- Pierre et Vacances va créer de nouvelles bulles Center Parcs

Posté par admin le 25 mars 2002

Pierre et Vacances va créer de nouvelles bulles Center Parcs

Le groupe français Pierre et Vacances, qui comptera 16 sites de courts séjours « Center Parcs » d’ici janvier 2003 après la reconversion de son enseigne néerlandaise « Gran Dorado », cherche activement des terrains et des financements en France et en Allemagne.

Center Parcs, un concept inventé aux Pays-Bas ciblant un public familial et urbain, propose des courts-séjours en chalets individuels répartis au sein d’un domaine boisé disposant d’une piscine ludique sous une bulle géante.

Si la formule rencontre un succès commercial indéniable à l’ère des vacances fragmentées, avec des taux d’occupation moyens à l’année de 90%, la construction d’un nouveau site requiert un investissement d’environ 150 millions d’euros, à la rentabilité discutable, admet la direction.

Pour ouvrir un village flambant neuf à l’horizon de trois ans, la direction va chercher des fonds régionaux ou européens en jouant la carte de l’emploi.

Le Center Parc néerlandais « De Eemhof », situé près d’Amsterdam et qui rouvre ses portes cette semaine après avoir été ravagé par une incendie il y a deux ans, constituera le modèle des prochains sites et propose quelque 900 emplois directs (pour 3.500 lits).

Les recherches de Pierre et Vacances s’orientent en France vers des zones frontalières, en Alsace et dans le nord. Le Pdg Gérard Brémond caresse l’idée d’un village proche de Calais et de la sortie du tunnel sous la Manche. En Allemagne, le groupe qui recherche des bassins de plusieurs millions d’habitants à moins de deux heures de route, privilégie les environs de Berlin.

En attendant, Pierre et Vacances allié à son partenaire Deutsche Bank, consacrera quelque 100 M EUR à la transformation de ses sites existants « Gran Dorado » en Center Parcs bis. Cette marque néerlandaise rachetée au printemps 2000 est une copie « 50% moins chère » de Center Parcs et affiche des taux d’occupation moyens de 75%.

M. Brémond entend « grignoter de moitié dans les trois ans » cet écart de fréquentation de 15 points avec Center Parcs. Le processus de fusion de ces deux enseignes a déjà permis de réaliser des économies de 15 M EUR l’an dernier, auxquelles s’ajouteront cette année 6 M EUR.

Au 1er janvier 2003, le nombre de Center Parcs passera de 10 à 16, dont 9 aux Pays-Bas, 2 en France, 2 en Belgique et 3 en Allemagne. Cet ensemble totalisera environ 3,1 millions de clients annuels grâce à une capacité d’accueil de 10.229 chalets et 51.387 lits. Les anciens Gran Dorado rebaptisés seront vendus comme des 3 étoiles et les Center Parcs d’origine comme des 4 étoiles.

L’autre axe de développement consistera à accroître la capacité des deux sites français.

Pierre et Vacances, propriétaire à parité avec Deutsche Bank d’une société commune regroupant Center Parcs et Gran Dorado, prévoit de contrôler la totalité de la société le jour où son partenaire financier se retirera.

Cette joint-venture avait été créée pour reprendre l’an dernier les dix Center Parcs situés en Europe continentale mis en vente par le britannique Scottish and Newcastle pour 672,5 millions d’euros (environ un quart financé en fonds propres, le reste en emprunts). Pierre et Vacances avait apporté sa part de capitaux propres avec 100% de Gran Dorado.

Pour réduire la voilure, les murs des deux Center Parcs français ont été vendus pour 159 M EUR et la propriété des huit autres devraient rapporter 510 M EUR.

Parallèlement le groupe vient de lever 66 M EUR, destinés à rembourser ses emprunts (notamment l’acquisition de Maeva pour 73 M EUR) et financer ses développements en Europe du sud.

Il devrait finaliser la semaine prochaine l’acquisition des résidences de tourisme du groupe italien Valtur (1.280 appartements) pour 30 M EUR.

Catherine Marciano (25/03/2002)

 Source:

 

Laisser un commentaire

 

BARAKA |
Les Moniteurs d'Ateliers e... |
Les professionnels du negoc... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | immobilierachat
| jechangetout
| SIVOS - Mondreville / Tilly