« Pierre et Vacances » va investir 200 millions d’euros pour la station d’Avoriaz

Posté par admin le 4 juin 2009

« Pierre et Vacances » va investir 200 millions d’euros pour la station d’Avoriaz
par La Rédaction du DL | le 04/06/09 à 05h01
Gérard Brémond, le patron du groupe « Pierre et Vacances » connaît-il la crise ? Pas sûr puisqu’il s’apprête à investir 200 millions d’euros dans la station d’Avoriaz. Le promoteur connaît bien les lieux d’autant qu’il a imprégné sa propre histoire dans cette architecture novatrice.
Plus de 40 ans après, l’homme rebondit en apportant dans son escarcelle 200 millions d’euros. Qu’a-t-il dans ce « package » ? Tout d’abord un concept « revisité » mais qui s’inscrit dans la droite ligne de l’épopée historique de cette station, celle de Jean Vuarnet, médaillé d’or au JO de Squaw Valley, initiateur d’un grand projet à 1 800 mètres d’altitude, là où il n’y avait que des rochers et des pâturages. Du coup, Avoriaz se redessine. Mais sans extension au sens propre du terme. Le projet ? Construire 475 appartements sur deux quartiers existants : les Crozats et la Falaise. Les travaux devraient commencer au printemps 2010 pour s’achever en décembre 2012. Soit 1 200 lits sous les enseignes « Pierre et Vacances », « Maeva » et « MGM » en plus des 16 400 existants. Objectif ? « Il s’agit de compléter notre offre en résidences 3 et 4 étoiles pour être en phase avec une clientèle européenne qui souhaite du confort et des équipements de loisirs d’après-ski » souligne le promoteur. En clair, le développement d’Avoriaz s’inscrit dans l’harmonie, c’est-à- dire le développement durable. Précurseure, la station se fait remarquer par son mode de locomotion : pas de voitures mais des chevaux et des traîneaux.
Une bulle tropicale dans un univers blanc

Pour le maire de Morzine, Jean-Louis Battandier, « il s’agit de parler d’avenir en des temps où le manque de visibilité peut laisser songeur. » Et pourtant, Avoriaz prend carrément le contre-pied en s’appuyant sur la qualité. La conception de l’opération a d’ailleurs été confiée à Jacques Labro, l’inventeur de l’architecture mimétique qui « a rendu célèbre Avoriaz avec ses immeubles aux façades revêtues de tavillons de bois. » Mais ce n’est pas tout : la petite touche personnelle, ce seront des résidences dotées de spa, saunas ou hammams, de salles de fitness, de piscines, de bars, de restaurants et de commerces. Le nec plus ultra : un centre aquatique ludique de 3000 m² appelé « Aquariaz » qui s’inspire des Centers Parcs. En gros, des bains à remous, des piscines et toboggans comme une bulle tropicale dans un univers blanc. C’est une première dans les Alpes sous l’impulsion de Jacques Labro. L’ouverture est prévue en 2012.
REPÈRES
NOMBRE D’APPARTEMENTS
« Pierre et Vacances » aux Crozats : 197 appartements ; Maeva, 74 appartements. A La Falaise, 204 appartements sous la marque MGM.
INTÉRIEURS
La conception architecturale a été confiée à Jacques Labro, Christian Rey-Grange et Simon Cloutier. Trois architectes d’intérieur interviennent : Gilbert Kerdommarec, Kristian Gavoille et l’agence Iglo
ENVIRONNEMENT
L’enjeu est de prolonger l’avancée historique d’Avoriaz, première station sans voitures, avec des objectifs ambitieux sur l’efficacité énergétique des résidences et des équipements de loisirs, les énergies renouvelables, la mobilité douce… Cette démarche s’inscrit dans la continuité des engagements pris par le groupe Pierre et Vacances en partenariat avec le WWF-France dans le cadre de son plan d’actions durable 2008-2011. En effet, la commune de Morzine privilégie des modes de transport doux en proposant pour le confort des vacanciers un service de taxi assuré en journée par des traîneaux à chevaux, c’est à dire 100 chevaux représentant 30 attelages.

J.-J.B.
Paru dans l’édition 74D du 04/06/2009 (1f8d14f4-5074-11de-a3c9-f52f7755c507)

Source:

http://www.ledauphine.com/immobilier-pierre-et-vacances-avec-son-centre-aqua-ludique-200-millions-d-euros-pour-la-station-d-avoriaz-@/index.jspz?chaine=19&article=142169

Laisser un commentaire