CHAMBARANS Center Parc : les collectivités paieront davantage

Posté par admin le 29 juin 2009

CHAMBARANS Center Parc : les collectivités paieront davantage par La Rédaction du DL | le 17/06/09 à 05h01
2 votes | 797 vues | 3 commentaires

Tous les acteurs du dossier en conviennent. Cela ne remet nullement en question le projet de Center Parc des Chambarans, à Roybon. Mais une remise à plat du montage financier apparaît nécessaire.
Dans une lettre à Gérard Brémond, président du groupe Pierre & Vacances, propriétaire des Center Parc, le président du Conseil général André Vallini annonce que « la parité entre le Département et la Région n’est plus respectée, puisque cette dernière, qui est pourtant la collectivité compétente en matière économique et touristique, n’apporterait plus que cinq millions d’euros ».
Initialement, les conseils général et régional devaient débloquer chacun 15 millions d’euros de subventions pour ce projet de 387 millions, devant générer 700 emplois.
Un projet de 387 millions d’euros

Bernard Soulage, vice-président du Conseil régional et élu isérois, n’a pas tenu à s’exprimer pour le moment sur le dossier. Il nous a cependant fait savoir que des arbitrages étaient en cours avec le président Jean-Jack Queyranne et Pierre & Vacances.
De son côté, le conseil général a ressorti sa calculette. « Le projet (…) induit des investissements publics d’accompagnement (voirie, eau potable, assainissement), dont le coût de 28,3 millions d’euros, bien supérieur aux prévisions initiales, serait assuré par le Département à hauteur de 14,4 millions », écrit André Vallini, faisant ainsi monter sa contribution à 29,4 millions.
Une somme que le président du Conseil général refuse de mettre sur la table, la crise actuelle provoquant « une perte prévisible d’environ 50 millions d’euros sur les recettes des droits de mutation « .
Il propose donc de plafonner sa participation à la même hauteur que celle de la Région, une fois terminées les négociations avec Pierre & Vacances.
Le reste serait pris en charge par les collectivités locales concernées : commune de Roybon, communauté de communes de Chambaran et Sivom (syndicat intercommunal à vocation multiple) de l’agglomération de Saint-Marcellin, en charge de la station d’épuration.
Marcel Bachasson, maire et président des deux premières, est prêt à participer. « Même si nous consacrons davantage de finances, nous nous rembourserons en prélevant sur les recettes générées par le Center Parc : taxes foncière, de séjour et professionnelle, l’Etat nous garantissant la compensation intégrale de cette dernière quand elle sera supprimée.
La question est maintenant de savoir sur combien de temps nous effectuerons ces prélèvements ».
Il assure pouvoir finaliser ce nouveau montage « début juillet au plus tard… Le projet est en train de s’ancrer. Il vaut mieux discuter de cela maintenant que dans trois mois », poursuit-il.

REPÈRES
L’intercommunalité modifiée par la présence du parc
Prévue aux alentours de 2014, l’installation du Center Parc de Roybon modifie toutefois déjà la morphologie de l’intercommunalité locale, telle qu’elle s’articule aujourd’hui.
Lors du dernier conseil municipal de Saint-Marcellin, le maire Jean-Michel Revol a annoncé que les eaux usées du centre de vacances seraient retraitées par la station d’épuration du Sivom de l’agglomération, qu’il préside. La capacité de l’équipement devrait ainsi passer de 26 000 à 35 000 habitants.
Le Center Parc repousse donc les frontières du Sivom, jusque-là limitées à Saint-Marcellin et aux communes limitrophes.
Il devra en effet accueillir également les membres du Sieg (syndicat intercommunal des eaux de la Galaure).
De plus, le raccordement du réseau s’effectuera via les communes de Chasselay et de Varacieux, toutes deux adhérentes de la communauté de communes de Vinay.
Une réflexion pourrait ainsi s’engager sur un éventuel transfert de compétence au syndicat mixte du Pays du Sud-Grésivaudan, qui englobe entre autres les communes de Saint-Marcellin et Vinay et qui est présidé par… Jean-Michel Revol.

Emmanuel SAINT-BONNET
Paru dans l’édition 38B du 17/06/2009 (6ac83546-5a94-11de-8073-264fbb116efb)

source:
ici

Laisser un commentaire

 

BARAKA |
Les Moniteurs d'Ateliers e... |
Les professionnels du negoc... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | immobilierachat
| jechangetout
| SIVOS - Mondreville / Tilly