• Accueil
  • > Archivage brut
  • > - La ville sans chaussures, une industrie déboule, s’installe, puis s’en va. Au suivant.

- La ville sans chaussures, une industrie déboule, s’installe, puis s’en va. Au suivant.

Posté par admin le 29 juin 2009

La ville sans chaussures

Mes pneus, l’autre jour, m’ont conduit près de chez moi. J’en ai profité pour découvrir ce que dans le coin, on appelle Bataville. Un nom majeur dans le coin mais où je n’avais jamais mis les yeux jusque-là. Le nom a été donné à un ensemble industriel unique en dans la région Lorraine, construit à partir de 1931 pour le compte de Thomas Bata (1876-1932), fondateur de la célèbre marque de chaussure : Bata.
On déboule de nulle part, on repart vers une bien jolie cambrousse, et entre les deux, les vestiges de ce qui fut une vie dans la vie. Une cité ouvrière. Les milliers d’emplois de l’époque ont en effet progressivement disparu. Il reste un peu d’activité. La ville fantôme ne l’est pas encore tout à fait. Saisissante randonnée car la cité était totalement autonome, comprenant commerces, écoles, piscine, club de foot, etc, etc. Le tout en lisière de forêt sur le territoire de trois communes, aujourd’hui redevenues cités paysannes ou dortoirs, quoi que le département de la Moselle creuse dans ce coin bercé par les étangs le sillon du tourisme. Est annoncé, pour 2009 je crois, un Center-parcs. Signe des temps. Une industrie déboule, s’installe, puis s’en va. Au suivant.

Source:
http://feuillederoute.unblog.fr/2008/07/08/la-ville-sans-chaussures/

Laisser un commentaire

 

BARAKA |
Les Moniteurs d'Ateliers e... |
Les professionnels du negoc... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | immobilierachat
| jechangetout
| SIVOS - Mondreville / Tilly