• Accueil
  • > Actualités
  • > Pour les Verts, Pierre et Vacances n’a pas besoin d’argent public

Pour les Verts, Pierre et Vacances n’a pas besoin d’argent public

Posté par admin le 3 juillet 2009

Pour les Verts, Pierre et Vacances n’a pas besoin d’argent public pour son projet contestable de Center Parc 03/07/2009 08:24 (Par Michel DEPROST)

En mettant en concurrence les collectivités, le Groupe Pierre et Vacances pourrait recevoir 22 millions du Département de l’Isère et du Conseil Régional. Cette aide représente près plus de 5% de son projet de Centrer Parc à Roybon. Les Verts estiment que le groupe, largement bénéficiaire, dont le marché bénéficie d’incitations fiscales, n’a pas besoin d’aides supplémentaires.

Où doit aller l’argent public en période de déficits et en période de crise ? Certainement pas à des entreprises prospères qui présentent des projets contestables. C’est ce que pense le groupe des Verts à la Région Rhône-Alpes qui montera jeudi 9 juillet au créneau, lors de l’assemblé plénière du Conseil régional pour dire son refus d’aides au groupe (privé) Pierre et Vacances.

Le groupe Pierre et Vacances a présenté un projet de création d’un  Center Parc à Roybon, dans la forêt du Chambaran au sud de l’Isère. Pierre et Vacances est le premier  exploitant européen de résidences et de villages touristiques. Le groupe, entièrement privé, a réalisé en 2008 un chiffre d’affaires de 1,4 milliard d’euros et un résultat net de 73 millions d’euros. Impossible de dire que l’entreprise a besoin d’être aidée.

47 000 appartements et maisons
L’activité de P et V repose essentiellement sur l’exploitation de résidences et de villages (82,2%). A fin septembre 2008, le groupe gérait un parc de 47 198 appartements et maisons (total de 222 198 lits) répartis entre les enseignes Pierre & Vacances (16 368 appartements ; 86 915 lits), Center Parcs Europe (11 121 ; 55 765), Maeva (8 623 ; 39 678), Citéa (4 346 ; 11 717),  et Adagio (2 899 ; 9 653 lits)
Certes, le groupe souffre de la conjoncture (baisse des réservations touristiques), mais il demeure  en très bonne santé financière.  Le chiffre d’affaire est stable pour l’activité Center Parcs. L’augmentation de 2,6% des prix moyens de vente a compensé la baisse de 2,9% des nuitées vendues, ont rappelé les Verts lors d’une conférence de presse tenue ce jeudi à Lyon.
Le chiffre d’affaires du développement immobilier est en hausse de 19,3M€ (comparaison avec la même période de l’exercice précédent). Le groupe a confirmé un potentiel de chiffre d’affaires de 1 milliard d’euros sur des grands projets dont le Center Parcs d’Isère et ses 1 000 cottages. Pierre et Vacances prévoit  une croissance du chiffre d’affaires de 50 % d’ici à 2012/2013. Et l’achat de l’action est recommandé par les spécialistes au vu de ces perspectives ! Une action à 49,5€ en hausse de plus de 30% depuis le début de l’année.
Des incitations fiscales déjà
Les Verts et le porte parole du groupe, Gérard Leras, rappellent que les objectifs  économiques de Pierre et Vacances sont  facilités par l’extension de la loi Scellier aux Résidences de Tourisme qui offre une réduction d’impôt de 25% de l’acquisition, plafonné à 300 K€. Il faut rappeler que le prix de vente d’un cottage se situe entre 132 000€ et 208 000€ pour le Center Parc installé en Moselle.
Ces arguments financiers poussent les Verts  a refuser des aides publiques, alors que le Conseil Général de l’Isère est prêt à mettre 15M€ dans ce projet et le Conseil Régional 7M€. Le groupe s’interroge : «  N’y a-t-il pas d’autres priorités, plus utiles socialement et réellement plus écologiques ? »
L’environnement, argument de vente

Les Verts mettent en cause en effets les vertus environnementales et durables du projet. Le projet est estimé à 270M€, y compris la construction en « très haute performance énergétique et l’ensemble des aspects Développement Durable » . Pour les Verts, ces caractéristiques faisant intégralement partie des objectifs officiels du groupe,  » il ne s’agit donc pas de surcoût mais de choix économiques liés aux acheteurs des cottages et de leurs attentes : l’aspect « écologique » du site ».

Pour les Verts «  seuls les projets exceptionnels dans leur exemplarité devraient pouvoir bénéficier d’un soutien supplémentaire » . Et ce projet ne l’est pas ». Les Verts soulignent « l’autarcie de l’équipement touristique, voulue et revendiquée par les promoteurs du projet ». Ils ne sont pas d’accord avec «  la  mobilité quasi inexistante de leur clientèle cible (la « jeune famille) » et  avec « l’énorme consommation d’eau (potable et non potable) : 220l/pers/jour. »

Les principes d’exploitation  peuvent aussi se révéler «  conflictuels avec le fonctionnement et l’équilibre du territoire : pas de saisonnalité, un fonctionnement 24h/24h, rotation continue de près de 4 500 personnes… ». Le choix d’un environnement tropical (29°C) pour l’équipement principal, la bulle  Aquamundo autour d’un plan d’eau, « demande un chauffage important, et donc une consommation énergétique significative qui n’a pas été évaluée pas plus que la source énergétique qui sera choisie »

Accès par l’automobile

Les Verts soulignent aussi que l’accès au site n’est envisagé que sous le seul angle de l’automobile et notamment par autoroutes et avec des pointes de déplacements importants (près de 1 623 véhicules/jour en jour de transition) sur le réseau local (une seule route d’accès au site) . Les Verts affirment que le centre risque donc de perturber fortement la vie de la faune (passage d’un système forestier à une forêt périurbaine) . Enfin les volumes de déchets sont  estimés à 1 200 tonnes de non recyclés et 400 tonnes de recyclés.
Par ailleurs, le projet n’est pas exemplaire en termes de tourisme durable. Son impact ne serait pas positif sur le tissu local d’infrastructures d’hébergements et des responsables du secteur touristique estiment que des aides équivalentes seraient aussi efficaces pour d’autres formes de tourisme.

Michel.deprost@enviscope.com

 

Source:

http://www.enviscope.com/17596-Pierre-Vacances-Roybon-Rhone.html

Laisser un commentaire

 

BARAKA |
Les Moniteurs d'Ateliers e... |
Les professionnels du negoc... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | immobilierachat
| jechangetout
| SIVOS - Mondreville / Tilly