• Accueil
  • > Actualités
  • > « privés de bassin depuis quatre ans et l’implantation de Center Parcs »

« privés de bassin depuis quatre ans et l’implantation de Center Parcs »

Posté par admin le 3 juillet 2009

Les amoureux du « Pont » neuf

Les rameurs axonais prennent possession du nouveau site.
À côté de ses activités de loisirs, la nouvelle base Cap’Aisne à Chamouille a déjà séduit les sportifs de haut niveau et pourrait rapidement accueillir des compétitions nationales et internationales.
privés de bassin depuis quatre ans et l’implantation de Center Parcs, rameurs et voileux réinvestissent progressivement le plan d’eau de l’Ailette autour de la base nautique Cap’Aisne à Chamouille.
Inauguré le week-end dernier, le nouveau complexe, géré par un syndicat mixte, constitue un précieux outil de travail pour développer l’offre des activités de loisirs (centres de vacances, classes vertes…) mais également la compétition. « C’est superbe et quasiment unique dans le nord de la France », lance François Gréhan, conseiller technique du canoë-kayak axonais.
« Je ne peux en dire que du bien, déclare Christian Charles, le président de la ligue picarde d’aviron. On attendait ça depuis longtemps. L’aviron a énormément fait connaître la base de l’Ailette. On y est installé depuis 1988 et la dernière régate en 2005, avant l’arrivée de Center Parcs, avait réuni 3.300 rameurs, ce qui en faisait la plus importante en France. »
Un nouveau souffle
Rameurs et voileux n’ont pas perdu au change. Cap’Aisne, avec ses trois salles de réunions, son réfectoire, ses 95 lits et les garages mis à disposition des comités départementaux, représente un site idéal pour organiser les stages et formations. « Je pense que
ça peut même intéresser la Fédération. C’est un outil parfait », estime Sébastien Choplin, le président du comité régional de canoë-kayak.
L’Ailette pourrait aussi bâtir sa renommée en devenant un site d’épreuves nationales ou internationales. Fort de son expérience, l’aviron devrait ouvrir la voie. Les aménagements prévus (lire ci-dessous) permettront à la base axonaise de se porter candidate ses prochaines années.
« Reste le petit problème de l’hébergement, souligne Christian Charles, mais on peut certainement trouver un accord avec Center Parcs. » Que rêver de mieux en effet qu’un cottage au bord de l’eau à la veille d’une compétition…

Nicolas ROY

Source:

http://www.lunion.presse.fr/index.php/cms/13/article/317414/Les_amoureux_du___Pont___neuf

Laisser un commentaire

 

BARAKA |
Les Moniteurs d'Ateliers e... |
Les professionnels du negoc... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | immobilierachat
| jechangetout
| SIVOS - Mondreville / Tilly