Pierre et Vacances Un grand projet qui traîne . (Alsace)

Posté par admin le 12 juillet 2009

Pierre et Vacances
Un grand projet qui traîne .

« Le protocole est d’ores et déjà caduc », a commenté Jean-Claude Mensch, maire d’Ungersheim, lors du conseil municipal du 7 juillet, jour de l’expiration du délai de six mois, prorogé de deux mois, prévu initialement pour la conclusion de six conventions complémentaires. Quatre de ces conventions restent toujours en attente.
« Le projet n’est pas remis en question, précise le maire, mais nous réclamons une garantie en bonne et due forme concernant la compensation foncière à inclure dans la convention d’acquisition des terrains d’assises du village Pierre et Vacances ». Cette demande a été adoptée à l’unanimité par un vote à main levée. La commune est prête à céder au Symbio, l’aménageur du projet, 15 ha de terrains en échange d’une superficie équivalente au patrimoine cédé et rappelle qu’une autre compensation, acquise en 2004, n’a toujours pas été honorée. À l’époque, lors de la création du Bioscope, le Symbio présidé par le sénateur Hubert Haenel s’était engagé à céder à la commune les 11 ha du carreau minier d’Ungersheim. En échange du gel définitif de ce terrain, Alsace Nature avait retiré son recours contre le Bioscope auprès du tribunal administratif.
« De surcroît, il n’y a toujours pas de projet de restauration du carreau Rodolphe », déplore Jean-Claude Mensch à l’adresse du conseil général du Haut-Rhin, propriétaire de ce patrimoine minier à l’avenir incertain

Une coopérative de maraîchage bio

Le conseil municipal d’Ungersheim a néanmoins donné son accord pour engager une révision simplifiée du POS (plan d’occupation du sol) permettant l’implantation du projet de village de vacances, quand les engagements auront été honorés.
La commune d’Ungersheim a validé, par ailleurs, la création d’une coopérative de maraîchage bio et la construction de hangars photovoltaïques de l’Écozone du Belvédère à proximité de l’Écomusée.
Le projet d’« éco-village » Pierre et Vacances prévoit la construction de 350 à 500 maisonnettes de 36 m² sur un terrain de 28 ha ainsi qu’un centre aqualudique. L’investissement est estimé à 110 millions d’euros dont 24 millions d’aides publiques. Une première tranche de 2000 lits devrait être mise en service pour l’été 2012. Si tout va bien…

Adrien Dentz

 

Source :

http://www.lalsace.fr/fr/region/mulhouse/article/1774565,215/Pierre-et-Vacances-Un-grand-projet-qui-traine.html

Laisser un commentaire

 

BARAKA |
Les Moniteurs d'Ateliers e... |
Les professionnels du negoc... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | immobilierachat
| jechangetout
| SIVOS - Mondreville / Tilly