Center parcs Sarrebourg, on commence petit (97 ha), on passe à 435 ha, on prévoit encore 50% de plus, et on « communique peu, par prudence ».

Posté par admin le 26 juillet 2009

CENTER PARCS : CESSION SIGNÉE EXTENSION ENVISAGÉE
Le conseil général de la Moselle et le groupe Pierre & Vacances ont signé, hier, la cession des 97,4 hectares du Bois des Harcholins qui abritera un Center Parcs, dans le pays de Sarrebourg.
Le groupe songe déjà à une extension.
Cette fois c’est bon ! On peut considérer que c’est bien parti.» Philippe Leroy, président du conseil général s’est toujours montré extrêmement prudent sur l’avancée du dossier Center Parcs dans le pays de Sarrebourg (lire R.L. du 20 février). «Nous avons peu communiqué à ce propos», reconnaît-il, «afin de réussir ce dossier et bien faire venir Pierre & Vacances » ajoute l’élu. Il a signé, hier à Metz, avec Jean Chabert, directeur général de la filiale immobilière du groupe, la cession de 97,4 hectares du Bois des Harcholins sur le ban des communes de Hattigny, Fraquelfing et Niderhoff pour un montant de 974 817 €. L’acquéreur est une société du groupe, la SNC du Bois des Harcholins Cottage.

«Le chantier va pouvoir enfin débuter », précise Jean Chabert alors que des cottages témoins sont déjà en construction du côté de Hattigny. A cette première phase succédera, dans 6 mois, une nouvelle cession de terrain où seront édifiés tous les équipements ludiques (20 000 m2) et de restauration au cœur du village de vacances. Le conseil général, qui avait planché dès le début des années 2000 sur une douzaine de sites mosellans, a finalement opté pour le pays de Sarrebourg, traumatisé par la fin de Bata. Il a acheté en 2006 quelque 650 hectares pour susciter ce projet à vocation touristique. A terme, le groupe Pierre & Vacances sera propriétaire de 435 hectares et 19 ares sur lequel il accueillera à partir de 2010 quelque 4 000 vacanciers dans les 870 cottages. Le groupe investira 240 M€ avec à la clé la création d’environ 620 emplois (470 équivalents temps plein). «Des emplois de proximité pour l’accueil, l’animation, mais aussi l’entretien, la maintenance et la sécurité », indique Jean Chabert, sans compter les emplois générés par les travaux.

Extension du site
Philippe Leroy a bien insisté sur l’effort conjugué du Département, de la Région Lorraine et de l’Etat pour faire aboutir ce projet. La Région injectera 20 M€ pour former les personnels, le conseil général participe également pour la viabilité du site. Des efforts qui permettront de doubler les nuitées touristiques en Moselle. Mais d’ores et déjà, Jean Chabert laisse entendre qu’une extension du site, offrant 50 % de capacité en plus, est déjà envisagée tant la demande pour ce type de tourisme est exponentielle. «Nous comptons capter ici les clientèles des Länder allemands, mais les Center Parcs de Pierre & Vacances se développent aussi dans le reste du pays avec la création programmée d’un cinquième village dans l’Isère », relève le directeur de Pierre & Vacances Promotion Immobilière. Il tient à rassurer ceux qui craignent la concurrence du site du Bostalsee, au nord de la Sarre, car il s’agit bien «d’un autre concept d’une marque différente du groupe (Sunparks) destiné à une clientèle adepte de vacances plus longues. »

Bernard KRATZ.

Publié le 11/03/2008

Source :

http://www.republicain-lorrain.fr/fr/permalien/article/185394/Center-Parcs-cession-signee-extension-envisagee.html

Laisser un commentaire

 

BARAKA |
Les Moniteurs d'Ateliers e... |
Les professionnels du negoc... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | immobilierachat
| jechangetout
| SIVOS - Mondreville / Tilly