UMP et Center Parcs, intervention de JP Girard au conseil régional le 9/12/2009.

Posté par admin le 31 juillet 2009

DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOUTIEN DE L’EMPLOI :
PROJET DE VILLAGE LOISIRS « CENTER PARCS »

intervention de Jean-Pierre GIRARD

Monsieur le Président, Mesdames,
Messieurs, Chers Collègues,

Avoir un projet d’investissement aussi conséquent (387 M€ majoritairement privés) est une opportunité pour son territoire et sa population. L’économie touristique, rappelons-le, est un moteur d’emplois dans de très nombreuses régions françaises, dont la nôtre, bien naturellement.

Nous pouvons nous réjouir du choix de ROYBON dans ce magnifique pays des Chambaran en Bièvre Valloire, commune située en zone de revitalisation rurale, au cœur d’une concurrence que les territoires, leurs élus, ne manquent de se livrer.

Cet investissement comporte plusieurs enjeux majeurs :

Tout d’abord, un enjeu économique avec la création d’environ 700 emplois pour faire fonctionner cet équipement, mais aussi tous ceux liés à ce chantier, à l’aménagement des infrastructures, aux services de tout bassin de vie qui naît ou s’accroît. Le chantier, à lui seul, occupera quelques 800 à 1.000 personnes sur 2 années, dont de très nombreuses entreprises locales.

Un enjeu environnemental d’un territoire à prédominance naturelle qui doit atteindre un objectif de conciliation ; développement économique, intégration respectueuse de la spécificité des Chambaran à partir de pratiques et de choix responsables, novateurs donnant à cette réalisation un caractère d’exemplarité.

Un enjeu d’aménagement de ce territoire avec des équipements qui n’auraient, sans ce projet, probablement jamais vu le jour. Concrètement et à titre d’exemple,
-    le contournement de la commune de ROYBON est absolument indispensable pour sécuriser la traversée du village qui reçoit près de 3.000 véhicules par jour.
-    Mais aussi l’opportunité de moderniser, de renouveler et d’étendre le réseau d’eau du SIEG, sans omettre le réseau d’assainissement. L’eau est un défit sur le plan de sa consommation, de son traitement et de ses rejets.

Les retombées positives sont nombreuses, parmi elles, celles concernant la filière Bois Rhône-Alpes, l’utilisation de la ressource locale, la mobilisation et la valorisation des professionnels du bois. C’est un puissant accélérateur du développement pour ce bassin de vie et ses habitants.

Dans ce contexte, il est bien normal et légitime que les collectivités concernées soient attentives, actives et réactives sur ce dossier.

La nôtre s’est engagée :
- En faveur de l’insertion professionnelle notamment en direction des publics faiblement qualifiés,
- En faveur du développement et de l’utilisation des énergies renouvelables,
- Avec le soutien de la filière Bois,
- Avec la promotion du tourisme local et régional.

Pour un montant total de ses interventions à hauteur de 7 millions d’Euros.

Compte tenu des enjeux évoqués, de leur ampleur, notre collectivité n’affiche qu’une ambition, un soutien mesurés. En effet, dans le cadre de nos compétences en matière économique, dans les domaines de la formation, des transports, d’aménagement durable et équilibré de nos territoires, et dans ce contexte de crise, investir pour structurer, pour longtemps dans cette partie de Rhône-Alpes, installer des emplois directs et indirects en grand nombre, valoriser et renforcer toute une filière professionnelle, favoriser l’insertion et la qualification de nos concitoyens en difficultés mérite davantage.

Le hasard des débats nous rappelait hier que vous avez investi la même somme dans le cadre de la démocratie participative 7 M€ au cours des 4 années, et pour quelle efficacité ?

Notre groupe souligne et regrette que l’occasion de contribuer très concrètement au développement économique, et de l’emploi, à l’aménagement durable du territoire, à la dynamique de Rhône-Alpes dans ses domaines de compétences ne vous ait pas conduit à une intervention au moins équivalente à celle du Conseil Général de l’Isère à hauteur de 15 M€.

Le tourisme emblème de notre économie rhônalpine disiez-vous encore ce matin ne serait-il qu’un slogan ?

Avec un tel projet, il n’y a pas de place à la fantaisie et à l’irresponsabilité ! Nous sommes très attachés à la réussite de ce dossier, vous l’aurez compris.

Je vous remercie de votre attention..
Source :

http://umprhonealpes.fr/interventions.htm#06

Laisser un commentaire

 

BARAKA |
Les Moniteurs d'Ateliers e... |
Les professionnels du negoc... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | immobilierachat
| jechangetout
| SIVOS - Mondreville / Tilly