• Accueil
  • > Actualités
  • > Grève d’une partie du personnel du Center Parcs de l’Aisne pour dénoncer les « salaires bas, la surcharge de travail et le manque de personnel ».

Grève d’une partie du personnel du Center Parcs de l’Aisne pour dénoncer les « salaires bas, la surcharge de travail et le manque de personnel ».

Posté par admin le 8 août 2009

Grève d’une partie du personnel de Center Parcs

Lundi au Center Parcs de l’Aisne, un vent de protestation a soufflé parmi le personnel. A l’appel de la CGT, une quinzaine de personnes a cessé le travail pour dénoncer les « salaires bas, la surcharge de travail et le manque de personnel ».
Christophe Lenoble porte-parole des manifestants, est allé au-devant des touristes pour leur expliquer les raisons de ce coup de gueule « depuis deux ans, les conditions de travail sont déplorables. Malgré plusieurs alertes données par la CGT et les membres du CE à la direction, les revendications des salariés n’ont toujours pas été satisfaites ».
En début de semaine, les plus déterminés ont mené une grève sur le site « tous les services étaient représentés mais une quarantaine de collègues sont restés chez eux. Mais ils nous ont assuré de leur soutien » lance le leader syndical tout en précisant que 679 tracts ont été distribués sur place. « C’est une grande réussite » souligne-t-il encore.
Côté direction, on fait remarquer que les employés sont payés sur treize mois, avec des primes à la clé. Elle annonce également l’ouverture de négociations en septembre, après le gros boum estival. Sur la surcharge de travail, le groupe s’appuie sur des contrats à durée déterminée, conclus durant l’été pour renforcer le personnel en place.
La grève de lundi n’a pas eu d’effets négatifs sur la livraison des bungalows aux vacanciers, en début
de séjour. Les touristes ont patienté un peu plus longtemps.

Le 7 aout 2009.
Source:

http://www.aisnenouvelle.fr/index.php/cms/13/article/336603/Greve_d_une_partie_du_personnel_de_Center_Parcs

3 Réponses à “Grève d’une partie du personnel du Center Parcs de l’Aisne pour dénoncer les « salaires bas, la surcharge de travail et le manque de personnel ».”

  1. Lenoble Christophe dit :

    Bonjour,

    Tout d’abords je tiens à confirmer et corriger l’article paru dans le journal « L’Aisne Nouvelle ». Lundi 3 aout 2009, une partie des salariés de CP domaine de l’Ailette à bien fait grève. Un autre article un peu plus complet existe dans le journal « L’Union ».

    Les revendications étaient, les salaires (une grande majorité des salariés sont au SMIC, fois 13 il est vrai comme le dit si bien notre Directeur) Nous travaillons presque tous les week-ends sans aucunes compensations avec des horaires pas facile pour la vie de famille.

    Les primes cités par notre Direction sont les indemnités de transport (14€/ mois pour moi en moyenne, cela peut être plus cher pour des salariés habitant plus loin) et indemnité de blanchissage (11€/ mois pour moi c’est à peu près ce que touchent tous les salariés ayant un uniforme 0.69€/ jours travaillés). L’eau et la lessive ne coûte pas cher pour CP. (seulement pour eux)

    Bien sûr, ils ne parlent pas des primes d’objectifs que certains cadres touchent. Mais ça je ne vais pas en parler, je n’ai pas le droit.

    Nous sommes actuellement plus de 280 salariés alors que nous avons été plus de 300 l’année passée pour autant de travail si ce n’est plus. Le parc de L’Ailette à pour particularité de ne pas avoir le nettoyage intégré dans les effectifs. Nous avons une société de nettoyage. Les salariés de cette boite trinquent encore plus que nous (c’est peu dire. De nombreux d’entre eux sont actuellement en procédure aux Prud’hommes ). Nous resterons le seul parc avec le nettoyage sous traité.

    Les pressions à CP sont constantes et énormes. Le non respect des délais de prévenance pour les changements de plannings (ultra récurrents) sont bien sûr la plus part du temps bafoués par certain petits chefs qui sèment la terreur. J’en passe et des meilleures.

    Cela se répercute malheureusement sur le service donné à la clientèle. Nous sommes pourtant pas dans les plus mal classé de tous les CP. Je pourrai vous raconter des petites anecdotes sympas, mais je n’ai pas le droit non plus, donc je me les gardes DSL.

    Je rétabli la vérité sur les chiffres annoncés dans ce journal. Nous étions environ sinon plus une quinzaine sur le piquet de grève et avons comptabilisé entre 50 et 60 personnes qui sont passées dans toute la journée. Que cela n’en déplaise à notre Direction.

    Les 40 personnes qui seraient restées chez elles n’est pas un chiffre que j’ai donné. Cela vient-il de la Direction? Je n’en sait absolument rien. Par contre un bon nombre de collègues sont bien restés chez eux et ont téléphoné à notre patron pour signaler qu’ils étaient gréviste.

    Tous les services ont participé à ce mouvement, ce qui est une grande première chez nous et ce qui prouve le très grand mal être dans notre entreprise.

    Pour finir CP n’est pas la meilleure des entreprises, loin de là (je sais de quoi je parle cela fait 14 ans que j’y travaille), mais ce n’est pas la pire non plus.

    Sincères salutations

  2. OUI dit :

    Center Parcs comme la plupart des grands groupes se moque de ces employés. Seul le profit l’intéresse, n’hésitant à procéder à une vague de licenciements injustifiés.

    Un conseil à tous les salariés de center parcs, si vous êtes mobile commencez à vous mettre au Hollandais, ca pourrait vous servir plus vite que vous ne le pensez.

  3. lesnaufragesdelabulle dit :

    ci dessous email envoyé à la NR,au petit solognot, aux mairies alentours, à Mr Martin Lalande( député à l’assemblée nationale)

    Mesdames, Messieurs les élus,
    La presse locale, régionale

    Vos administrés, vos voisins, vos amis, les salariés de Centerparcs, sont en détresse et appellent à l’aide.
    Compression d’effectifs, toujours plus de rendement !
    Nous faisons des bénéfices en France et pourtant Pierre & Vacances devenu 100 % actionnaire de Centerparcs est en train d’étouffer ce dernier et renvoi nos emplois en Hollande qui eux sont déficitaires.
    Actuellement, une procédure de licenciements économiques collectifs est lancée et concerne 15 salariés (tout le service comptabilité ; 11 basés à Chaumont sur Tharonne et 4 à Paris) dont certains ont plus de 20 années d’ancienneté dans le groupe.

    Pour cause économique ? ne serait il pas plus judicieux de dire « économie de confort » puisque la presse financière rassure les actionnaires en annonçant +2.4 % de CA au 4e trimestre (chiffres publiés à partir du 19 octobre dernier).
    Et surtout, que la direction a tout fait pour qu’il n’y ai pas d’expertise comptable pourtant demandée au CCE qui c’est tenue jeudi 29 octobre.
    Nos représentants ont fini par capituler face à la manipulation et la pression de cette direction sans scrupule, qui veut que tout aille vite et sans vagues ! Qu’y a-t-il à cacher ???

    Certaines personnes concernées sont déjà fragilisées par leur vie personnelle et nous nous sentons isolés.
    Faudra-t-il faire la Une des journaux avec « Premier suicide chez Centerparcs » pour que cette course infernale, lancée par des financiers peu intéressés du sort de ces salariés qu’ils jettent à la rue avec des indemnités dérisoires, alors qu’eux seront grassement récompensés par une prime d’objectif atteint ?
    Nous avons besoin de votre soutien
    Merci d’avance

Laisser un commentaire

 

BARAKA |
Les Moniteurs d'Ateliers e... |
Les professionnels du negoc... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | immobilierachat
| jechangetout
| SIVOS - Mondreville / Tilly