Grève au Pierre et vacances en Guadeloupe (en août 2006)

Posté par admin le 9 août 2009

Les syndicalistes de l’UTHTR-UGTG (Union des travailleurs de l’hôtellerie, du tourisme et de la restauration-Union générale des travailleurs de Guadeloupe) protestent contre la « répression syndicale ».
Justin Gaddarkhan, élu, en mai 2004, dirigeant du Conseil Syndical de l’UTHTR-UGTG, est la cible, selon le syndicat, d’un vaste complot organisé par la direction de l’hôtel, visant à l’empêcher d’exercer son mandat de dirigeant syndical, allant jusqu’à des retenues sur salaire; or, selon ce même syndicat, toutes las absences de leur camarade relèvent de l’exercice normal du droit syndical et à des actions de formation organisées par leur centrale syndicale en application du Code du Travail (article L452-1).
Voici un article paru le 03/08/06 sur le site d’Orange Caraïbes:
La grève au village Pierre et Vacances de Sainte-Anne.Le mouvement a débuté le 24 juillet.Les clients sont orientés vers d’autres hôtels de l’île.
L’UTHTR-UGTG met en avant la « répression syndicale » dont sont victimes ses membres, employés du village Pierre et Vacances de Saint-Anne.Les grévistes dénoncent des « sanctions arbitraires » prises à l’encontre des membres du syndicat.Un médiateur, membre de l’inspection du travail, a été nommé dans ce conflit, pour aider à la reprise des négociations.
La direction du village, de son côté, parle d’ »une mauvaise interprétation du droit du travail par le syndicat ».
Marc Pacanowski.
D’après les rumeurs (donc à prendre au conditionnel) , la direction ne faciliterait pas les négociations.

08/2006
Source:

http://www.volcreole.com/actu-27533-greve-au-pierre-et-vacances-en-guadeloupe.html

 

Sur le même thème:
Guadeloupe: fin du conflit chez Pierre et Vacances

Après près de trois semaines de mobilisation du personnel de l’hôtel Pierre et Vacances, les négociations ont abouti. Le travail doit reprendre aujourd’hui lundi.

Il aura fallu seulement deux journées de négociations pour que patrons et employés se mettent d’accord. La structure hôtellière Pierre et Vacances, située à Sainte Anne en Guadeloupe, va donc pouvoir retrouver son rendement estival, à partir d’aujourd’hui, lundi 14 août. Les dicussions avaient commencé mercredi et ont rapidement débouché sur un protocole d’accord, signé vendredi dernier. Les salariés s’étaient mis en grève le 24 juillet dernier. Leur plateforme revendicative: plus de crédits pour que les délégués syndicaux puissent assurer leur fonction, des contrats indéterminés pour les « extras » de l’hôtel, une prime exceptionnelle de 300 euros pour les salariés. Un terrain d’entente a été trouvé sur tous ces points. Cependant, le syndicat des salariés, l’UTHTR-UGTG, n’a pas obtenu le paiement des jours de grève. Pour la direction de Pierre et Vacances, l’important est que l’activité de l’hôtel reprenne. Car pendant la grève, les clients ont dû être redirigés vers d’autres établissements. Ce qui a entraîné d’importantes pertes: ainsi le conflit aurait coûté au moins deux millions d’euros. Une somme qui pourrait être revue à la hausse.

source:

http://infoantilles.sasi.fr/web/infoantilles/Actualites.nsf/eeceff8d5158a2ec0425747f006d7b45/5ca3391671fae82a042571ca004bb12d?OpenDocument

Laisser un commentaire

 

BARAKA |
Les Moniteurs d'Ateliers e... |
Les professionnels du negoc... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | immobilierachat
| jechangetout
| SIVOS - Mondreville / Tilly