La quiétude cessera d’attirer le profit

Posté par admin le 11 septembre 2009

Ce poème nous a été envoyé par son auteur en commentaire d’un article.

LA QUIETUDE CESSERA D’ATTIRER LE PROFIT
Une machine dépourvue d’âme est en marche
Elle veut écraser tous ceux qui s’opposeront à elle
Faire payer les touristes, au détriment des citoyens
Pour accéder à la plénitude et à la paix d’un lieu paradisiaque
Cette paix extérieure et cette joie en famille
Avec un porte-monnaie bien rempli
A un prix
Une déforestation massive pour créer un Center Parc
Pauvres petits Poissons bernés et enfermés dans leur centre aquatique
Le bonheur et la liberté ne s’achètent pas
Seul le capitaliste, de conscience matérialiste le croit
Les Chambarans n’ont rien demandé
Ses grandes forêts et ses prés respirent la quiétude
Victimes, ceux qui croient que ses champs sont « bons à rien »
Alors que nos denrées sont bio
L’homme sain ne lutte pas contre les mauvaises herbes
Car il sait ce qu’elles lui apportent
Elles ne sont pas là pour rien et vous non plus
Quand le capitaliste ne pense qu’à faire du profit
En prétextant créer des emplois pour ses citoyens
Afin de les garder comme esclaves dépendants
Du pourvoir de l’argent
Vous osez dresser la Mère de la Liberté
Au cœur de la capitale du Bon Roi (Roybon)
Si vous saviez comme son cœur pleure
Si vous connaissiez véritablement son désarroi
Un minorité de citoyens acceptent ce sacrifice
Pris à la gorge, les yeux bandés, aveuglés par le système
La majorité refuse la mort de la Paix
Qui a dit que les Chambarans étaient à vendre ?
Qui a dit que la quiétude de l’âme devait se « commercialiser » ?
Est-ce toujours mieux que d’implanter une déchetterie ?
Lorsque vous salissez ou détruisez un endroit, vous salissez votre âme
Lorsque vous vendez votre paix, vous vendez votre âme !
Les peureux, ceux qui n’ont aucune foi en la vie
Croient que seul l’argent les sauvera
Les émissaires de vie ne luttent pas contre votre soif matérialiste
Ces fausses croyances s’écrouleront sur elles-mêmes
Je ne suis pas une politicienne
Je suis la planificatrice de la Vie, JE SUIS le Saint Esprit
Et je la reprends aux égarés
Ceux qui ont oublié ce qu’ils étaient
C’est à dire des êtres divins et sacrés
La Vie ne se limite pas à l’argent
Vous êtes égarés en ne pensant pas autrement
Vous n’avez aucune idée de ce qui arrive à présent
Tellement aveuglés et stressés par votre quotidien
Scrutez votre soleil et votre ciel
La fin des temps se rapproche de jour en jour
L’illusion du profit et de l’argent se désintègre
Afin de laisser place à la Liberté et à la Vérité
Car l’Unité ne repose pas sur la dépendance
Et il en est ainsi.
Isis Blue Nebadonia – 9 septembre 2009 – (999) ©
Observations : Préférez-vous une déchetterie ou un Center Parc dans votre magnifique
commune pour gagner de l’argent ? Je vous présente un combat qui commence à faire
beaucoup de bruits, entre les éveillés et les non-éveillés. La dualité bat son plein !
Source:

http://www.polyvalent-art.com

Laisser un commentaire

 

BARAKA |
Les Moniteurs d'Ateliers e... |
Les professionnels du negoc... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | immobilierachat
| jechangetout
| SIVOS - Mondreville / Tilly