• Accueil
  • > Actualités
  • > Projet Pierre et Vacances de Dhuison: les élus verts s’opposent à un « Tourisme nature à logique industrielle »

Projet Pierre et Vacances de Dhuison: les élus verts s’opposent à un « Tourisme nature à logique industrielle »

Posté par admin le 22 septembre 2009

Projet Pierre et Vacances : les élus Verts s’y opposent

Lundi 21 sept 2009
Élus, riverains et membres de l’APPSV se sont rencontrés près du site pour discuter des enjeux de ce projet.
Des élus régionaux Verts ont voté contre le projet de village vacances aux Veillas, à Dhuizon. Venus sur le site vendredi, ils ont réaffirmé leur opposition.
La NR avait rendu compte cet été des derniers événements en date : l’Association pour la protection du site des Veillas (1) avait déposé des recours contre les permis de construire accordés pour le projet Pierre et Vacances à Dhuizon (2). Le tribunal administratif d’Orléans a rejeté ses requêtes le 16 juin 2009, et les requérants ont donc fait appel de cette décision le 10 août dernier. C’est à l’invitation de cette association APPSV qu’ont répondu les élus Verts du conseil régional Jean Delavergne (vice-président du CR) et Moïsette Crosnier, ainsi que Chantal Rebout, déléguée des Verts du département.

Et sont venus sur place afin de mieux comprendre les différents points soulevés par l’APPSV. Les élus expliquent : « Nous avions voté contre ce projet pour plusieurs raisons : il est en zone Natura 2000, ce qui n’empêche certes pas les constructions si elles respectent la circulaire, or c’est un passage de grands cervidés qui s’y rencontrent. Il ne prend pas en compte l’impact sur l’environnement ».

“ Tourisme nature
à logique
industrielle ”

Ils reviennent aussi sur le projet de centre aqualudique (3) attenant : « On aimerait qu’une étude d’aménagement du territoire soit faite avant que Pierre et Vacances ne prenne en bail le terrain bordant l’étang. Et il y aura forcément un impact sur les impôts locaux. D’ailleurs, puisque ce centre aqualudique est justifié par un service aux scolaires, nous aimerions savoir quelle en sera l’utilisation précise, et comment en profiteront les habitants aux alentours ».
Enfin, les élus souhaitent qu’il y ait « une réflexion sur le tourisme, car là on est dans un tourisme dit “ nature ” à la logique industrielle. »
L’APPSV, présidée par Jean-Raoul Duval, de rappeler que les deux sociétés privées qui se sont implantées sur le site ont « toutes deux fait faillites, fermant cette zone de loisir, en y laissant 300.000 € de déficit pour la commune et le SIAT… Il reste encore le restaurant et des chalets, depuis totalement dégradés ».
L’association est satisfaite du soutien de ces élus, mais attend le résultat de sa requête en appel.

(1) Une autre association (Sologne nature sauvage) a déposé recours, ainsi que des riverains.
(2) Une implantation d’un village vacances d’environ 150 logements voués à l’éco-tourisme et son centre aqualudique, qui doit voir le jour sur 12,7 hectares, aux Veillas. Sur un domaine de 150 hectares, légués à la commune en 1984. Outre la commune de Dhuizon, ce projet est notamment défendu par la communauté de communes de la Sologne des Étangs. Le Plan d’occupation des sols (POS) avait été révisé en 2005 pour permettre ce projet.
(3) Environ cinq millions d’euros d’investissement, financé par les fonds publics, avec notamment des aides de la région, entre autres afin d’y accueillir des scolaires.

Natacha Monhoven
la Nouvelle République

Source:

http://www.blois.maville.com/actu/actudet_-Projet-Pierre-et-Vacances-les-elus-Verts-s’y-opposent-_dep-1075665_actu.Htm

Laisser un commentaire

 

BARAKA |
Les Moniteurs d'Ateliers e... |
Les professionnels du negoc... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | immobilierachat
| jechangetout
| SIVOS - Mondreville / Tilly