• Accueil
  • > Actualités
  • > Center Parcs lorraine, les subventions pleuvent, le domaine s’étend

Center Parcs lorraine, les subventions pleuvent, le domaine s’étend

Posté par admin le 15 octobre 2009

Une préfiguration de ce qui va se passer ici?

Aprés avoir reçu déjà 30 et 20 millions d’euros des conseils régional et général, Center Parcs continue à se faire financer sur les impôts des Lorrains.

Déplacements des demandeurs d’emploi offerts, formations du personnel offerte, et maintenant formation ultra moderniste des managers offerte .

 

« Center Parcs : formation des managers
Le 14/10/2009 – Education et formation

La Région Lorraine a voté une aide de 21 700 € pour la mise en place d’une action d’intégration des nouveaux managers sur le futur site Center Parcs de Sarrebourg. Cette formation intitulée « assessment et coaching » se déroule de septembre 2009 à juin 2010. L’objectif est d’accompagner les 7 principaux managers du site, de les mettre en situation dans les phases critiques de travail où leurs comportements seront analysés (phase « d’assessment »), puis d’optimiser leurs compétences avec une phase de « coaching d’intégration ». Cette méthode vise notamment à une plus grande autonomie de la personne qui est amenée à trouver par elle-même les solutions aux difficultés qu’elle rencontre. »

Source:

http://www.lorraine.eu/jahia/Jahia/cache/bypass/pid/346;jsessionid=49D93F7B55D92D3FC7705B84019D2135?actu=20872

 

Rappel de quelques subventions et aides déjà reçues:

 

« Ces clients bénéficient d’avantages fiscaux. « Le conseil général a attribué 13 756 960 € de subventions au titre des aides aux acquéreurs », souligne son président Philippe Leroy, hier en visite sur le site. »
« Le conseil général et le conseil régional ont misé 30 et 20 M€ pour un investissement global de 250 M€. »
Source:
http://www.republicain-lorrain.fr/fr/permalien/article/1756610/Center-Parcs-les-870-cottages-ont-trouve-preneurs.html

« Afin de rendre accessible ces réunions au plus grand nombre, et dans une volonté de développement durable, la Région prend en charge l’intégralité des frais de déplacement en Métrolor-TER des demandeurs d’emploi qui souhaitent assister aux sessions de recrutement Center Parcs (depuis la gare lorraine la plus proche de leur domicile jusqu’à Sarrebourg, St-Dié ou Lunéville). Dans ce cadre, une convention spécifique a été signée avec la SNCF. »
Source:
http://www.secteurpublic.fr/public/article/la-region-lorraine-offre-le-trajet-en-metrolor-aux-demandeurs-d’emploi-souhaitant-assister-aux-sessions-de-recrutement-center-parcs.html?id=21998&rub=8283&C5=,130&p=31

« - Actions territoriales d insertion Center Parcs. Afin de faciliter l embauche des futurs salariés de Center Parcs, la Région Lorraine a décidé de soutenir les actions de formation s’ adressant aux 620 personnes qui seront effectivement recrutées sur Center Parcs au printemps 2010. Ces formations spécifiques (habilitations électriques, premiers secours, etc.) sont obligatoires pour tout salarié avant son entrée. »
Source:
http://actu.rcmlaradio.fr/Actu-locale/budget-supplementaire-2009.php

Il a fallu une longue aventure législative pour que j’obtienne des ministères une prolongation des déductions fiscales, qui devaient s’arrêter en 2006. Elles sont prolongées jusqu’en 2010. Parallèlement, le Conseil Général de la Moselle subventionne les investisseurs pour les projets touristiques en Moselle et le projet Center Parcs en a bénéficié. Nous avons versé près de 14 M€.
Source:
http://economiecg57.over-blog.com/categorie-10994304.html

« 50 jeunes formés pour travailler au sein du futur Center Parcs

Une aide de 11 686 € a été attribuée à ADLIS (Association de Développement Local et d’Insertion Sociale) pour une action territoriale d’insertion devant permettre à 50 jeunes de moins de 26 ans d’élaborer leur projet professionnel en lien avec les métiers de Center Parcs. L’objectif est qu’ils décrochent un emploi au sein du parc actuellement en construction près de Sarrebourg (emplois de restauration, d’accueil, animation, de nettoyage, de maintenance et d’administration, etc.).

Le Conseil Régional de Lorraine est fortement impliqué dans la formation du personnel du futur complexe touristique Center Parcs. Début 2008, il avait déjà piloté des actions d’insertion de demandeurs d’emploi pour des postes d’ouvriers (maçons, charpentiers, etc.). Cette seconde phase de formation concerne des postes pérennes liés à l’exploitation du centre. »
Source:
http://209.85.229.132/search?q=cache:p1VrNlLgvc0J:www.regionsmagazine.com/site/articles/lorraine/2008/09/2008-09-30/CP%252026%2520sept%252008_Region%2520OK.doc+subventions+center+parcs+lorraine&cd=18&hl=fr&ct=clnk&lr=lang_fr&client=safari

 

D’autre part, la superficie occupée annoncée au départ s’étend :

 

« CENTER PARCS : CESSION SIGNÉE EXTENSION ENVISAGÉE
Le conseil général de la Moselle et le groupe Pierre & Vacances ont signé, hier, la cession des 97,4 hectares du Bois des Harcholins qui abritera un Center Parcs, dans le pays de Sarrebourg.
Le groupe songe déjà à une extension.
Cette fois c’est bon ! On peut considérer que c’est bien parti.» Philippe Leroy, président du conseil général s’est toujours montré extrêmement prudent sur l’avancée du dossier Center Parcs dans le pays de Sarrebourg (lire R.L. du 20 février). «Nous avons peu communiqué à ce propos», reconnaît-il, «afin de réussir ce dossier et bien faire venir Pierre & Vacances » ajoute l’élu. Il a signé, hier à Metz, avec Jean Chabert, directeur général de la filiale immobilière du groupe, la cession de 97,4 hectares du Bois des Harcholins sur le ban des communes de Hattigny, Fraquelfing et Niderhoff pour un montant de 974 817 €. L’acquéreur est une société du groupe, la SNC du Bois des Harcholins Cottage.

«Le chantier va pouvoir enfin débuter », précise Jean Chabert alors que des cottages témoins sont déjà en construction du côté de Hattigny. A cette première phase succédera, dans 6 mois, une nouvelle cession de terrain où seront édifiés tous les équipements ludiques (20 000 m2) et de restauration au cœur du village de vacances. Le conseil général, qui avait planché dès le début des années 2000 sur une douzaine de sites mosellans, a finalement opté pour le pays de Sarrebourg, traumatisé par la fin de Bata. Il a acheté en 2006 quelque 650 hectares pour susciter ce projet à vocation touristique. A terme, le groupe Pierre & Vacances sera propriétaire de 435 hectares et 19 ares sur lequel il accueillera à partir de 2010 quelque 4 000 vacanciers dans les 870 cottages. Le groupe investira 240 M€ avec à la clé la création d’environ 620 emplois (470 équivalents temps plein). «Des emplois de proximité pour l’accueil, l’animation, mais aussi l’entretien, la maintenance et la sécurité », indique Jean Chabert, sans compter les emplois générés par les travaux.

Extension du site
Philippe Leroy a bien insisté sur l’effort conjugué du Département, de la Région Lorraine et de l’Etat pour faire aboutir ce projet. La Région injectera 20 M€ pour former les personnels, le conseil général participe également pour la viabilité du site. Des efforts qui permettront de doubler les nuitées touristiques en Moselle. Mais d’ores et déjà, Jean Chabert laisse entendre qu’une extension du site, offrant 50 % de capacité en plus, est déjà envisagée tant la demande pour ce type de tourisme est exponentielle. «Nous comptons capter ici les clientèles des Länder allemands, mais les Center Parcs de Pierre & Vacances se développent aussi dans le reste du pays avec la création programmée d’un cinquième village dans l’Isère », relève le directeur de Pierre & Vacances Promotion Immobilière. Il tient à rassurer ceux qui craignent la concurrence du site du Bostalsee, au nord de la Sarre, car il s’agit bien «d’un autre concept d’une marque différente du groupe (Sunparks) destiné à une clientèle adepte de vacances plus longues. »

Bernard KRATZ.

Publié le 11/03/2008″

Source :

http://www.republicain-lorrain.fr/fr/permalien/article/185394/Center-Parcs-cession-signee-extension-envisagee.html

 

« En France, un quatrième Domaine le Bois des Harcholins ouvrira en 2010, en Lorraine au cœur du pays des étangs, entre Fraquelfing, Hattigny et Niderhoff. Il devrait comporter 850 cottages conçus par l’architecte Jean de Gastines dans un parc de 435 ha dont 3 ha de lac. L’investissement est d’environ 240 millions d’euros. Une deuxième tranche de 450 cottages pourrait être construite d’ici à 2013, pour un coût de 150 millions d’euros supplémentaires. »

Source:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Center_Parcs

Laisser un commentaire

 

BARAKA |
Les Moniteurs d'Ateliers e... |
Les professionnels du negoc... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | immobilierachat
| jechangetout
| SIVOS - Mondreville / Tilly