• Accueil
  • > Actualités
  • > Center Parcs : Chaumont prospère, perd des postes et sous-traite ses services.

Center Parcs : Chaumont prospère, perd des postes et sous-traite ses services.

Posté par admin le 6 novembre 2009

 

En dehors des  licenciements, évoqués dans l’article ci-dessous, révélateurs d’une gestion tendant vers l’hyper rentabilité, quitte à écraser au passage des êtres humains, révélatrice du manque total de respect de l’entreprise pour ses salariés et des clins d’oeil serviles adressés aux actionnaires, nous voyons que Pierre et Vacances tend vers une grande sous-traitance de ses services, le personnel n’étant donc pas directement salarié par cette dernière, qui ne verse pas de salaire, mais achète une prestation. Or, dans sa propagande et notamment lors de la réunion à Roybon du 14 septembre 2009, la société vante à un public globalement inquiet, en répondant à une question sur les conditions de travail, les avantages de la structure: C.E, 13°mois, mutuelle et autres . Mais que valent ces précisions puisque une grande partie des emplois n’en dépendra pas directement et ne sera donc pas concernée par les avantages mis inutilement et mensongèrement en avant ? Si il n’y a habilement pas de mensonge avéré, il y a clairement désinformation et manipulation!

 

« Center Parcs : Chaumont prospère et perd des postes

Alors que le site solognot progresse – 43 nouveaux chalets viennent d’y être construits – onze postes administratifs vont y être supprimés.
Le groupe hollandais restructure ses services. A Chaumont, où le chiffre d’affaires est en hausse de 2,1 %, onze postes de comptables vont être supprimés.
Entre eux, ils se surnomment « les naufragés de la bulle », en hommage à la structure aqualudique au centre du parc. Ils sont onze salariés, la trentaine dynamique, motivée… Mais aujourd’hui amère et dégoûtée. Jeudi, ils apprenaient le transfert en Hollande du service de comptabilité où ils travaillent depuis ces quatre dernières années (1). 11 postes sont supprimés à Chaumont-sur-Tharonne, 4 à Paris. Et la lecture de notre article de lundi, sur la bonne santé du site solognot, n’est pas pour les apaiser. Elle les pousse, au contraire, à réagir.

« On a toujours bien travaillé et eu de bons résultats, plaident-ils, appuyant sur l’injustice de la situation. La France est le seul pays où Center Parcs continue à se développer. Les auditeurs externes assurent qu’ils n’ont jamais vu de dossiers aussi bien ficelés que chez nous. »
La direction du groupe Pierre et Vacances, qui a racheté Center Parcs en 2001, expliquait hier au téléphone être « en pleine restructuration de son back-office financier ». Les services allemands et français sont recentrés en Hollande et les call centers en Belgique. 109 postes sont supprimés partout en Europe, et 38 créés au Pays-Bas et en Belgique. « Le site de Chaumont fonctionne très bien mais nous devons réfléchir à l’échelle européenne du groupe touché, lui aussi, par la crise économique, argumente une responsable au bout du fil. Son activité immobilière et touristique grimpe de 2,3 % mais son chiffre d’affaires touristique baisse de 1,3 % et celui de Center Parcs Europe de 2,7 %. » En clair, l’augmentation de la clientèle française ne parvient pas à compenser les baisses européennes (2).
Quelles sont les perspectives pour les salariés solognots ? « Une mobilité pourra être proposée aux Pays-Bas ou en Moselle où un site va ouvrir et où des postes administratifs vont être créés, assure la direction. Des évolutions de postes pourront encore être envisagées… »

Sous-traitance

Les onze salariés de Chaumont aiment leur travail, « même si on leur en demande toujours plus ». Et la perspective de se réorienter dans la restauration et l’hôtellerie ne les enchante guère. Guère plus, pour une majorité d’entre eux, que de déménager à des centaines de kilomètres. « On a des conjoints, des enfants, une famille en Sologne, précisent-ils tout en prenant conscience que retrouver un poste identique dans la région va être compliqué. Cela signifie encore vendre nos maisons en pleine crise immobilière… »
Le devenir même du site solognot les préoccupe. « Tout est désormais fait pour rassurer les actionnaires. Les animations sur le site sont laissées à des sociétés extérieures. En Moselle, le supermarché va être sous-traité, tout comme le ménage – avec des cadences toujours plus infernales – l’est déjà dans l’Aisne. C’est un test. Mais la restauration pourrait suivre… »
Et les salariés de redire leur attachement à Center Parcs, son service de qualité, son personnel attentionné toujours en grande cohésion…Et de craindre qu’il ne « perde son âme », tandis que « rentabilité » et « réduction de coûts » prennent le dessus. Les premiers départs pourraient intervenir au premier trimestre 2010.

(1) En 2005, une première réorganisation avait déjà recentré tous les services comptabilité français à Chaumont.
(2) En Hollande, Center Parcs est notamment gêné dans sa progression par son concurrent Landal.

Cécile Lascève
la Nouvelle République, le 6 novembre 2009. »
Source:

http://www.blois.maville.com/actu/actudet_-Center-Parcs-Chaumont-prospere-et-perd-des-postes-_dep-1144323_actu.Htm

 

Vidéos de la réunion de Roybon du 14 sept 2009 :

http://chambarans.unblog.fr/2009/10/17/la-reunion-du-14-septembre-a-roybon-en-images/

 

Description des « avantages » Center Parcs pour les salariés, mais à condition d’en faire directement partie:

« Rémunération : 13ème mois + Indemnités (transport et blanchissage) + Prime sur les heures travaillées en week-end + Mutuelle de Groupe financée à 60 % par l’employeur + Nombreux avantages liés à l’activité de la Société. »

Source:

http://www.centerparcs.fr/FR/FR/infos_pratiques/offre_maintenance

Laisser un commentaire