• Accueil
  • > Actualités
  • > L’éventuel Center Parcs de Roybon, présent dans la campagne électorale

L’éventuel Center Parcs de Roybon, présent dans la campagne électorale

Posté par admin le 11 mars 2010

L’éventuel  Center Parcs de Roybon est présent dans la campagne électorale.

 

« Le lac tropical jette un froid

L’écotourisme est un thème important de cette campagne régionale en Rhône-Alpes. Les candidats arpentent les stations de moyenne montagne, promettent leur aide pour sortir du «tout-ski», pour développer un tourisme vert, en toutes saisons. Le vrai clivage apparaît en plaine, sur un dossier très emblématique : un projet de Center Parcs à Roybon, dans l’Isère, dans une zone quasi désertique. Une serre abritant un lac tropical chauffé toute l’année à 29 °C, dans ce coin assez glacial jusque-là. Pour Europe Ecologie, un tel projet, ultraconsommateur d’eau et d’énergie, sorte de 4 x 4 du village de vacances, est une hérésie pure et simple, du «colonialisme touristique». Verts et PS se sont déjà écharpés à la région pour savoir s’il fallait aider ou non un tel projet. Pour les socialistes, le problème est plus complexe qu’il n’y paraît. Des aides se justifieraient, selon le PS, non au titre du développement touristique, mais pour la défense de l’emploi local. L’UMP est sur la même ligne. Mais pour Europe Ecologie, qui met au centre de sa politique économique le principe de «conditionnalité des aides» – le fait de n’aider que les entreprises qui fournissent un effort en matière environnementale -, le refus de Center Parcs pourrait devenir une condition incontournable dans la négociation d’entre deux tours avec le PS. »

Source:

http://www.libelyon.fr/info/2010/03/rhônealpes-cinq-dossiers-écosensibles-qui-fâchent.html

 

« Lors du dernier meeting lyonnais du PS auquel assistait lundi soir l’ancien Garde des sceaux Robert Badinter, Gérard Collomb, le sénateur maire PS de Lyon, a souligné qu’il fallait au candidat socialiste «un maximum de voix» dès le premier tour. «Car il faut une majorité stable pour mener de grands projets», a insisté Collomb. Une pique ostensiblement lancée aux Verts, qui ont voté contre le soutien de la région Rhône-Alpes aux Jeux olympiques d’Annecy et contre l’implantation d’un Center Parcs dans l’Isère cet été. Deux projets défendus par la majorité socialiste au conseil régional. Ce mercredi soir, Philippe Meirieu a de son côté animé son dernier meeting de campagne à Lyon, pour mobiliser les troupes écologistes. Pour le chef de file d’Europe Écologie, «les bons chiffres des sondages confirment la dynamique que nous sentons dans cette campagne». « 

Source:

http://www.lefigaro.fr/elections-regionales-2010/2010/03/10/01034-20100310ARTFIG00887-rhone-alpes-entre-les-verts-et-le-ps-l-ecart-se-resserre-.php

 

Michel Destot soutient sans ambiguïté  ses collègues si amis généreux avec l’industriel du tourisme:

« Le développement économique, le tourisme et l’emplois sont également au cœur de la politique de valorisation du territoire. En Isère par exemple, la Région participe à hauteur de 33 millions d’euros au programme de recherche et de développement coopératif nano 2012, un projet qui, à terme devrait créer près de 660 nouveaux emplois. C’est aussi près de 15 millions d’euros qui sont investis dans la filière photovoltaïque via PV Alliance à Bourgoin-Jallieu, avec à la clé la création de 220 emplois. Par ailleurs, la réhabilitation du site de la Bastille à Grenoble hier et l’implantation d’un Center Parcs à Roybon demain sont des réalisations et des projets touristiques majeurs pour lesquels la région s’est mobilisée. « 

 

Giles Kuntz, (alternatifs), dans son blog critique le projet:

Alors quelle alternative pour mon vote ? Pas question bien sûr de donner ma voix au PS dont la politique régionale n’est pas différente de celles qui sont menées localement dans l’agglomération : soutien aux groupes privés sans contrepartie sociale, méga-projets comme Center-Parc ou OL-land à Lyon, pas d’engagement pour sortir du nucléaire… La liste est longue des renoncements d’une politique dont on peut chercher ce qui la différencie de celle d’une «droite moderne

 

L’UMP interroge le ps

REGIONALES-2010 / ISERE
UMP: Marchiol interroge le PS sur Center Parc
par La Rédaction du DL | le 05/03/10 à 05h08
« Fabrice Marchiol, tête de liste départementale UMP, veut défendre le projet du Center Parc à Roybon « générant 700 emplois et porteur d’un développement économique d’envergure pour l’Isère ». Et il dit s’inquiéter des divisions affichées sur le sujet entre les socialistes et les écologistes. « La liste menée par M. Queyranne choisira-t-elle le maintien de ce projet ou suivra-t-elle ses alliés Verts opposés à sa réalisation cruciale dans un contexte économique difficile ? L’emploi et l’aménagement du territoire en Nord-Isère ne peuvent être des objets de négociation entre deux tours d’une élection », lance-t-il.
Paru dans l’édition 38H du 05/03/2010 (5b00951e-2798-11df-bb33-8cc108abe9f4) « 

Source:

http://www.ledauphine.com/umpmarchiol-interroge-le-ps-sur-center-parc-@/index.jspz?article=271069&chaine=25

 

Les verts en font un des thèmes de leur campagne :

Center Parcs : une verrue pour Bièvre-Valloire une vidéo à regarder sans modération !!!!  Dans le cadre de la campagne pour les élections régionales, une petite mise en scène a été proposée le samedi 13 février 2010 devant l’office de tourisme de Roybon.

La dérision permet parfois d’expliquer beaucoup plus que toute longue argumentation…

http://www.dailymotion.com/video/xc9yga_inauguration-du-center-parcs-de-roy_news

Source:

http://verts-beaurepaire.no-ip.org/VERTS/blog/index.php?comment=158&nom=

2 Réponses à “L’éventuel Center Parcs de Roybon, présent dans la campagne électorale”

  1. jp vieron dit :

    Maintenant que la fièvre des régionales est retombée que la taxe carbone est pliée revenons a nos chambarans
    il est patent qu  un va vers une déconvenue sociale et environnementale avec  ce center parcs qui est un miroir aux alouettes
    il en résulte qu un manque de volonté politique  a prime  par facilité  en créant ce center parcs avec la complicité d u  groupe de vacances qui a déjà par ailleurs surtout en moselle pas respecte l environnement en polluant 2 ruisseaux
    qu importe des amendes a payer celleci ne pesant pas lourd dans le budget général du groupe!
    justement parlons de l eau
    1100 m3 par jour pour alimenter ce village en plein Chambarans avec ces 1040 cottages et dont l évacuation des eaux usées va nécessiter des klms et des klms e canalisations
    qu  c’est les collectivités locales en partie qui en seront les payeurs la région le département  
    les mesures compensatoires qu a accepte la frapna mais pouvait elle faire autrement ou les de  étaient tombes depuis longtemps et que le miroir au alouettes de l d’emploi avait bien fonctionna  roybon
    et qu aucune association n était pas montré au créneau pour dénoncer cet projet
    bien sur la frapna isere pouvait s opposer au projet mais qu en aurait i été des mesures compensatoires qui sont a l ordre du jour pour  récupère des milieux naturels par ailleurs pas protèges mais dérisoires par leur superficie  
    c est la que le bat blesse
    les chambarans forme une entité homogène et recèle encore une eau de bonne qualité sous forme de nappe souterraine pas encore trop dégradée
    et les mesures compensatoires seront loin du compte
    alors que penser d un tel projet qui ne repose que sur l emploi mais quels emplois ( voir les autres parcs center qui ont des soucis  avec leurs employés des emplois précaires et sous qualifies);
    qu importe le flacon pourvu qu on est l ivresse des grandeurs des chambarans
    justement
    reprenons la lettre du maire de Montrigaud qui en…..1971 propose devant l intérêt biologique des chambarans un après
    juste avant le parc du vercors cree en 1970
    véritable protection avant la lettre
    pourquoi pas
    mais la question  reste posée
    que veut o faire des Chambarans
    une zone protégée avec  un developpement adapte et soutenable avec une notion de type réserve
    biologique
    ou alors une zone a loisirs et autres verrues inapdatées et qui vont mettre en difficultes
    ce massif forestier

  2. jp vieron dit :

    Pour ce qui est de la Drome
    la FRAPNA est opposer au projet
    ainsi que la LPO ligue protection des oiseaux

Laisser un commentaire

 

BARAKA |
Les Moniteurs d'Ateliers e... |
Les professionnels du negoc... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | immobilierachat
| jechangetout
| SIVOS - Mondreville / Tilly