• Accueil
  • > Dans les sites et les blogs
  • > - Pierre et Vacances reconnait une « dégradation profonde et durable de l’environnement économique et financier » et « se serre encore la ceinture »

- Pierre et Vacances reconnait une « dégradation profonde et durable de l’environnement économique et financier » et « se serre encore la ceinture »

Posté par admin le 29 mai 2010

Chez Pierre et Vacances, le nouvel homme fort Sven Boinet, tout en reconnaissant la « dégradation profonde et durable de l’environnement économique et financier » continue la folle course en avant initiée par le créateur du groupe, Gérard Brémond et entreprend toujours plus de saccages et de détournements de biens publics là ou comme le clame cyniquement la pub du groupe « la France est la plus belle ». lorsque la crise aura définitivement ôté tous moyens aux classes moyennes, clientèle type de ces usines à loisirs piteusement peintes en vert, nous n’aurons plus qu’à nous lamenter sur les ruines « à la Détroit » que le promoteur immobilier nous aura laissées, avec la complicité servile de l’état et des édiles locaux .

Pour l’instant le groupe accumule les déficits, et pour séduire une bourse rendue hésitante, se lance dans une vaste opération d’économies draconiennes  en comprimant encore plus les effectifs et en sous traitant le plus d’activités possibles. Les roybonnais vont ils laisser ce destructeur détruire notre belle région pour y installer une misère sociale subventionnée pour des « retombées de plus en plus hypothétiques ?

Ces quelques articles édifiants devraient leur ouvrir les yeux .

 

« Pierre et Vacances revoit son modèle de fonctionnement
Le groupe lance un « plan de transformation » de trois ans pour dégager 50 millions d’euros d’économies.

Pierre & Vacances enregistre des résultats semestriels mitigés. Si le groupe enregistre un chiffre d’affaires (du 1er octobre 2009 au 31 mars 2010) en hausse de 2,3%, il a, à l’inverse, essuyé une perte opérationnelle courante de 73,3 millions d’euros, en aggravation de 28% par rapport à la même période de 2008/2009. Dans ce contexte économique, Sven Boinet, le directeur général du groupe, va piloter un « plan de transformation » de l’entreprise, dont l’objectif est une réduction des coûts de 50 millions d’euros d’ici à 2013. « La structure bipolaire Pierre & Vacances d’un côté et Center Parcs de l’autre avec chacune sa direction et son mode de fonctionnement n’a plus lieu d’être. L’objectif est de faire converger l’ensemble des systèmes back et front office et de mutualiser les outils de vente », indique t-il. Ainsi, le groupe va, par exemple, passer de trois à un seul call-center et mettre en commun ses forces commerciales et sa plateforme Internet. Par conséquent, des suppressions de postes (dont le nombre n’est aujourd’hui pas encore estimé) auront lieu en cas de doublon et des changements d’affectation interviendront également. « 

Source:

http://www.lechotouristique.com/pierre-et-vacances-revoit-son-modele-de-fonctionnement.175334

 

« Début d’exercice difficile pour Pierre et Vacances

Le groupe Pierre et Vacances, dont le chiffre d’affaires du premier semestre (octobre à mars) s’est accru de 2,3% en données comparables à 629,2 Millions d’Euros, a annoncé ce jeudi ses résultats de la période. La perte opérationnelle courante ressort à -73,3 Millions d’Euros et la perte nette part du groupe à -57,9 ME, à comparer à respectivement -57,1 et -40,2 ME un an avant.

Les dirigeants expliquent la perte par la saisonnalité habituelle des activités touristiques (le 1er semestre représente 40% du chiffre d’affaires annuel pour 50% des charges), mais précisent que les comptes ont également été affectés « d’une part, par la baisse du chiffre d’affaires de Center Parcs Europe et, d’autre part, par des coûts spécifiques de marketing et de développements ». Les activités Tourisme accusent en effet une perte opérationnelle de -84,6 ME, accrue donc par les difficultés de Center Parcs Europe dont le chiffre d’affaires a baissé (impact évalué à 7 ME sur le résultat) et qui a fait face aux coûts liés à l’ouverture du Center Parcs Domaine des Trois Forêts. La branche Immobilier a atténué la perte de 11,3 ME.

« Depuis ces deux derniers mois, les réservations touristiques pour la saison été sont en croissance par rapport à celles de l’an dernier, avec notamment une avance sur le coeur de l’été », explique Pierre et Vacances, qui ajoute que le rythme des réservations et signatures pour l’activité immobilière est « très dynamique », notamment sur Avoriaz, même si du fait des calendriers de livraisons, le chiffre d’affaires immobilier attendu sur l’ensemble de l’exercice 2009/2010 devrait être légèrement inférieur à celui de 2008/2009.

Le groupe a décidé de réagir à ce qu’il considère comme une « dégradation profonde et durable de l’environnement économique et financier » en engageant un « plan de transformation et de développement ». Les efforts devraient permettre d’économiser 50 ME sur les exercices 2010/2011 à 2012/2013. « 

Source:

http://www.boursier.com/vals/ALL/debut-d-exercice-difficile-pour-pierre-et-vacances-eco-2345.htm

 

« Les résultats de Pierre & Vacances déficitaires au 1er semestre

PARIS (Reuters) – Pierre & Vacances recule en Bourse après l’annonce de résultats déficitaires au premier semestre de son exercice 2009-2010 et d’un plan d’actions visant à réduire ses coûts.

Le groupe de loisirs a accusé une perte nette courante de 57,6 millions d’euros au 31 mars, au regard de celle de 44,6 millions enregistrée un an auparavant.

La perte nette part du groupe s’est chiffrée à 57,9 millions d’euros, contre 40,2 millions un an plus tôt tandis que la perte opérationnelle a atteint 73,3 millions contre 57,1 millions.

Les ventes ont quant à elles progressé de 2,3% à données comparables, à 629,2 millions d’euros. Le chiffre d’affaires immobilier s’est établi à 150,7 millions, contre 132,4 millions au premier semestre 2008-2009.

En Bourse, vers 12h10, le titre Pierre & Vacances perdait 2,85% à 56,20 euros alors que le CAC 40 gagnait 2,47%.

Les analystes observent que la dégradation du résultat opérationnel du premier semestre est plus forte que prévu mais considèrent que les économies envisagées par le groupe, supérieures aux attentes, constituent une bonne nouvelle. Ils remarquent enfin que le plan de transformation engagé devrait soutenir les résultats dès le prochain exercice.

DES ÉCONOMIES DE 50 MILLIONS D’EUROS

Depuis deux mois, les réservations touristiques pour l’été sont en croissance par rapport à celles de l’an dernier, avec notamment une avance sur le coeur de la saison, a indiqué le groupe dans un communiqué.

Du fait des calendriers de livraisons, le chiffre d’affaires immobilier sur l’ensemble de l’exercice 2009-2010 devrait cependant être légèrement inférieur à celui de 2008-2009, a précisé Pierre & Vacances.

Compte tenu de la dégradation « profonde et durable de l’environnement économique et financier », le groupe a décidé de s’engager dans un projet de transformation.

Au total, l’objectif de réduction des coûts sur les exercices 2010-2011 à 2012-2013 s’élève à 50 millions d’euros.

Le groupe annonce aussi la poursuite de ses développements sur ses coeurs de métier, avec un objectif à 5 ans de croissance du parc touristique de 30%, soit plus de 15.000 appartements et maisons supplémentaires en France, Allemagne, Espagne, Maroc et dans les grandes métropoles européennes.

Ce développement s’effectuera notamment grâce à des partenariats dans les résidences urbaines avec Accor dans le projet de Villages Nature, avec Eurodisney et au Maroc avec la Caisse des Dépôts et de Gestion du Maroc.

Pierre & Vacances évoque aussi de la croissance externe sans donner de précisions.

Noëlle Mennella, édité par Benjamin Mallet ».

Source:

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/economie/20100527.REU0048/les-resultats-de-pierre-vacances-deficitaires-au-1er-semestre.html

 

  »P&V se serre encore la ceinture
Publié le 27/05/2010 16:08:08 |

L’heure est aux économies chez Pierre & Vacances. Le groupe a annoncé ce jeudi matin son intention de réduire ses coûts de 50 millions d’euros en trois ans, parallèlement à la divulgation des chiffres du premier trimestre de l’exercice en cours : du 1er octobre 2009 au 31 mars 2010, le chiffre d’affaires global croît de 2,3% à 629,2 millions d’euros, mais le déficit se creuse avec un résultat opérationnel courant de -73,3 millions d’euros ; les pertes étant essentiellement dues à la branche tourisme.

« Nous nous efforçons déjà depuis trois ans de diminuer les coûts et d’amplifier les synergies, mais là, nous avons décidé de passer à quelque chose de plus ambitieux », clame le nouveau directeur général Sven Boinet. Pour atteindre son objectif, Pierre & Vacances compte regrouper ses bureaux de vente qui seront désormais multimarques (Center Parcs y compris) et supprimer deux de ses call center pour n’en garder qu’un seul. Des réductions d’effectifs sont prévues, « quand il y aura des doublons », précise Sven Boinet sans vouloir les chiffrer.

Le groupe veut également réduire la voilure sur les opérations de promotion et marketing en axant ses développements sur trois grandes marques : Pierre & Vacances, Center Parcs et Adagio. Les autres marques, comme Maeva et Sun Parks, pourraient se fondre dans ces identités, même si aucune décision n’a encore été prise.

S’il n’est pas prévu de baisser les taux de commission aux agences, P&V espère toutefois réaliser des économies en portant à 50% la part de ses ventes réalisées sur Internet d’ici 2013 (contre 35% actuellement).

Florence Le Méhauté »

Source:

http://www.pros-du-tourisme.com/actualites/detail/27585/petv-se-serre-encore-la-ceinture.html

 

« Pierre et Vacances en ravalement de façade

Repositionnement autour de ses deux marques phares, plan de réduction de coûts…Le groupe fait peau neuve en attendant la reprise.
En ces temps troublés, la seule évocation du mot « pertes » peut rapidement provoquer des réactions épidermiques du côté des investisseurs. Surtout quand les déficits se creusent. Pierre et vacances l’a appris à ses dépens. Dans un marché haussier, le titre est victime de pressions vendeuses alors que les comptes de l’exploitant de résidences de tourisme se sont enfoncés dans le rouge avec un résultat opérationnel courant négatif de 73,3 millions d’euros au titre du premier semestre clos le 31 mars. En cause, le recul du chiffre d’affaires des Center Parcs Europe, des frais marketing de 3 millions d’euros et des coûts de développement de trois villages pour un montant total de 8 millions d’euros. Mais au final, le fait que le groupe perde l’argent à cette période de l’année n’a rien d’inhabituel dans la mesure où le premier semestre représente seulement 40% des revenus de l’année pour 50% des charges fixes.

In fine, le recul de l’action résulte davantage d’un réajustement de cours lié à la comptabilisation de frais inattendus comme les 5 millions de provisions pour restructuration enregistrées dans le cadre d’une refonte organisationnelle qu’à de réels doutes sur le modèle économique. On pourrait presque penser que les opérateurs cherchaient un prétexte pour prendre quelques gains sur la valeur qui reste en hausse de plus de 4% depuis début janvier. Car côté projet, Pierre et Vacances n’est pas en reste. Programme de réductions de coûts de 50 millions d’euros en deux ans, rationalisation du portefeuille de marques autour de ses deux piliers Center Parcs et Pierre et Vacances, 6000 appartements ou cottage à livrer d’ici à 2014…les chantiers sont nombreux. Cela tombe bien : les niveaux de réservations pour la saison estivale sont supérieurs à ce qu’ils étaient un an plus tôt.

Fabio Marquetty « 

Source:

http://www.latribune.fr/blogs/humeurs-de-marche/20100527trib000513329/pierre-et-vacances-en-ravalement-de-facade-.html

 

( « 5 millions de provisions pour restructuration enregistrées dans le cadre d’une refonte organisationnelle « , quelle élégante façon de décrire une vague de licenciements économiques en prévision !)

 

Projet de partenariats entre Pierre & Vacances Centrer Parcs et Elior
mardi 23 mars 2010 11:28

Le groupe Pierre & Vacances Center Parcs projette de conclure des partenariats pour la gestion des activités de restauration et de commerce alimentaire de ses villages Center Parcs et Sunparks. Pour la France et l’Allemagne, c’est Elior qui remporterait la mise. Aux Pays-Bas et en Belgique, l’accord serait conclu avec Albron. Elior et Albron s’engageraient à investir 38 millions millions d’euros dans les concepts de restauration et les commerces alimentaires. La collaboration avec Elior concernerait 41 restaurants et points de vente en Allemagne et 36 en France. Le partenariat avec Elior est envisagé pour juin 2010.

Source:

http://www.lhotellerie-restauration.fr/journal/restauration/2010-03/Projet-de-partenariats-entre-Pierre-Vacances-Centrer-Parcs-et-Elior.htm

Une Réponse à “- Pierre et Vacances reconnait une « dégradation profonde et durable de l’environnement économique et financier » et « se serre encore la ceinture »”

  1. Thibault dit :

    J’aimerais revenir sur un aspect de votre état d’esprit que vous mettez bien en gras à la fin de la lettre à Postic :

    Notre absence de propositions constructives est notre proposition essentielle.

    Mais pourquoi donc cette phrase ? Ca revient à se tirer une balle dans le pied.
    Comment vous voulez que les gens se rallient à la cause si vous ne proposez rien.

    Ici si je disais que c’est donnant-donnant, ce ne serait pas pactiser avec le diable. Mais simplement je dirais que tout détruire et tout recommencer de zéro ça n’est pas possible (enfin je pense) alors autant proposer quelque chose qui fasse avancer le schmilblik. C’est totalement nihiliste et totalitaire cette façon de raisonner (vous qui êtes anti-fascistes).

    Si je proposais un projet en maraîchage biologique, on va pas débattre ici du bio c’est bien, c’est pas bien, mais un agriculteur qui produit ses légumes sur 1 hectare, c’est quand même possible non (après faut pas s’appeler les Jardins du temple on est d’accord ou Frédéric Cottave) ? Enfin voilà ça me scie des trucs pareils. Mais je veux bien qu’on m’explique.

Laisser un commentaire

 

BARAKA |
Les Moniteurs d'Ateliers e... |
Les professionnels du negoc... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | immobilierachat
| jechangetout
| SIVOS - Mondreville / Tilly