Pierre et Vacances ne remplit plus ses résidences ?

Posté par admin le 17 juillet 2010

Depuis deux ans, le groupe propriétaire de la marque Center Parcs semble accentuer ses pertes. Et cette année, les résultats ne sont pas non plus très bons. Nous ne plaindrons pas le groupe dont nous combattons l’implantation à Roybon et dont les destructions massives de territoires ont marqué la triste épopée.

Ceci dit nous continuons à dire qu’il est fou de la part de nos politiques locaux d’offrir le bois des Avenières et les confortables subventions réclamées à ce colosse aux pieds d’argile qui risque du jour au lendemain de s’effondrer et de nous laisser un champ de ruines en cadeau .

voici quelques articles techniques qui devraient inciter mrs Bachasson, Queyranne et Vallini à plus de prudence :

 

« Pierre et Vacances : la fin de l’exercice manquera de dynamisme

Le troisième trimestre fiscal de Pierre et Vacances (avril à juin) s’est soldé par un chiffre d’affaires de 316,4 Millions d’Euros, matérialisant un recul de -1,7% en glissement annuel (321,7 ME), et de -0,4% sur une base comparable. Sur neuf mois, les revenus s’apprécient de 1,1% à 945,5 ME (+1,4% en données comparables). La moyenne des anticipations de 4 analystes spécialisés dans les valeurs moyennes compilée par nos soins aboutissait à un chiffre d’affaires attendu à 321 ME sur le trimestre (fourchette 316,9 à 326 ME).

Les mauvais chiffres semestriels du spécialiste du tourisme et du développement immobilier l’avaient conduit à engager un « plan de transformation et de développement ». Les efforts devraient permettre d’économiser 50 ME sur les exercices 2010/2011 à 2012/2013.

Les réservations touristiques pour le 4ème trimestre (hors Center Parcs Domaine des Trois Forêts et livraisons Adagio) sont « marquées par un retard sur le mois de juillet, et une stabilité sur les mois d’août et septembre », explique l’entreprise, qui a noté un phénomène de réservation avancée sur ces deux derniers mois pour les destinations « mer ». Fin mai, la société avait fait part de réservations « en croissance par rapport à celles de l’an dernier », avec notamment « une avance sur le coeur de l’été ». Le niveau du chiffre d’affaires immobilier attendu sur l’exercice devrait être « inférieur » à celui de 2008/2009 du fait du calendrier de livraison. Lors des semestriels, le groupe évoquait un chiffre d’affaires immobilier « légèrement inférieur » sur la période.

Globalement, l’exercice 2009/2010 de Pierre et Vacances apparaît comme un mauvais cru. Au terme du premier semestre fiscal, la société avait accusé une sévère perte opérationnelle courante de -73,3 Millions d’Euros, en dépit de revenus en croissance de 2,3% à 629,3 ME. »

Source :

http://www.actufinance.fr/pierre-vacances-fin-exercice-manquera-dynamisme-6912303.html

 

« Pierre et Vacances change de décor

Le titre rebascule dans le rouge par rapport à ses niveaux de fin 2009. Et cela alors que le durcissement de la concurrence dans le monde du tourisme rend les résultats plus volatils.

La crise a changé les mentalités et les mœurs en matière de voyage. Plus question de payer pour voir. Et quand on choisit de dépenser, ce n’est pas à n’importe quel prix. L’offre est suffisamment abondante pour permettre au consommateur de bénéficier de séjours à petits prix, quitte à se décider au dernier moment. Cette tendance, Pierre et Vacances la connaît bien. Les décisions tardives provoquent un retrait de ses niveaux de réservations pour le mois de juillet par rapport à l’an passé à la même époque. Sans compter que son chiffre d’affaires du troisième trimestre a légèrement reculé à périmètre constant à cause de revenus immobiliers bien inférieurs aux attentes. La direction a beau évoquer des réservations stables pour août et septembre, le marché n’est pas convaincu.

En chutant de près de 6% depuis ce matin, l’action Pierre et Vacances rebascule dans le rouge par rapport à sa valeur de fin 2009. Ce retournement pourrait laisser penser que la perception des opérateurs à l’égard de l’exploitant de résidences de tourisme est en train de muter. Son modèle économique n’est plus aussi résiliant qu’avant. Le contexte réduit la visibilité sur ses revenus et le contraint de redoubler d’efforts promotionnels. Dans un cas comme dans l’autre, cela est de nature à alimenter la volatilité de ses résultats. Et, par la même, de nourrir des incertitudes dont les investisseurs se seraient bien passés. En trois ans, le cours du titre a été réduit de plus de moitié. Et tant que l’horizon restera encombré, notamment sur l’évolution des marges, le cours de l’histoire n’a pas de raison de s’inverser.  « 

Source:

http://www.latribune.fr/blogs/humeurs-de-marche/20100716trib000531107/pierre-et-vacances-change-de-decor.html

 

« Pierre et Vacances déçoit sur ses prévisions

Le groupe immobilier et de loisirs a vu son chiffre d’affaires reculer légèrement au troisième trimestre, et avertit que la fin de son exercice sera plus difficile. En Bourse, le titre perd près de 5%.

Pierre et Vacances a enregistré des ventes quasiment stables au troisième trimestre. Le groupe spécialisé dans l’exploitation de résidences de loisirs a réalisé sur le trimestre avril-juin, troisième de l’exercice, un chiffre d’affaires de 316,4 millions d’euros, en recul de 0,4% à données comparables. Sur les neuf premiers mois de l’année, le chiffre d’affaires ressort à 945,5 millions, soit une hausse de 1,4%.

« Le trimestre a été marqué par l’ouverture le 22 mai du Center Parcs du Domaine des Trois Forêts (Moselle) qui connaît dès ses premiers mois d’exploitation un taux d’occupation moyen sur l’été de près de 85% », a souligné le groupe dans un communiqué.

En revanche, pour le reste de l’exercice, le pronostic est plus réservé au vu notamment de la prudence des vacanciers dans le climat économique actuel. « Les réservations touristiques pour le quatrième trimestre (juillet-septembre, hors Center Parcs du Domaine des Trois Forêts et livraisons résidences Adagio) sont marquées par un retard sur le mois de juillet et une stabilité sur les mois d’août et de septembre », ajoute Pierre et Vacances. Le groupe souligne aussi que le chiffre d’affaires du pôle immobilier sur l’exercice devrait être inférieur à l’année précédente car le nombre de programmes à livrer diminue.

Chiffre d’affaires faiblard et perspectives peu encourageantes, il n’en fallait pas plus pour que le titre soit sanctionné en Bourse. L’action Pierre et Vacances recule à la clôture de 4,73% à 52,99 euros.

Le groupe, qui a accusé une perte nette de 57 millions d’euros au premier semestre, a annoncé fin mai un projet de transformation sur trois ans pour réduire ses coûts de 50 millions d’euros, avec pour but de restaurer la profitabilité de ses activités touristiques.

latribune.fr « 

Source:

http://www.latribune.fr/bourse/20100715trib000530730/pierre-et-vacances-decoit-sur-ses-previsions.html

 

« Pierre et Vacances: le titre accuse une baisse
Vendredi 16 juillet 2010 à 13:24 – Par Cercle Finance

Le titre Pierre et Vacances recule en Bourse, suite à la publication du chiffre d’affaires du troisième trimestre de l’exploitant de résidences et villages touristiques.
NexResearch adopte désormais une position ‘neutre’ concernant Pierre et Vacances et révise à la baisse l’objectif de cours, à 62,24 euros, indiquant que le revenu trimestriel de Pierre et Vacances est resté stable mais qu’il existe des disparitéCondition fixée par l’émetteur correspondant au nombre de produits de bourse (warrant, certificats) à acheter pour pouvoir exercer son droit sur un sous-jacent. Une parité de 100 warrants signifie par exemple qu’à l’échéance il faut exercer 100 warrants pour pouvoir acheter une action ou un indice au prix d’exercice.s entre les activités, avec par exemple un repli de 22,2% du chiffre d’affaires lié au segment ‘développement immobilier’.
L’analyste souligne par ailleurs que les perspectives affichées par la société sont à présent plus ‘ternes’.
Aurel recommande de ‘conserver’ concernant la valeur et fixe l’objectif de cours à 62 euros, arguant que le quatrième trimestre pourrait être pénalisé par des réservations touristiques en baisse.
Le titre Pierre et Vacances perd 3,7% vers 13h20, à 53,5 euros, sur Euronext Paris.
Copyright (c) 2010 CercleFinance.com. Tous droits réservés. « 

Source:

http://www.votreargent.fr/bourse/fiches-valeurs/actualite_dep.asp?id=134464

 

« Pierre Vacances : Raymond James dégrade sa recommandation
Vendredi 16 juillet 2010 à 09:40     (Tradingsat.com) -

Raymond James a dégradé la valeur Pierre & Vacances de « Achat » à « Vente » en marge de la publication trimestrielle du groupe de loisirs. Le broker a également revu en baisse son objectif de cours de 80 à 60 euros.

Copyright (c) 2006-2010 Tradingsat.com. Tous droits réservés. « 

Source:

http://www.tradingsat.com/conseils-bourse-PierreVacances-rb158069-VAC.html

 

Pierre & Vacances: légère baisse du chiffre d’affaires au 3e trimestre

Le groupe immobilier et de loisirs Pierre et Vacances a vu son chiffre d’affaires légèrement reculer au troisième trimestre de son exercice décalé 2009/10, plombé par l’immobilier, a-t-il annoncé jeudi.

PIERRE ET VACANCES

Source:

http://www.lepoint.fr/bourse/pierre-vacances-legere-baisse-du-chiffre-d-affaires-au-3e-trimestre-15-07-2010-1215272_81.php

 

 

 

Laisser un commentaire

 

BARAKA |
Les Moniteurs d'Ateliers e... |
Les professionnels du negoc... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | immobilierachat
| jechangetout
| SIVOS - Mondreville / Tilly