- Center Parcs dans la Vienne  » sans triomphalisme  »

Posté par admin le 30 août 2010

 

 

Center Parcs dans la Vienne  » sans triomphalisme  »

27/08/2010 05:43

Le groupe Pierre et Vacances et le Département de la Vienne ont signé un protocole d’accord exclusif pour l’implantation d’un Center Parcs en Loudunais.

Jean-Pierre Raffarin et Claude Bertaud ont appris la décision du groupe mardi dernier à l'occasion d'une visite du Center Parcs en Moselle. - Jean-Pierre Raffarin et Claude Bertaud ont appris la décision du groupe mardi dernier à l’occasion d’une visite du Center Parcs en Moselle. – - (dr)
- Center Parcs dans la Vienne '' sans triomphalisme ''   dans Archivage brut empty

Il y avait hier comme un goût de victoire sur les lèvres de l’ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin, du président du conseil général de la Vienne Claude Bertaud, et de pas moins de sept conseillers généraux réunis à Vouillé. Peut-être parce qu’à deux pas de là se déroulait la troisième étape du Tour Poitou-Charentes, mais surtout ils venaient annoncer la décision du groupe Pierre et Vacances, géant du tourisme de masse, d’implanter son sixième Center Parcs dans la Vienne.
Tout en affichant leur satisfaction, tous se sont empressés de répéter, à l’image de Jean-Pierre Raffarin, qu’«il ne s’agit pas d’une victoire des uns contre les autres, il s’agit d’une négociation exclusive qui fait que maintenant, il n’y a plus qu’un seul département pour porter ce projet ». 
Unité, sérénité, discrétion

D’autres départements voisins étaient en effet candidats, le Maine-et-Loire et l’Indre-et-Loire. Pas de triomphalisme donc, en revanche tous ont mis l’accent sur le travail d’équipe, en silence, qui a conduit à cette décision : « L’implication du président Bertaud, des élus du Loudunais, a été très forte, tout le monde a beaucoup travaillé sur ce dossier qui peut avoir une ampleur exceptionnelle sur notre département », a souligné M. Raffarin.
Le patron du Département, Claude Bertaud, n’a pas manqué non plus de saluer «l’unité parfaite de l’ensemble des élus du Loudunais, ce qui nous a permis de travailler dans un climat de sérénité et en toute discrétion ». Tout cela pour ajouter que « la discrétion, ça paie. Dans ce succès, le travail à l’interne avec le patron de Pierre et Vacances, ses collaborateurs, a joué un rôle essentiel », voulant certainement ménager le département voisin angevin qui, depuis plusieurs mois, fait feu de tout bois pour voir s’implanter le Center Parcs sur ses terres. 
Un deuxième souffle

Claude Bertaud souligne que « c’est un projet extrêmement important pour le département, 300 millions d’investissements… » qui devrait aussi bénéficier aux départements voisins et à la Région, ajoute un élu. « On ne va pas crier victoire, il faut savoir rester modeste, nous avons travaillé avec passion sur ce dossier, sans avoir l’assurance de réussite ».
Pour conclure, le président Bertaud a adressé un message plus politique à l’adresse de ses oppositions au Département : « Si certains s’interrogeaient sur un deuxième souffle qui tardait à arriver, après l’implication et les résultats du président René Monory, je crois que ce deuxième souffle, nous venons de démontrer notre capacité nous aussi à pouvoir inventer, être présent au moment où il le faut, sans faire d’éclats. » 
Lire également en page « Informations générales ».

Philippe BruyèreSource:

Laisser un commentaire

 

BARAKA |
Les Moniteurs d'Ateliers e... |
Les professionnels du negoc... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | immobilierachat
| jechangetout
| SIVOS - Mondreville / Tilly