• Accueil
  • > Actualités
  • > Mr Vallini, président du conseil général de l’Isère se prive pour la première fois depuis 1997 du plaisir de déambuler au festival de l’Albenc pour fuir les opposants à Center Parcs qui y tenaient un stand

Mr Vallini, président du conseil général de l’Isère se prive pour la première fois depuis 1997 du plaisir de déambuler au festival de l’Albenc pour fuir les opposants à Center Parcs qui y tenaient un stand

Posté par admin le 5 septembre 2010

Mr Vallini, président du conseil général de l’Isère et grand porteur du projet de Center Parcs de Roybon, qu’il a fait financer à hauteur de 15 millions d’euros le dit lui même ici: (vidéo intitulée foire bio à l’Albenc), « je suis là depuis 1997″. Là, c’est à dire au festival nature et environnement de L’Albenc .

Or, cette année, mr Vallini a brillé par son absence . Des personnes dans de multiples et convergents témoignages qui nous ont été faits sur le stand loué par l’association « Pour les Chambaran sans Center Parcs » et ailleurs durant cette foire bio nous en ont donné, amusés l’explication. Elle est simple et révélatrice de l’embarras du président du CGI et d’ailleurs de l’ensemble de cette structure face à la légitime et grandissante opposition de très nombreux riverains et isèrois à ce projet mégalomaniaque. Opposition aussi aux outrancières subventions publiques à ce projet privé. Mr Vallini, par peur d’être interpellé par les opposants à ce projet qu’il sait de plus en plus nombreux et déterminés a préféré fuir et avait même envisagé de tout simplement, pour la première fois depuis le début de cette foire bio, supprimer le stand du Conseil Général, de peur de le voir visité par les opposants à Center Parcs.

Ainsi donc, Mr Vallini, pourtant fin politicien et redoutable débatteur reconnu, a fui le dialogue direct avec des opposants issus de la société civile et porteurs d’une légitime colère contre ce projet. Projet dont il a imposé au conseil général mais aussi au conseil régional Rhone-Alpes avec l’aval de son camp politique, et les félicitations de l’UMP la réalisation et l’acceptation des subventions publiques exigées par le promoteur, la société Pierre et Vacances.

Depuis quelques temps l’embarras est palpable dans les rangs des promoteurs, initiateurs et défenseurs de ce centre de tourisme industriel . Le maire de Roybon, mr Bachasson, après avoir reçu un courrier de l’avocate récemment mandatée par l’association a fait voter dans l’urgence une  » motion de soutien » totalement inutile aux élus des communes riveraines, motion que la presse a du relayer. Mr Vallini fuit une réunion publique. Les agences immobilières ne vendent plus que timidement les cottages et L’entreprise Pierre et Vacances qui, il y a encore peu, déclarait que le Center Parcs De Roybon serait le dernier français en lance subitement et dans la précipitation un nouveau dans la Vienne après avoir mobilisé contre elle pour le même projet dans le Maine et Loire une association  qui les a vigoureusement renvoyés dans les cordes.


Une Réponse à “Mr Vallini, président du conseil général de l’Isère se prive pour la première fois depuis 1997 du plaisir de déambuler au festival de l’Albenc pour fuir les opposants à Center Parcs qui y tenaient un stand”

  1. Anonyme dit :

    si vous aller travailler a center parcs vous serrez des miserables

Laisser un commentaire

 

BARAKA |
Les Moniteurs d'Ateliers e... |
Les professionnels du negoc... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | immobilierachat
| jechangetout
| SIVOS - Mondreville / Tilly