• Accueil
  • > Actualités
  • > le Pôle Emploi avait atteint les limites de son budget en raison de l’ouverture de Center Parcs

le Pôle Emploi avait atteint les limites de son budget en raison de l’ouverture de Center Parcs

Posté par admin le 6 février 2011

Le pôle emploi peut, entre autre, dans ses missions aider à la formation.

Mais à Sarrebourg le budget a été dévoré par Center Parcs  …..
 

DIX-HUIT CONTRATS À DURÉE INDÉTERMINÉE

L’équipe déjà soudée, travaille 7 jours sur 7, depuis le mois de décembre. Photo RL
Depuis décembre, le restaurant la Pataterie est installé aux Terrasses de la Sarre. Son implantation a permis l’embauche de dix-huit personnes qui ont toutes signé un contrat à durée indéterminée en temps plein.

En amont, les gérants, Caroline et Samuel Behr, avaient travaillé avec le Pôle emploi pour le recrutement. 80 personnes ont été convoquées pour une journée d’information sur les postes à pourvoir, dont plusieurs à responsabilité, en cuisine et en salle. Après avoir pris connaissances des profils exigés pour le job, plus de la moitié a lâché l’affaire. «  Beaucoup ne voulaient pas travailler les week-ends », regrette le gérant.

35 ont accepté de passer les tests de compétence qui se sont déroulés sur quatre jours avec trois personnes détachées du Pôle emploi. Au final, 22 correspondaient au profil. «  On a fait une journée de recrutement pour en choisir 17 sur le nombre qui restait », poursuit Caroline Behr.

L’enseigne la Pataterie est une franchise. Si elle octroie quelques libertés, notamment au niveau de certains menus locaux ou de la décoration, les gérants doivent répondre à des exigences. Une formation est donc nécessaire et menée par une structure dépendant de la maison mère.

Budgétiser la formation
Pour leur restaurant, le 78e en France, Caroline et Samuel ont dû mettre en place une formation de quatre semaines. Bémol, le Pôle Emploi qui peut venir en aide aux chefs d’entreprise dans ce cadre bien précis, avait atteint les limites de son budget en raison de l’ouverture de Center Parcs. C’est donc le conseil régional qui a mis la main au porte-monnaie, permettant ainsi de subventionner à 80 % une formation tarifée à 35 000 €. Autre obstacle, le Pôle emploi, qui devait mettre à disposition les salles pour la formation, n’a pu répondre à la demande des gérants. Ils ont été dépannés par leur ancien patron.

Au final, une personne embauchée n’a pu être gardée car elle ne correspondait pas au poste. Deux autres sont arrivées pour rejoindre une équipe déjà soudée, un mois après l’ouverture. «  J’étais au chômage depuis mars 2010. Je suis ravie d’avoir trouvé ce travail. On travaille avec une superbe équipe », se réjouit Lily, en CDI depuis décembre.

C.R.
Publié le 05/02/2011

Source:

http://www.republicain-lorrain.fr/fr/permalien/article/4569667/Dix-huit-contrats-a-duree-indeterminee.html

Laisser un commentaire

 

BARAKA |
Les Moniteurs d'Ateliers e... |
Les professionnels du negoc... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | immobilierachat
| jechangetout
| SIVOS - Mondreville / Tilly