• Accueil
  • > Actualités
  • > « Créons de nouveaux espaces artificiels, accélérons le recul des espaces naturels! Tant pis pour les chemins creux de notre enfance. Tant pis pour la nature. »

« Créons de nouveaux espaces artificiels, accélérons le recul des espaces naturels! Tant pis pour les chemins creux de notre enfance. Tant pis pour la nature. »

Posté par admin le 20 février 2011

Nous publions ce texte introductif du blog de l’association pour la protection du site de Veillas, dont les riverains se battent depuis déjà de nombreux mois contre l’implantation d’un village de vacances de Pierre et Vacances. Nous relaierons régulièrement cette lutte.

 

« L’heure est au défi écologique.

Alors que le changement climatique ne fait plus aucun doute, nos élus — en panne de bonnes idées, ont décidé de vendre 15 hectares de forêts au groupe Pierre et Vacances.

Le projet: 200 logements pouvant héberger 1000 personnes.

Temps d’occupation prévu: 8 mois par an.

Les “bungalows” seront répartis en bordure d’un étang d’environ 5 hecatres.

Le territoire des Veillas est situé dans un magnifique massif forestier, un important habitat et lieu de passage de cervidés entre la forêt de Boulogne et le massif de Ligny le Ribault.

Passage d’autant plus important qu’il est un des derniers, les clôtures se dressant autour des propriétés et l’urbanisation se développant autour des villages.

Parmi les exigneances de Pierre et Vacances pour s’installer à Dhuizon: la construction d’un centre aqua-ludique à proximité du village de vacances.

Coût: 5,5 millards d’euros.

Entièrement financé par les fonds publics, ce projet est soutenu par la Communauté de Commune des Etangs dont fait partie Dhuizon.

Créons de nouveaux espaces artificiels, accélérons le recul des espaces naturels!

Tant pis pour les chemins creux de notre enfance. Tant pis pour la nature. Tant pis pour les promeneurs qui voulaient justement éviter la ville. Tant pis pour la région dont les vrais touristes en mal de nature s’éloigneront définitivement!

Et une fois encore, aux administrés de subir en silence chaque jour qui passe la détérioration du cadre de vie qu’ils nous imposent avec son cortège de nuisances, dettes, bruit, circulation, pollution.

A leurs enfants de gérer la disparition de la biodiversité dans quelques années (voir à ce sujet les données alarmantes de l’Ifen sur le site http://veillas.free.fr).

Il est temps que nos élus comprennent que leurs administrés ne leur demandent plus d’exercer ce développement à tout crin, qui d’irrespectueux est devenu tout simplement dangereux pour l’intérêt général.

Il est de notre devoir de leur demander de renoncer à ces politiques d’un autre temps (qu’elle s’inscrivent dans le schéma régional ou pas) et de regarder plus loin en favorisant le développement durable (pas le développement durable de Pierre et Vacances, l’autre).

Adhérez à l’APPSV, nous avons besoin de votre soutien.

Envoyez votre chèque de 20 euros à

L’APPSV – La Frelonnière – 41220 La Ferté St Cyr – Tél : 02 54 87 90 04

Indiquez votre adresse e-mail si vous souhaitez être tenu au courant de nos activités!

Signez la Pétition: Pétition sur « On bétonne la Sologne ! » : Site de pétitions en ligne

Allez voir le film: YouTube – SologneVeillas’s Channel »

Source:

http://appsv.blogspot.com/2010/02/lheure-est-au-defi-ecologique.html

 

Article de presse:

Jean Raoul-Duval :  » Notre recours n’est pas abusif  »
20/11/2010 05:31
Faisant suite aux déclarations du député Patrice Martin-Lalande, le président de l’association pour la protection du site des Veillas à Dhuizon, Jean Raoul-Duval, apporte ces précisions : « Concernant le village du groupe Pierre et Vacances, l’association que je préside est en appel contre le permis de construire 150 pavillons en pleine forêt. Ce projet aboutirait à dénaturer irrémédiablement la qualité environnementale du lieu et contribuerait à banaliser un peu plus l’image de la Sologne. Je rappelle à nouveau au député que les recours abusifs sont déjà sanctionnés par la loi et que le notre ne l’a pas été. « Concernant Romorantin et Salbris, il est de notoriété publique qu’Unibail et Prologis se sont retirés pour des raisons liées à la crise économique et à des stratégies opportunistes. Faire porter le chapeau de ces échecs aux porteurs de recours est donc une simplification outrancière.
« Le même péril pour les finances publiques menace le projet de Dhuizon où la petite communauté de communes de la Sologne des étangs a décidé la construction d’un centre aqualudique de 5 millions d’euros à proximité dudit village de vacances. Un groupe immobilier coté en bourse profitera ainsi directement de cet investissement en augmentant, au frais du contribuable, la valeur spéculative de son opération.
« Alors que restrictions budgétaires et respect de l’environnement sont à l’ordre du jour, encourager les PME et les initiatives locales serait autrement plus efficace. »

Source:

http://www.lanouvellerepublique.fr/loir-et-cher/ACTUALITE/Environnement/Jean-Raoul-Duval-Notre-recours-n-est-pas-abusif?sondageNodeID=813802

Laisser un commentaire

 

BARAKA |
Les Moniteurs d'Ateliers e... |
Les professionnels du negoc... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | immobilierachat
| jechangetout
| SIVOS - Mondreville / Tilly