Center Parcs: les trois requêtes des « anti » contestées

Posté par admin le 11 juin 2011

Article du Dauphiné libéré du 09/06/2011 avec dès sa mise en ligne cette précision étonnante : « Les commentaires sont clos ». Les réactions des lecteurs seraient elles dangereuses ?

 ( Correction: le dimanche 12 juin, le Dauphiné remets l’article en ligne, légèrement modifié, mais avec ce coup ci les commentaires ouverts. ( Lien du nouvel article: http://www.ledauphine.com/isere-sud/2011/06/11/center-parcs-les-requetes-des-opposants-contestees )

 

Center Parcs: les trois requêtes des « anti » contestées

Ce jeudi après-midi, le tribunal administratif de Grenoble (Isère) s’est penché sur le dossier du projet de Center Parcs à Roybon. Le rapporteur public a rejeté les trois requêtes qu’avaient déposées les avocats de l’association « Pour les Chambarans sans Center Parcs » (PCSP). Ces requêtes portaient précisément sur la modification du plan local d’urbanisme de la commune de Roybon, la validité du permis de construire et l’autorisation de défrichement. Depuis décembre 2007, le groupe Pierre & Vacances souhaite implanter son cinquième Center Parc dans la forêt des Avenières dans les Chambarans. Un projet de 380 millions d’euros, pour l’instant suspendu, qui prévoit l’implantation de mille cottages sur une zone de 200 hectares.
« Nous ne sommes pas vraiment étonnés de ces rejets car nous savons très bien que la notion d’environnement n’est pas encore bien intégrée dans la culture des magistrats », regrette Stéphane Peron, le président de l’association d’opposants. « On voit très bien que les enjeux environnementaux ont été écarté de la notion d’intérêt général », continue-t-il. Marcel Bachasson, le maire de Roybon et défenseur du projet, préfère rester prudent. « Tant que la décision du tribunal administratif n’est pas connue, je me garderai de faire tout commentaire », nous a-t-il déclaré. D’autant plus que les opposants ne comptent pas lâcher prise: « On reste dans l’optique de gagner. L’avis du rapporteur public est parfois suivi par le tribunal, mais parfois il ne l’est pas. »
L’affaire a été placée en délibéré et sera rendue d’iciune quinzaine de jours.

Source:

http://www.ledauphine.com/isere-sud/2011/06/09/center-parcs-les-trois-requetes-des-anti-rejetees

 

 Autres articles sur le même sujet

 

 

Le Center parc de Roybon sur de bons rails

Le projet est actuellement à l’arrêt mais pourrait subir très prochainement un vrai coup d’accélérateur.
Jeudi, le tribunal administratif a examiné les trois requêtes de l’association « Pour les Chambarans sans Center Parcs ». Celle-ci s’oppose au projet sous prétexte qu’il ne respecte pas l’environnement. Les trois requêtes portaient sur le plan local d’urbanisme de la commune de Roybon, la validité du permis de construire et l’autorisation de défrichement. Le rapporteur public les a toutes rejetées. Reste à savoir si le tribunal suivra cet avis. La décision a été mise en délibéré.

Source:

http://www.mgrenoble.fr/7112-le-center-parc-de-roybon-sur-de-bons-rails.html

 

Roybon: Bonne nouvelle pour les pro Center Parcs…
VENDREDI, 10 JUIN 2011 05:59     PAR ACTUCITY
SECTION: INFOS LOCALES     - ISÈRE

Le tribunal administratif de Grenoble (Isère) s’est penché sur l’affaire en justice qui oppose les pro et les anti Center Parcs à Roybon dans

la forêt des Chambarrans, dans le cadre du dossier du projet de Center Parcs. Et c’est plutôt une bonne nouvelle pour les défenseurs du projet…. Le rapporteur public a remis son avis hier jeudi dans l’après midi au tribunal administratif. Un avis concernant les recours déposés par l’association « Les Chambarrans sans Center Parcs ». Et les trois requêtes ont été rejetées. Notamment celle qui portait sur la validité du permis de construire. Habituellement, dans 8 cas sur 10, cet avis est suivi par le tribunal administratif. Ce dernier a mis son jugement en délibéré. Il sera rendu dans une quinzaine de jours. Pour info, rappelons que depuis décembre 2007, le groupe Pierre & Vacances souhaite implanter son cinquième Center Parc dans la forêt des Avenières dans les Chambarans. Un projet de 380 millions d’euros, pour l’instant suspendu, qui prévoit l’implantation de mille cottages sur une zone de 200 hectares.

Source:

http://www.actucity.com/infos-locales/isere/roybon-bonne-nouvelle-pour-les-pro-center-parcs.html

Laisser un commentaire

 

BARAKA |
Les Moniteurs d'Ateliers e... |
Les professionnels du negoc... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | immobilierachat
| jechangetout
| SIVOS - Mondreville / Tilly