• Accueil
  • > Emploi
  • > - Center Parcs Lorraine, des emplois peu rémunérés, 30 % de démissions, silences de la direction du groupe

- Center Parcs Lorraine, des emplois peu rémunérés, 30 % de démissions, silences de la direction du groupe

Posté par admin le 7 juin 2012

 

 

DES EMPLOIS PEU RÉMUNÉRÉS

08.06.11 à 05h00 

 

 

L’arrivée de Center Parcs, devenu le 6 eemployeur du secteur, a fait l’effet d’une bouffée d’oxygène particulièrement bienvenue dans le bassin d’emploi de Sarrebourg. 59 % du personnel embauché était en effet au chômage et 11 % bénéficiaient du RSA. Voilà pour la dimension sociale du programme.

Le site emploie 606 salariés et 26 intérimaires (soit 470 emplois équivalent temps plein, 70 % de femmes), directement ou via des sous-traitants, le poste restauration (quasiment la moitié des postes) étant par exemple entièrement confié à Elior.

76 % sont des contrats à durée indéterminée. En septembre le parc a connu un turn over de 30 %, comparable à ce qui se passe sur les autres sites. La direction assure en tout cas n’avoir aucune difficulté de recrutement, même si des acteurs économiques du secteur font valoir quelques tensions sur le marché de l’emploi du secteur.

L’Insee nuance un peu ce tableau idyllique en relevant la faiblesse des salaires pratiqués. Sur les 304 salariés du groupe Pierre et Vacances, l’observatoire économique note que 60 % sont payés au Smic horaire, dont la moitié à 319 euros par mois, du fait de contrats hebdomadaires de 9 heures en tant qu’agents techniques de nettoyage par exemple.

Si bien que, toujours selon l’Insee, le salaire brut horaire moyen appliqué par Center Parcs est de 1,5 € à 2 € inférieur à celui pratiqué par l’hôtellerie-restauration dans le bassin de Sarrebourg et en Moselle. Un écart justifié par le bas niveau de qualification du personnel, note encore l’Insee. « La moitié des salariés possède un CAP ou un BEP, 20 % sont à Bac plus deux ou plus. »

Seuls 6 % touchent un salaire supérieur de 20 % au Smic. Des chiffres que d’aucuns ne manqueront pas de mettre en regard des 5 millions d’euros affectés par la Région aux opérations de recrutement et de formation. Des chiffres que le représentant de Center Parcs n’a pas souhaité davantage commenter hier.
Source:

L’Est Républicain du 08 06 11

Laisser un commentaire

 

BARAKA |
Les Moniteurs d'Ateliers e... |
Les professionnels du negoc... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | immobilierachat
| jechangetout
| SIVOS - Mondreville / Tilly