• Accueil
  • > Actualités
  • > - Les verts et Center Parcs, positions opportunistes de politiciens aux idées à géométries variables

- Les verts et Center Parcs, positions opportunistes de politiciens aux idées à géométries variables

Posté par admin le 24 juin 2012

 

 

 

Les positions des verts sur center Parcs sont étonnantes.

Dans l’Isère, par exemple, les verts se prononcent contre le Center Parcs, sauf ….. madame Bonneton, la candidate sponsorisée, après des accords électoraux par le ps local en remplacement de monsieur Vallini lui même grand instigateur et défenseur du projet.

la position alambiquée de cette dame est révélatrice des tractations politiciennes sordides nécessaires pour se faire élire à la fois par les écolos « contre » et un ps farouchement « pour ».

Extraits d’un débat à Télé Grenoble:

Madame Bonneton suite aux questions du journaliste:

« Center Parcs c’est un projet qui date déjà d’un certain nombre d’années, il créerait des emplois c’est indéniable et c’est important, il a des impacts très négatifs sur l’environnement, c’est certain, chaque emploi créé coûte cher en argent public, c’est vrai. Donc à mon avis il est temps maintenant de faire la paix entre les opposants et les promoteurs de ce projet, de se mettre autour d’une table puisqu’il y a encore des opposants et des recours et de voir comment on peut faire évoluer ce projet en bonne intéligence pour que chacun y trouve finalement son compte … Il n’y a pas de pour et de contre, les choses ne sont pas aussi simples, il faut maintenant agir démocratiquement ».

( voir ici: http://chambarans.unblog.fr/2012/06/09/legislatives-et-center-parcs/ )

Madame Bonneton sera donc là, en tant que députée, pour non pas lutter contre ce projet, mais au contraire le « faire évoluer », elle le dit très clairement et n’a pas à ce jour été démentie par son parti. Le ps a trouvé la bonne candidate et monsieur Brémond, le pdg de Pierre et Vacances n’a plus de souci à se faire. On imagine déjà ce qui se décidera  » autour d’une table » . Quelques ares en moins, des accords avec des producteurs locaux, un peu plus de planches de bois local et durable cloué sur les cottages et le tour sera joué ……

 

 

Dans la Vienne c’est encore plus clair. Et la aussi la candidate des verts est sponsorisée par le ps local.

Cette dernière, madame Véronique Massonneau est pour, complètement pour le projet de Center Parcs.

Le ps local le dit haut et fort par la voix de son premier secrétaire local:

« J’ajoute que, dans le Loudunais, les électeurs doivent savoir que Véronique Massonneau, avec la Région, avec le gouvernement, appuiera le projet de Center Parcs.  » ( http://www.lanouvellerepublique.fr/Vienne/Actualite/Politique/n/Contenus/Dossiers/Actualite/Legislatives/vienne/Toutes-les-reactions-apres-le-premier-tour) .

 

Le site du ps local en rajoute une louche nous expliquant que non seulement cette candidate « verte » n’est pas un frein au projet mais en est au contraire la meilleure garante:

 

la reussite du center parc passe par l’election de Véronique Massoneau

Un certain nombre d’électeurs nous interrogent sur le devenir du projet de Center Parcs, compte-tenu de l’arrivée de la gauche au pouvoir, si elle est confirmée par les élections législatives, ce que la plupart des observateurs considèrent comme le plus probable. Nous rappelons que, si le projet de Center Parcs des Trois Moutiers a été initié par le Département de la Vienne, cela n’a été possible que grâce au vote des élus de gauche du Conseil Général, la majorité de droite étant divisée sur ce sujet. Nous rappelons également que, sans les concours financiers de l’Etat et de la Région, le projet ne pourra pas voir le jour. Il est donc utile de réaffirmer que le projet de Center Parcs est appuyé par la gauche, avec des exigences en matière d’emploi, de dialogue social et de qualité environnementale. L’Etat a promis une aide du Fonds National d’Aménagement et de Développement du Territoire (FNADT) de 15 M€. La Région s’est engagée sur un montant de 13 M€. Au-delà des aides financières, le concours des services de l’Etat est indispensable pour mener à bien l’aménagement du site. Les Ministres en charge de ces questions sont Nicole Bricq (Ecologie et Développement durable), Sylvia Pinel (Tourisme) et Cécile Duflot (Egalité des Territoires). Une socialiste, une radicale de gauche et une écologiste. Le pays Loudunais aura besoin de leur soutien actif. C’est pourquoi il est primordial que le territoire Loudunais et l’ensemble du Nord-Vienne choisissent pour députée celle qui représente la majorité présidentielle et gouvernementale, Véronique Massonneau, et son suppléant Pierre Lantier. Jean-François Macaire Premier secrétaire fédéral
       
 
Elle même le clame sans détour dans son tract électoral:

" Les projets nouveaux, comme Center Parc, sont à encourager s'ils profitent à la population, aux artisans et aux fournisseurs locaux 
et s’ils respectent notre environnement. 
 j'ai la volonté d'être au service de l'intérêt général. Soyons économes, car les temps sont durs, 
mais inventifs et ouverts au changement qui améliore nos vies. Véronique Massonneau"( doc google )


 
Et elle enfonce encore le clou dans la presse pour ceux qui n'auraient pas compris:

 

Véronique Massonneau pourfend la rumeur

21/06/2012 05:35

Invitée par le maire de Morton juste avant son élection, Véronique Massonneau n’a rien contre le projet Center Parcs. Bien au contraire…

Véronique Massonneau et les élus sur le site du futur Center Parcs.

Véronique Massonneau et les élus sur le site du futur Center Parcs.

- Les verts et Center Parcs, positions opportunistes de politiciens aux idées à géométries variables dans Actualités empty

 

Eric Vanhee, maire de Morton, agacé par des déclarations concernant le projet du Center Parcs, rejoint en cela par le maire de Saix Robert Marteling, a invité Véronique Massonneau, juste avant son élection pour faire le point de l’avancement du projet. « Si Véronique Massonneau est élue (NDLR : députée), c’en est fini du projet ! » Favorable au projet Cette rumeur a circulé dans le Loudunais, semant le trouble. Le maire de Morton rappelle que le Center Parcs est situé sur deux communes : 160 ha sur les Trois-Moutiers et 110 ha sur Morton. « Lorsqu’on parle du projet c’est toujours Les Trois-Moutiers qui sont cités, alors que la majorité des cottages seront implantés sur Morton », ajoute-t-il. Sans en faire une querelle de clocher, Éric Vanhee reconnaît l’implication des élus du canton, du conseil général dans ce projet porté par Jean-Pierre Raffarin. Il est cependant déçu du manque de soutien de certains élus « qui ne sont jamais venus sur la commune et ne nous ont apporté aucune aide depuis le début du projet » Véronique Massonneau, contrairement à ce qui a pu être colporté, est favorable à ce projet. « Comment ne pas être d’accord avec un tel projet qui, d’un point de vue écologique, est en parfaite harmonie avec les engagements de Pierre et Vacances, avec le développement durable qui sont, pour nous, une priorité de notre programme. »Elle y voit aussi une opportunité pour le développement économique du nord Vienne qui en a bien besoin. Elle assure qu’elle mettra toute son énergie et sa compétence pour aider les élus locaux dont elle salue la clairvoyance. La députée a promis de revenir le 27 juin Le maire de Morton veut que les communes du canton profitent des retombées du Center Parcs. « Nous consacrons beaucoup de temps à cela avec mes adjoints pour assister aux nombreuses réunions pour faire valoir notre point de vue, parfois au détriment de la disponibilité envers nos administrés. Jean-Pierre Abelin nous a reproché d’être absents de certaines réunions, il est vrai que nous délaissons quelques réunions, surtout à cause de nos occupations professionnelles, handicap que les politiques n’ont pas. » Une rencontre qui a permis de clarifier les positions. La députée a promis de revenir. Le 27 juin, ce sera au tour du président Claude Bertaud de se rendre sur le site.
Cor. : Jean-Claude Rabin

 

( http://www.lanouvellerepublique.fr/Vienne/Actualite/24-Heures/n/Contenus/Articles/2012/06/21/Veronique-Massonneau-pourfend-la-rumeur )

 
Nous notons tout de même que parfois des élus verts nous offrent une conscience moins entachée de suspicions politiciennes,
 comme Nicole Eschman en Bourgogne à qui nous souhaitons bien du courage :

 

Center Parcs : une usine à loisirs à la place de nos zones naturelles …


 Center Parcs : une usine à loisirs à la place de nos zones naturelles ... dans Europe-Écologie - Les VERTS


Nicole Eschmann, élue verte au Conseil Régional de Bourgogne, explique l’opposition des Verts à un projet de Center Parcs en Saône-et-Loire,

dans le Sud Bourgogne.


Lundi, en salle des séances, le président du Conseil Régional François Patriat a rappelé l’intérêt d’agir local pour enrayer le déclin de la biodiversité et a défini la stratégie régionale en faveur de la biodiversité : « un cadre commun de connaissances, d’enjeux, de cohérence et d’actions. (…) Il s’agit de ne pas épuiser le capital naturel dont nos sociétés restent dépendantes pour leur survie ». Ce même lundi, le président du Conseil Général Arnaud Montebourg, annonce comme une aubaine une éventuelle implantation d’un Center Parcs en Saône-et-loire.
Comment nos élus accepteraient-ils en notre nom d’être dépossédés de centaines d’hectares de zones naturelles (bois, points d’eau), où vivent de nombreuses espèces sauvages, où l’accès est libre et gratuit pour les citoyens, pour en faire un espace artificialisé, macadamisé, bétonné, clos et payant ?
Comment nos élus se laisseraient-ils abuser par une propagande de développement durable, véritable blanchiment écologique ? Un Center Parc, c’est la destruction de zones naturelles pour une consommation de loisirs à la chaîne, produisant une pollution et un gaspillage d’énergie impensable (piscines sous dômes gigantesques, vagues artificielles, saunas, jaccuzis, plantes tropicales…).
Comment nos élus pourraient-ils croire à une aubaine sociale, de la part d’une société qui optimise toutes les défiscalisations d’investissements et toutes les aides à l’emploi possibles, pour des emplois précaires de femmes de ménage, balayeurs, plongeurs, à temps partiel, et à bas salaires ?
Comment nos élus ne verraient-ils pas que ce seront nos impôts qui financeront en partie la construction de cette usine à parquer du touriste? selon une méthode éprouvée, on annonce généralement une implantation dans deux endroits différents potentiels , mettant ainsi en concurrence deux territoires dont les édiles auront à coeur de surenchérir l’un sur l’autre en rivalisant d’avantages et de subventions pour attirer l’entreprise. Charge à eux de financer ensuite des infrastructures colossales, notamment de transports et d’assainissement.
Comment nos élus imagineraient-ils de possibles retombées économiques ? Le chantier est immense et échappe aux entreprises locales. La structure fait vivre sa clientèle en autarcie, car tout est fait pour l’inciter à consommer sur place.
 Ce type de centre symbolise l’absurdité d’une civilisation qui ne conçoit le temps de loisirs que comme un temps de dépenses économiques, quelles que soient les conséquences pour l’environnement vital.
A Europe-Ecologie-les-Verts, nous nous opposons à l’incohérence et l’absurdité du projet d’implantation de Center Parcs. Nous dénonçons que des biens publics soient retirés à la communauté au profit de la spéculation immobilière et du syphonnage des aides publiques. Nous dénonçons la propagande présentant la destruction de zones naturelles et la gabegie d’énergie comme du développement durable et du dynamisme économique.
 Nous dénonçons l’éventuel soutien apporté à des loisirs de masse, abrutissant et appauvrissant la population. Nous appelons les élus à la raison et à la responsabilité.


Nicole Eschmann Vice-présidente du Conseil Régional de Bourgogne. http://allantvert.unblog.fr/2012/02/06/center-parcs-une-usine-a-loisirs-a-la-place-de-nos-zones-naturelles/#more-post-326 )


 

 

2 Réponses à “- Les verts et Center Parcs, positions opportunistes de politiciens aux idées à géométries variables”

  1. SEB dit :

    Je pensais quand même que la stratégie de Michèle Bonneton était clair : balancer un truc bateau pour éluder la question… EELV est bien sure contre ce projet comme il l’a été depuis le début…

Laisser un commentaire

 

BARAKA |
Les Moniteurs d'Ateliers e... |
Les professionnels du negoc... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | immobilierachat
| jechangetout
| SIVOS - Mondreville / Tilly