- EElv et Center Parcs Roybon: Eluder les questions ?

Posté par admin le 14 juillet 2012

Suite à notre article: http://chambarans.unblog.fr/2012/06/24/les-verts-et-center-parcs-positions-opportunistes-de-politiciens-aux-idees-a-geometries-variables/  et plus particulièrement sur la position de leur représentante, madame Bonneton, élue avec l’appui du PS, en remplacement de monsieur Vallini, nous avons reçu d’un membre d’ EELV, Seb Lecoeur, le commentaire suivant:

« Je pensais quand même que la stratégie de Michèle Bonneton était clair : balancer un truc bateau pour éluder la question… EELV est bien sure contre ce projet comme il l’a été depuis le début… »

Stratégie claire ?

Si la « stratégie », pour reprendre ce terme emprunté au vocabulaire militaire, était claire et en accord avec la ligne de son parti qui, nous dit monsieur Lecoeur, est d’être « bien sur contre ce projet », pourquoi n’a-t-elle pas dit : je m’oppose « clairement » à ce projet.

Pourquoi n’a-t-elle énuméré des arguments pour étayer cette position ?

Pourquoi n’a-t-elle pas profité de cette tribune médiatique pour affirmer et clarifié son opposition ?

Pourquoi n’a-t-elle pas bataillé, sur le fonds et les idées avec les partisans du projet en contrant leurs arguments ?

Pourquoi n’a-t-elle pas soutenu le représentant du parti de gauche , présent également sur le plateau qui, lui, sans éluder la question s’est déclaré contre ?

Madame Bonneton aurait donc préféré « botter en touche », louvoyer et, comme le dit ce commentaire « éluder », « balancer un truc bateau » …..

Déjà, d’éluder la question aurait été la preuve d’un manque de courage politique navrant, mais madame Bonneton a fait plus qu’éluder la question, elle a pris en son nom une position on ne peut plus claire. Et à ce jour son parti n’a pas publiquement désavoué sa candidate:

Nous la citons à nouveau pour mémoire:

« Center Parcs c’est un projet qui date déjà d’un certain nombre d’années, il créerait des emplois c’est indéniable et c’est important, il a des impacts très négatifs sur l’environnement, c’est certain, chaque emploi créé coûte cher en argent public, c’est vrai. Donc à mon avis il est temps maintenant de faire la paix entre les opposants et les promoteurs de ce projet, de se mettre autour d’une table puisqu’il y a encore des opposants et des recours et de voir comment on peut faire évoluer ce projet en bonne intéligence pour que chacun y trouve finalement son compte … Il n’y a pas de pour et de contre, les choses ne sont pas aussi simples, il faut maintenant agir démocratiquement ».

« Faire évoluer ce projet pour que chacun y trouve son compte », si nous parlons la même langue, veut dire clairement qu’il est accepté et suppose simplement des discussions sur certains points. C’est un appel à une négociation sur sa mise en oeuvre et à aucun moment un appel à son abandon total et sans condition.

Mais sans doute n’avons nous pas le sens de la rhétorique politicienne qui fait penser noir dans un cercle restreint et énoncer gris face aux médias, dans une circonscription ou il a fallu être certain d’engranger les voix du PS, fortement impliqué en faveur de ce projet.

Pour nous les choses sont simples et claires. 

Ce projet n’est pas amendable, même démocratiquement, il n’y a pas lieu de faire la paix avec ses partisans, il y a lieu de les combattre. Mais nous n’étions pas candidat au remplacement de monsieur Vallini, l’inspirateur et le principal acteur public de ce projet …..

Nous attendons que le parti de madame Bonneton désavoue publiquement les propos de son élue et réaffirme clairement, y compris localement, sa position d’opposant, faute de quoi nous prendrons acte de son revirement et de son soutien « critique » au projet.

 

 

2 Réponses à “- EElv et Center Parcs Roybon: Eluder les questions ?”

  1. lecoeur dit :

    je crois qu’il ne faut pas se tromper d’ennemi voila tout, et la position du candidat sur la 7ème circonscription est elle sans équivoque… Par ailleurs il n’est pas question de négocier ou d’amender quoique ce soit. Vous aurez par ailleurs noter comme l’a souligné Vallini lors du rassemblement des « pro center parcs », que tous les partis étaient représenté sauf un. Libre à vos d’en déduire ce que vous voulez mais ceci ressemble plus à une tempête dans un verre d’eau…

  2. admin dit :

    Nous avons cité une personne, membre et élue D’EELV, dont les déclarations parlent d’elles mêmes et que nous avons publiées telles qu’elles ont été énoncées.
    vous nous citez en réponse une autre personne.
    Nous savons que d’autres personnes n’ont pas cette position dans ce parti.
    Monsieur Vallini, dans la déclaration que vous citez semble aussi faire une distinction entre les membres de ce parti en déclarant: « …….Je le dis souvent aux écologistes à ceux qui s’opposent en tout cas ».
    Une clarification de votre parti sur les propos de son élue reste le moyen le plus efficace de clarifier nos doutes.
    Nous avons par le passé, et monsieur Vallini l’a dit fièrement à une réunion du conseil général de l’Isère, vu les verts de Moselle inaugurer le center Parcs du coin et aujourd’hui l’élue verte de la Vienne est un soutien actif du même projet en cours.
    Nous restons donc prudents et attentifs sur le soutien actuel d’EELV Isère aux opposants, et nous inquiétons à juste titre de la brèche ouverte par madame Bonneton.

Laisser un commentaire

 

BARAKA |
Les Moniteurs d'Ateliers e... |
Les professionnels du negoc... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | immobilierachat
| jechangetout
| SIVOS - Mondreville / Tilly