• Accueil
  • > Actualités
  • > - Center Parcs Vienne, Le département dépense sans compter, galère et appelle au secours les voisins qui refusent de l’aider

- Center Parcs Vienne, Le département dépense sans compter, galère et appelle au secours les voisins qui refusent de l’aider

Posté par admin le 29 décembre 2012

.
L’effet d’annonce passé, la réalité rattrape le projet.

De l’argent public offert au privé sans en vérifier la disponibilité, des coûts qui explosent.
Une éternelle et connue rengaine, dont Center Parcs, seul gagnant de l’affaire ne paiera pas les pots cassés.

.

Center Parcs du Nord Vienne la galere du budget.

Mercredi 26 décembre 2012 à 05h56 mis à jour le Mercredi 26 décembre 2012 à 08h40
  • Le Département signe des partenariats avec des entreprises privées, pour financer le futur village-loisirs

Le futur Center Parcs doit ouvrir d’ici deux ans dans le Nord Vienne, près des Trois-Moutiers. Les travaux n’ont pas encore commencé : il faut d’abord boucler le budget.

Le Conseil Général a frappé à la porte de plusieurs partenaires, pour leur demander de mettre la main au porte-monnaie.

Il a demandé aussi aux départements voisins de l’aider, parce qu’ils devraient profiter eux aussi de ce futur parc.
Mais le Conseil Général des Deux-Sèvres refuse. Celui du Maine-et-Loire ne voit pas non plus l’intérêt de financer un projet d’un autre département.

Le Conseil Général de la Vienne continue donc ses négociations avec le groupe Pierre et Vacances. Il annonce aussi l’entrée au capital de deux entreprises privées. Le financement de la Société d’économie mixte (SEM) doit être signé fin janvier.

Source:
http://www.francebleu.fr/economie/vacances/center-parcs-du-nord-vienne-la-galere-du-budget-213503
.
.
.

L’accès à Center Parcs trop cher ?

 

Le conseil général de la Vienne vient d’adopter le budget de la voirie départementale qui s’élève à 22,88 M€ pour 2013. 11,68 M€ sont consacrés à l’investissement auxquels s’ajoutent 3 M€ consacrés à la réalisation de la voie de desserte du futur Center Parcs dans le Loudunais. C’est justement ce dernier point qui a entraîné le vote négatif de l’opposition. Non pas qu’elle soit contre le projet en lui-même, comme l’a rappelé le conseiller général de Lusignan, le socialiste René Girault, mais il aurait préféré que cette somme soit prélevée sur un budget dédié. « Quand on enlève un quart du budget route, cela fait beaucoup. On aurait pu se donner d’autres moyens sur le Center Parcs, pour 2,3 km d’accès, cela fait cher le mètre linéaire. »
Le président du Département, Claude Bertaud, a précisé qu’il s’agissait d’un programme exceptionnel sur une année. « La création de richesses passe par de l’investissement, par des produits créateurs d’emploi », a-t-il insisté. Le conseiller général de Moncontour, Édouard Renaud (majorité), a appelé à son tour à la vigilance « car dans ce domaine, il y a besoin d’actions nouvelles ». Son collègue du canton de Saint-Georges-les-Baillargeaux Francis Girault a évoqué « le coût pharaonique » de la route d’accès à Center Parcs. « On peut se demander si le chiffrage n’a pas été généreux. » Même s’il s’est dit « effaré » de ces coûts, Claude Bertaud a indiqué qu’une grande partie s’explique en raison des mesures compensatoires : « On n’a pas de chance, on tombe sur les busards, les tritons. » Pour son vice-président en charge des routes, Hervé Vallet, « le coût est normal, avec des contraintes administratives et environnementales ».

Source:
http://www.lanouvellerepublique.fr/Toute-zone/Actualite/Politique/n/Contenus/Articles/2012/12/28/L-acces-a-Center-Parcs-trop-cher

.

 

Laisser un commentaire

 

BARAKA |
Les Moniteurs d'Ateliers e... |
Les professionnels du negoc... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | immobilierachat
| jechangetout
| SIVOS - Mondreville / Tilly