• Accueil
  • > Actualités
  • > - Center Parcs Roybon, sans opposition le chantier serait fini … et illégal.

- Center Parcs Roybon, sans opposition le chantier serait fini … et illégal.

Posté par admin le 13 janvier 2013


.
Monsieur Vallini était il y a trois mois, à Roybon, à la tribune  de la manifestation organisée par les pro Center Parcs.
Il y a notamment déclaré , enflammé :

« Si les choses s’étaient passées normalement, je dis bien normalement, ce soir nous inaugurerions Center Parcs. »

Tiens donc.
Ainsi, monsieur Vallini, qui connaît parfaitement ce dossier avoue donc que sans nos oppositions multiples, tout le monde se serait tout simplement assis sur la loi qui est censée protéger les zones humides.
Cet article du Dauphiné Libéré du 2 janvier 2013 indique clairement que ce « dossier dans le dossier » n’est toujours pas résolu à cette date.
Monsieur Vallini, surnommé « le monsieur justice du ps », prône donc l’illégalité pour ses dossiers personnels et trouve que c’est « normal ».
.

.
.

ISERE 2013Le Center Parcs de Roybon dans l’actualité

- Center Parcs Roybon, sans opposition le chantier serait fini ... et illégal. dans Actualités image

Se fera ou se fera pas ? Le projet de parc aquatique de Pierre & Vacances dans les Chambaran aurait dû connaître son premier coup de pioche en 2012. Mais le dossier reste au point mort. Le groupe propriétaire de Center Parcs ne communique plus officiellement sur le sujet… et les rumeurs vont bon train. Le premier trimestre de l’année devrait être marqué par le verdict des différents recours déposés par les opposants au Center Parcs. Pierre & Vacances, en coulisse, continue d’avancer sur le volet compensatoire de la Loi sur l’eau. Un grand chantier avant le vrai chantier…
le 02/01/2013 à 06:06  

Source:
http://www.ledauphine.com/isere-sud/2013/01/01/le-center-parcs-de-roybon-dans-l-actualite 

.
.
.

 

Une Réponse à “- Center Parcs Roybon, sans opposition le chantier serait fini … et illégal.”

  1. Dodos Gilles dit :

    Si les habitants de Roybon sont si pressés que çà d’aller servir de larbins pour le millionnaire Gérard Brémond et torcher les chiottes des bobos qui voudraient s’y ébattre, c’est qu’ils sont tombés bien bas dans leur dignité. D’autant que la clientèle de ce genre « d’établissement » n’a rien à faire de la vie locale, tout occupés qu’ils sont à se « ressourcer » dans ce cocon concocté pour ne pas en sortir.

Laisser un commentaire

 

BARAKA |
Les Moniteurs d'Ateliers e... |
Les professionnels du negoc... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | immobilierachat
| jechangetout
| SIVOS - Mondreville / Tilly