• Accueil
  • > Actualités
  • > - Pierre et Vacances-Center Parcs, l’entreprise continue à s’enfoncer dans le rouge.

- Pierre et Vacances-Center Parcs, l’entreprise continue à s’enfoncer dans le rouge.

Posté par admin le 17 janvier 2013


.
.
.
Finalement, malgré les aides multiples de l’état, des collectivités, des régions, malgré sa place de premier opérateur de tourisme, malgré le rachat de la majorité de ses concurrents, malgré la nomination d’une nouvelle directrice et le licenciement près de 3% de son personnel, la société Pierre et Vacances-Center Parcs continue de s’effondrer.

Nous communiquons la nouvelle à Mrs Vallini, président du Conseil Général de l’Isére, Bachasson, Maire de Roybon, Queyranne, président du conseil régional, Neuder, président de la communauté de communes Bièvres-Chambaran.
Ces derniers, qui veulent offrir 200 has de forêt communale à cette société, bradés à 0,30euros le m2 et lui donner à eux tous environ 40 millions d’aides diverses au nom de l’intérêt public ne pourrons pas nous dire qu’ils ne savaient pas.
.
.

 

 

PIERRE VACANCES : Une activité trimestrielle encore plus faible que prévu

L’exploitant de résidences et de villages touristiques, propriétaire de Center Parcs, voit son chiffre d’affaires trimestriel reculer de 34% à fin décembre, pénalisé par son pôle immobilier. C’est encore pire que prévu par les analystes, déjà pas très optimistes. Le niveau des réservations présage tout de même d’une reprise du tourisme. 

L’analyse (Investir)

 

Le chiffre d’affaires du premier trimestre 2012-2013 de Pierre & Vacances, en forte baisse, porte les stigmates du « phasage des programmes immobiliers », explique l’exploitant de résidences et de villages touristiques. L’effet de base est en effet défavorable. « Le chiffre d’affaires du premier trimestre de l’exercice 2011-2012 résultait principalement de l’opération de rénovation du Center Parcs des Hauts de Bruyères (54,8 millions d’euros), de l’extension d’Avoriaz (40,3 millions d’euros) et de celle du Domaine des Trois Forêts (22,6 millions d’euros), et de la contribution des Senioriales (20,4 millions d’euros) ».

Les facturations totales de Pierre & Vacances ressortent à 240,4 millions d’euros, en baisse de 34,1% (-33,6% à données comparables), incluant une chute de 74,5% pour le pôle immobilier, qui souffre par ailleurs de l’absence de grands programmes en phase de travaux… C’est beaucoup moins bien que prévu. Les analystes d’Oddo Securities anticipaient un chiffre d’affaires de 303 millions, en baisse de près de 17%. Le cabinet d’études Portzamparc attendait pour sa part un repli plus marqué qu’Oddo (-25,4% à 272 euros), mais encore trop optimiste par rapport à la réalité des chiffres publiés.

LA SAISON D’HIVER A BIEN DÉBUTÉ

L’activité tourisme, cœur de métier du groupe (82% des facturations), a tout de même enregistré une performance globalement conforme aux attentes (+1% contre +2% attendu par Oddo et une estimation de -0,1% pour Portzamparc). Elle comptait l’an dernier pour 54% du chiffre d’affaires.

Dans un contexte touristique qui reste difficile, une bonne nouvelle néanmoins. Compte tenu des réservations à date, la direction anticipe une activité semestrielle « légèrement supérieure à celle de la même période de l’exercice précédent ».

La saison d’hiver a bien débuté. Début décembre, le niveau des réservations était comparable à celui de l’année précédente pour le premier trimestre et en croissance sur le deuxième trimestre.

 

MARJORIE ENCELOT
.
Source:
http://bourse.lesechos.fr/infos-conseils-boursiers/infos-conseils-valeurs/infos/une-activite-trimestrielle-encore-plus-faible-que-prevu-841517.php

.
.
.

PIERRE VACANCES : Pierre & Vacances-Le CA trébuche au T1, l’immobilier a pesé

 

Le chiffre d’affaires du spécialiste des résidences de vacances, également propriétaire des villages de loisirs Center Parcs, est ressorti en baisse de 33,6% au premier trimestre à fin décembre, à 240,4 millions d’euros, principalement en raison d’une chute de 74,5% de son CA immobilier, à données comparables.

Les activités de tourisme ont pour leur part dégagé un chiffre d’affaires de 198,2 millions d’euros, en hausse de 1% sur un an. La progression a été de 1,4% pour les locations.

« Compte tenu du niveau d’activité constaté sur le premier trimestre et des réservations à date, nous anticipons à ce jour une activité touristique sur le premier semestre de l’exercice 2012-2013 légèrement supérieure à celle de la même période de l’exercice précédent », a indiqué le groupe dans un communiqué.

L’action Pierre & Vacances a clôturé mercredi à 16,14 euros (-1,59%), faisant ressortir une capitalisation boursière de 142,38 millions d’euros. Le titre gagne 2,2% depuis début janvier, après un recul de 38,33% en 2012.

Pierre & Vacances, dans le rouge pour la première fois de son histoire en 2011-2012, a annoncé l’an dernier un plan de restructuration avec 195 suppressions d’emplois à la clé pour renouer avec la rentabilité cette année.

Au titre de l’exercice clos fin septembre 2012, le groupe a accusé une perte opérationnelle courante de 7,0 millions d’euros et une perte nette part du groupe de 27,4 millions.

http://link.reuters.com/xun35t (Catherine Monin, édité par Dominique Rodriguez).
.
.

Source:
http://bourse.lesechos.fr/infos-conseils-boursiers/infos-conseils-valeurs/infos/pierre-vacances-le-ca-trebuche-au-t1-l-immobilier-a-pese-841508.php
.
.
.

PIERRE VACANCES : Pierre & Vacances plombé par sa première perte annuelle

 

A 10h59, le titre perd 4,02% à 13,60 euros, contre un gain de 0,48% pour l’indice CAC Mid & Small au même moment.

Pierre & Vacances a annoncé un plan de restructuration avec 195 suppressions d’emplois à la clé afin de renouer avec la rentabilité lors de l’exercice 2012-2013, après avoir accusé une perte opérationnelle courante de 7,0 millions d’euros et une perte nette part du groupe de 27,4 millions au cours de l’exercice clos le 30 septembre dernier.

Les analystes mettent en avant des pertes supérieures à leurs attentes pour expliquer la baisse du titre.

« La perte opérationnelle est supérieure de 1,5 million d’euros à notre prévision et à celle du consensus, écart provenant du pôle Tourisme, alors que l’Immobilier affiche une marge un peu meilleure à 3,7% (contre 8,6% en 2011) », observe dans une note la Société générale.

« Le résultat net affiche une perte supérieure à nos attentes et à celles du consensus en raison d’un crédit d’impôt moins élevé qu’attendu », ajoute l’intermédiaire.

Depuis le début de l’année, Pierre & Vacances a vu sa valeur en Bourse fondre de 47%, à 120 millions d’euros, contre un gain de 19% du CAC Mid & Small sur la même période. (Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Gwénaëlle Barzic)
.
Source:
http://bourse.lesechos.fr/infos-conseils-boursiers/infos-conseils-valeurs/infos/pierre-vacances-plombe-par-sa-premiere-perte-annuelle-832171.php
.
.
.

PIERRE VACANCES : Face à des pertes inédites, Pierre&Vacances se serre la ceinture

 

PARIS, 5 décembre (Reuters) – Dans le rouge pour la première fois de son histoire, Pierre&Vacances Center Parcs a annoncé un plan de restructuration avec 195 suppressions d’emplois à la clé afin de renouer avec la rentabilité lors de l’exercice 2012-2013.

Le spécialiste des résidences de vacances, également propriétaire des villages de loisirs Center Parcs, a accusé une perte opérationnelle courante de 7,0 millions d’euros et une perte nette part du groupe de 27,4 millions au cours de l’exercice clos le 30 septembre dernier.

Le groupe créé en 1967 par Gérard Brémond a subi l’effet conjugué de la crise en Europe, de la hausse de ses charges et de coûts liés à des travaux dans ses résidences et à la mise en place de nouveaux systèmes informatiques.

« C’est un résultat qui est décevant par rapport à nos objectifs », a déclaré Gérard Brémond à des journalistes. « On a un seul objectif : redevenir bénéficiaire dès 2013″.

Le groupe a donc décidé de mettre en place un plan de réduction de coûts de 35 millions d’euros, dont 25 millions sur le seul exercice 2012-2013, et de supprimer 2,6% de ses effectifs mondiaux.

Dans une conjoncture morose, le chiffre d’affaires du groupe a reculé de 5,1% à données comparables à 1,419 milliard d’euros en 2011-2012.

Les réservations du premier semestre (octobre-mars) sont pour l’instant comparables à celle de l’exercice précédent, mais avec une visibilité qui demeure très faible et un attentisme plus marqué chez les clients français et belges que chez les Allemands et les Néerlandais.

Le britannique TUI Travel, premier tour-opérateur mondial, s’est montré mardi optimiste pour 2012, ayant profité d’un retour en grâce des forfaits voyage « tout compris » et de bonnes performances commerciales en Grande-Bretagne, en Allemagne et dans les pays nordiques.

Pierre&Vacances vise un chiffre d’affaires de 330 millions d’euros en 2015 pour Adagio, sa coentreprise de résidences hôtelières détenue à 50/50 avec Accor, un secteur « extrêmement porteur ». Les deux groupes visent 130 résidences gérées en 2015 contre 88 actuellement.

Le groupe prévoit également d’ouvrir en avril 2016 les premiers cottages de Villages Nature, un projet de 700 millions d’euros réalisé au sein d’une coentreprise à parité avec Euro Disney.

Le français Club Med publiera de son côté ses résultats annuels vendredi.

L’action a clôturé mercredi en baisse de 0,77% , donnant une capitalisation de 125 millions d’euros. Elle a cédé 45% depuis le début de l’année après avoir déjà perdu 58% en 2011. (Cyril Altmeyer, édité par Jean-Michel Bélot)
.
Source:
http://bourse.lesechos.fr/infos-conseils-boursiers/infos-conseils-valeurs/infos/face-a-des-pertes-inedites-pierre-vacances-se-serre-la-ceinture-832024.php 
.
.
.

 

 

 

 

 

 

 

2 Réponses à “- Pierre et Vacances-Center Parcs, l’entreprise continue à s’enfoncer dans le rouge.”

  1. Anonyme dit :

    Viens de voir en commentaire, à la suite de l’ article « Investir chez Pierre et Vacances, une bonne affaire ? » qu’ une action de copropriétaires contre Pierre et Vacances s’ organise…

    voir ici http://chambarans.unblog.fr/2010/12/25/investir-chez-pierre-et-vacances-une-bonne-affaire/comment-page-1/#comment-11042

  2. Anonyme dit :

    21 janvier 2013 : Courrier à la LPO de Michelle PISTONE

    Je lis avec plaisir votre invitation à rechercher la mythique cigogne noire qui viendrait parfois se promener dans les Chambarans. Une  » battue-prospection  » de nid étant d’ailleurs envisagée, avec tout le sérieux nécesssaire, dans la forêt domaniale, ce samedi.

    Vous n’ignorez pas que la forêt des Chambarans, et en particulier le  » bois des Avenières « , est menacée par l’implantation d’un centre de loisirs  » center Parc « . Je doute qu’à terme, si ce complexe s’installait, la cigogne, noire ou blanche, vienne y construire son nid pour y pondre ses oeufs ! Connaissant le sérieux de votre documentation et l’intérêt que vous portez à la préservation de la nature, en particulier des oiseaux, vous savez que ce site des Avenières est capital pour la bécaase qui en a fait un lieu de passage et de nidification. Et c’est une bête qui n’aime pas qu’on la dérange !

    L’Aquamundo, vaste piscine sous serre, complexe de loisirs qui fait la fortune de ce genre de parc de loisirs, est un danger pour tous les oiseaux, qui, attirés par la lumière, viennent s’y fracasser.

    Tout ceci pour vous demander quelles positions vous avez prises pour défendre les oiseaux, bien sûr, mais aussi la gent animale et la biodiversité qui existent dans les Chambarans ? Vous êtes-vous opposé à l’implantation de ce centre de loisirs, qui sous couvert d’un hypothétique intérêt économique, détruirait, bien réellement, des zones humides, entraînerait des dégâts irréversibles aux rivières et priverait les populations, citadines en particulier, d’une nature encore préservée et riche ?

    Je vous remercie et vous prie d’agréer mes meilleures salutations. _

    Michelle Pistone.

    http://pcscp.org/spip.php?article214

Laisser un commentaire

 

BARAKA |
Les Moniteurs d'Ateliers e... |
Les professionnels du negoc... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | immobilierachat
| jechangetout
| SIVOS - Mondreville / Tilly