- Le Pic-vert opposé à plusieurs projets en Isère

Posté par admin le 3 février 2013

Le Pic-vert opposé à plusieurs projets en Isère

L’ association « Le Pic-vert », basée à la mairie de Réaumont, est toujours très sourcilleuse en ce qui concerne l’écologie, la nature, l’environnement. Cela s’est encore affirmé lors de son assemblée générale qui a eu lieu dans la salle communale « Myosotis », devant une assemblée très fournie.

Tout d’abord, les participants ont apprécié un film documentaire animalier « Le lynx, le loup et nous ! » Puis, en ouvrant l’assemblée, la présidente Marie-Claude Bouillon saluait les personnalités présentes, dont Jean-Paul Bret, président de la Communauté du pays voironnais, plusieurs élus représentant les communes environnantes, et des membres de la Frapna Isère.

Après avoir parlé de la situation interne de l’association, et rappelé l’action déterminante des permanents, Marie-Claude Bouillon s’élevait de façon très incisive contre divers projets : l’éclairage de la statue de la Vouise, le

Center parcs des Chambarans, la relance de l’A 51, le doublement de l’axe de Bièvre… Et d’affirmer : « Il est temps que l’environnement reprenne sa place au Conseil général. Il serait vraiment dommage d’être obligés d’avoir recours à la justice, pour que soit enfin respectée la législation en vigueur en matière d’environnement. » La présidente proposait également à l’assistance d’approuver une motion demandant au Pays Voironnais de créer un second poste de chargé de mission pour la protection des milieu naturels et des espaces naturels sensibles de son territoire, pouvant être subventionné par le Conseil général, et par le programme Leader.

Sans s’engager, le président Bret indiquait avoir pris note des observations de la présidente du Pic Vert.

Laisser un commentaire

 

BARAKA |
Les Moniteurs d'Ateliers e... |
Les professionnels du negoc... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | immobilierachat
| jechangetout
| SIVOS - Mondreville / Tilly