- Un investisseur « escroqué » par Pierre et Vacances nous écrit

Posté par admin le 1 avril 2013

 
Reçu par mail

Chers Confrères et Amis,

Chers Amis élus locaux,

Chers Amis,

Mesdames, Messieurs.

 

 

Enfin les investissements toxiques en résidence de tourisme sont présentés sur une chaine nationale à une heure de grande écoute.

Ce jeudi 28 mars, le sujet a été traité dans le 19/20 de FR3 JOURNAL NATIONAL  »Grand angle : vacances à tout prix », à 19 h 30, pendant 4 minutes de 16 min 35 s à 20 min 20, avec un reportage de Luc LACROIX et Michel ANGLADE : http://pluzz.francetv.fr/videos/jt_1920.html 

extrait vidéo en extension .avi disponible sur « Wetransfer » jusqu’au 12 avril avec le lien : http://we.tl/xm61X80Ns2

pointant du doigt, parmi d’autres sociétés, Pierre et Vacances. Ils ont interviewé René MOISAN un copropriétaire escroqué comme moi dans la ZRR de MONFLANQUIN.

 

Comme je l’ai indiqué oralement à quelques uns d’entre vous, qui pour certains étaient sceptiques (surtout les élus ayant négocié avec Gérard BREMOND, notamment pour la ZRR des Chambarans), malgré les documents présentés prouvant clairement l’organisation de la spoliation des copropriétaires qui ont fait confiance à Pierre & Vacances.

En effet, si des loyers sont bien versés pendant 9 ans de l’ordre de 200 € mensuels nets permettant le remboursement partiel des emprunts, après 9 ans, le rendement tombe, comme dans les simulations que je vous ai présentées à 130 € par an. Ainsi de nombreux acheteurs au lieu de bénéficier d’un complément de retraite sont obligés de continuer à travailler pour payer un bien invendable bien après l’âge légal de la retraite.

Le mécanisme est clairement décrit dans les Résultats semestriels 2012 publiés par Pierre et Vacances, document ci-joint, page 15 : baisse des loyers, travaux à la charge des copropriétaires. Seuls les actionnaires comptent, principalement Monsieur BREMOND, pas les copropriétaires.

 

Avec mes meilleurs sentiments.

 

 

Docteur Jacques GREFFE

EXPLORATION FONCTIONNELLE

ENDOCRINIENNE ET MÉTABOLIQUE

CENTRE DE BIOLOGIE NORD

HÔPITAL DE LA CROIX ROUSSE

103 Grande Rue de la Croix Rousse

69317 LYON CEDEX 04

Téléphone secrétariat : 04 72 00 37 97

Télécopie                     : 04 72 00 37 98

Téléphone bureau       : 04 72 00 37 92

jacques.greffe@chu-lyon.fr

 

 

À diffuser largement sans modération dans vos domaines d’action ou professionnels respectifs afin que cesse la commercialisation des biens Pierre et Vacances en résidence de tourisme.

 

Les résidences pour étudiants et les EHPAD (Établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) sont, d’après les spécialistes financiers, des investissements encore plus risqués que les résidences de tourisme du fait d’un entretien beaucoup plus coûteux, mais les vendeurs profitent de l’effet nouveauté et du manque de recul.

 

Comme la distribution d’immobilier locatif de ce type de résidences en direct a fortement fléchi, les sociétés qui les commercialisent utilisent le biais des SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) qui sont tout autant risquées.

- Un investisseur rene-moisan-escroque-par-pierre-et-vacances-a-monflanquin-300x170 dans Autres oppositions à Pierre et Vacances

fichier pdf 12.05.30 PIERRE & VACANCES Résultats semestriels 2012

8 Réponses à “- Un investisseur « escroqué » par Pierre et Vacances nous écrit”

  1. Anonyme dit :

    Center Parcs : la moitié des cottages déja vendus

    « La commercialisation des cottages se fait en bloc pour les investisseurs institutionnels (banques, assurances, etc.) et à l’unité pour les particuliers », résume Isabelle de Wavrechin, directrice générale de Pierre et Vacances conseil immobilier. Visiblement, les cottages sont assez prisés. « Près de 400 cottages ont été vendus auprès de trois institutionnels, et une autre soixantaine est en bonne voie de commercialisation ». (…)

    Bref, même en période de crise ou précisément parce qu’on est en période de crise, l’immobilier de loisirs – qui annonce des taux de rentabilité supérieurs à 4 % – a la cote.
    Mais ce « festin immobilier » en temps de disette attire bien des interrogations, voire des appréhensions. Certains entrepreneurs thouarsais craignent de se voir écartés. Et des riverains, attachés à leur tranquillité, prennent peur d’une unité de méthanisation à deux pas de chez eux.

    http://www.lanouvellerepublique.fr/Toute-zone/Actualite/Economie-social/n/Contenus/Articles/2013/04/04/Center-Parcs-la-moitie-des-cottages-deja-vendus-1397569

  2. Anonyme dit :

    Par trois fois le Conseil d’Etat rejette les recours des opposants au Center-Parcs de Chambaran

    (…) André Vallini, président du Conseil général de l’Isère, qui a été un des premiers promoteurs de ce projet, ne cache pas sa « satisfaction de cette nouvelle décision en faveur d’un projet attendu par tous ceux qui se battent pour l’attractivité de notre département, projet attendu aussi et surtout par les habitants de la Bièvre, des Chambarans et du sud Grésivaudan ».

    Pour lui ces entraves au projet sont le fait de « quelques opposants utilisant, depuis plusieurs années, la complexité de nos réglementations pour tenter d’empêcher sa réalisation », alors qu’il y a, on le sait, 700 emplois à la clé.

    http://www.enviscope.com/News/Thematiques/Environnement/recours-conseil-d-Etat-opposants-projet-center-parcs-foret-Chambaran,i18640.html

  3. Anonyme dit :

    Gare aux résidences de tourisme

    LE MONDE ARGENT | 10.04.2013

    (…) Jusqu’à une période récente, ces mésaventures semblaient surtout concerner les petits gestionnaires de résidences. Tout a changé avec la défaillance des deux filiales du groupe Lagrange. Même Pierre & Vacances, le leader du secteur, provoque l’ire de certains propriétaires. Dans plusieurs résidences, des associations se sont constituées pour protester contre les réductions de loyers imposées par l’exploitant à l’occasion des renégociations de baux.

    LA CRISE A BON DOS

    « Sur un tiers du parc, à l’issue du contrat initial, nous sommes en effet amenés à réviser certaines propositions de loyer en raison de la mauvaise conjoncture et donc à proposer un loyer plus en adéquation avec le contexte actuel », se justifie Philippe Pagès, directeur de la gestion des patrimoines chez Pierre & Vacances. Pour ces locataires, la logique de loyers garantis qui prévalait jusqu’alors est remplacée par « un minimum garanti, auquel s’ajoute une part variable du loyer liée à la performance économique du site », précise M. Pagès.

    La crise a bon dos, mais elle n’explique pas tout. C’est le modèle économique même des résidences de tourisme qui est « irréaliste », estime Georges Guérin, président de la Fédération nationale des propriétaires de résidences de tourisme (FNRPT), qui regroupe une trentaine d’associations : « Les biens vendus ne peuvent rapporter ce qui est promis et les fonds de concours masquent cette réalité économique. »

    Preuve que ce type d’investissement est à manier avec des pincettes, la Banque patrimoine et immobilier (BPI), une filiale du Crédit immobilier de France (CIF), classe les résidences de tourisme au second rang en matière de toxicité dans son « Guide des engagements », un document interne destiné à ses conseillers datant de 2010.

    http://www.lemonde.fr/argent/article/2013/04/09/gare-aux-residences-de-tourisme_3156549_1657007.html

  4. Anonyme dit :

    Le laborieux bouclage du budget de Center Parcs

    La modification du plan de financement a donné lieu à un vif débat au conseil général, hier. L’opposition et les indépendants redoutent un puits sans fond.

    http://www.lanouvellerepublique.fr/Vienne/Actualite/Politique/n/Contenus/Articles/2013/04/13/Le-laborieux-bouclage-du-budget-de-Center-Parcs-1410400

  5. Anonyme dit :

    Pierre & Vacances rassure les Marchés

    (…) Center Parcs (Isère)

    Les recours déposés par l’association opposée au projet se sont tous soldés par des décisions de confirmation de nos autorisations (défrichement et permis de construire) au Tribunal Administratif, à la Cour Administrative d’Appel et au Conseil d’Etat. Le Groupe déposera dans les prochaines semaines les demandes d’autorisation :  » loi sur l’eau » et « espèces protégées ».

    http://www.directgestion.com/sinformer/filactu/22058-pierre-a-vacances-rassure-les-marches–on-peut-encore-faire-de-bonnes-affaires-dans-la-pierre-dans-les-vacances-et-dans-les-center-parcs

  6. NicoB dit :

    Avis d’investisseurs sur le forum Boursorama :
    jcsmits – 19.04.2013 –  » Ce qui est inquiétant pour le groupe P&V c’est le mécontentement grandissant, observable sur le net, des propriétaires d’appartements P&V qui sont de plus en plus nombreux à se demander s’ils ne sont pas victime d’un système pernicieux.
    Ces propriétaires qui ont acheté avec un bail locatif garantissant une rentabilité de 4% se voient, pour la plupart, diminuer leur loyer de plus de moitié lors du renouvellement du bail après 9 ans et de plus imposer des travaux de rénovation pour un montant important .
    Ils disent également constater pour la plupart que leur appartement ne suscite que peu d’intérêt à la revente .
    Ces propriétaires sont la clé de voûte du système P&V puisqu’ils alimentent l’activité immobilière du groupe et fournissent les appartements à louer .
    Une désaffection de ces investisseurs particuliers qui serait la conséquence d’interventions, de plus en plus nombreuses sur le net, de propriétaires frustrés par le système P&V, pourrait ralentir les ventes d’appartements qui souffrent déjà d’une attractivité fiscale moindre qu’avant.
    L’opération one shot de réduction des loyers qui nous a été présentée comme une des mesures importantes pour le redressement du groupe n’est-t-il pas une arme à double tranchant qui risque de susciter une méfiance grandissante chez les candidats propriétaires ?
    Le système P&V ne va-t-il pas subir le sort du time sharing qui a connu ses heures de gloire et qui n’attire plus grand monde ?  »

    http://www.boursorama.com/forum-pierre-vacances-inquietudes-des-proprietaires-p-v-424194661-1

  7. M LARFA dit :

    Bonjour Monsieur

    Si vous souhaitez prendre contact avec notre collectif sur Port Bourgenay
    nous pourrons en commun nos moyen
    [Collectif de Copropriétaires du Village Vacances de Bourgenay]
    adresse mail : soleildebourgenay@free.fr

    M. LARFA
    0685817527

Laisser un commentaire

 

BARAKA |
Les Moniteurs d'Ateliers e... |
Les professionnels du negoc... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | immobilierachat
| jechangetout
| SIVOS - Mondreville / Tilly