- Campement anti-THT à Gérone

Posté par admin le 1 août 2013

Nous faisons suivre  une invitation à un campement le 23 août 2013 contre une ligne THT à Gérone en Catalogne (Espagne).

 

 fichier pdf CAMPEMENT ANTI-MAT

__________________________________________________

 

 

 

CAMPEMENT DE RÉSISTANCE ACTIVE POUR LA DÉFENSE DU TERRITOIRE
CONTRE LA MAT (THT) ET LE MONDE QUI EN A BESOIN

QU’EST-CE QUE LA MAT ?

La ligne de Très Haute Tension (Muy Alta Tensión : MAT) est une autoroute électrique qui transporte un minimum de 400.000 volts. On la construit pour relier les États européens entre eux, mais aussi pour connecter le continent européen avec le continent africain. Elle servira à commercialiser et distribuer l’excédent d’énergie produite par les centrales nucléaires et par les sources d’énergies, nous dit-on,  alternatives. C’est également le réseau dont le capitalisme a besoin pour alimenter d’autres projets ou infrastructures de mort et de destruction, comme le Train à Grande Vitesse (Tren de Alta Velocidad : TAV). Les responsables sont toujours les mêmes et les entreprises de construction, parmi lesquelles Vinci en Europe et Endesa en Amérique du Sud, sont directement impliquées dans d’autres projets de destruction du territoire.

-
UN CAMPEMENT POUR QUOI ?

Pour que le dernier tronçon décisif permettant de relier la France et la Catalogne ne soit pas construit. Pour que l’énergie de six centrales nucléaires françaises ne passe pas par ce territoire, ni par aucun autre. Afin d’engager la lutte contre la MAT comme le point de départ du questionnement sur la manière dont nous vivons, en grande partie imposée par la domination du Progrès. Afin de créer un espace de rencontre, d’information, d’agitation et d’action sur les lieux concernés par le projet.

-
POURQUOI ICI ET MAINTENANT ?

Il s’agit aujourd’hui d’un tournant décisif après plus de 10 années de lutte. En septembre, commenceront les expropriations des propriétaires qui n’ont pas voulu signer la vente de leur terrain qui est nécessaire à la construction des derniers pylônes de la MAT à Gérone.

C’est pour toutes ces raisons que nous vous invitons à participer activement au campement, pour partager, lutter et résister dans un lieu autogéré, sans leaders ni représentants. Nous voulons créer des moments d’échange et de lien entre les différentes luttes, parce que la MAT nous concerne toutes et tous et n’est pas une lutte isolée.

-
CONTRE LE PROGRÈS, SES INFRASTRUCTURES ET SES DÉFENSEURS :
RÉCUPÉRONS NOS VIES !

RENDEZ-VOUS LE 23 AOUT 2013
DANS LES TERRES DE GÉRONE

Apportez tout ce dont vous avez besoin pour le camping.

Pour plus d’informations et les mises à jour : http://torresmasaltashancaido.espivblogs.net/2013/07/27/desde-el-23-de-agosto-de-2013/

 

2 Réponses à “- Campement anti-THT à Gérone”

  1. Quelques opposants à Center Parcs dit :

    Nous vous faisons suivre le communiqué « okupacion! » en français :

    Nous vous communiquons aujourd’hui, depuis les terres de Gérone, qu’un
    lieu a été occupé afin de donner une forme de continuité à la lutte en
    cours contre la destruction du territoire, qui cette fois a pris les
    traits de la ligne à Très Haute Tension (MAT : Muy Alta Tensión).

    Nous nous sommes retrouvé-e-s la semaine dernière à Fellines, un village
    concerné par cette ligne et qui avait déjà été défiguré par le passé par
    la construction d’une autoroute affectant directement la population
    locale. Cette fois-ci, c’est leur vie qui est mise en jeu du fait d’une
    ligne de 400 kV qui passera à moins de 200 mètres du village, et à une
    distance de 17 mètres en ce qui concerne certaines maisons, se foutant pas
    mal de leurs propres études démontrant la dangerosité des champs
    électro-magnétiques que cette énergie génère et passant au-dessus de leurs
    propres lois qui les interdisent.

    Au cours de cette semaine, plusieurs compagnon-ne-s sont venu-e-s
    présenter différentes luttes pour la défense du territoire au sein de
    l’État espagnol comme en-dehors de ses frontières. Nous avons fait
    énormément de diffusion dans les villages alentours et marché plusieurs
    fois vers les travaux. Nous avons créé du débat et sommes passé-e-s à
    l’action, ce qui nous a renforcé-e-s, et partager cette expérience nous a
    permis de tisser des réseaux et de générer de nouvelles relations.

    Nous avons décidé d’occuper et de libérer ce lieu afin que cette semaine
    ne s’achève pas là, pour créer un nouveau point de rencontre, un espace de
    lutte. Un nouvel espace pour que nous tout-e-s, qui voulons rendre notre
    opposition tangible, puissions nous retrouver. Un espace qui nous fasse
    grandir et au sein duquel nous puissions projeter nos stratégies de luttes
    collectives.

    Nous avons choisi cette maison en particulier parce qu’elle se trouve sur
    le tracé de la ligne à Très Haute Tension, là où la lutte est et sera
    frontale. La propriété est un vol, un espace n’appartient qu’à celles et
    ceux qui le font vivre, et c’est pour cela que nous avons voulu l’occuper.

    A BAS LA M.A.T. ET LE MONDE QUI EN A BESOIN.

    A BAS LE SYSTÈME TECHNO-INDUSTRIEL.

    http://torresmasaltashancaido.espivblogs.net/francais/okupacion/

  2. Quelques opposants à Center Parcs dit :

    Nous vous faisons suivre aussi ce communiqué en français (que vous pouvez retrouver à l’adresse : http://torresmasaltashancaido.espivblogs.net/francais/communique/)

    Voilà déjà cinq jours que le Campement de Résistance Active pour la Défense du Territoire, contre la MAT [Muy Alta Tensión : les lignes à Très Haute Tension] et le monde qui en a besoin s’est installé dans un bois de Fellines (Viladasens), pas très loin de Gérone. Au cours de ces quelques jours se sont réunies plus de cent personnes, provenant aussi bien de la zone que du reste de l’État et d’en-dehors de ses frontières.

    Pendant cette première semaine, nous avons voulu donner de l’importance à la connaissance du territoire, voir l’état d’avancement des travaux, et partager expériences et stratégies de lutte tout en faisant de la diffusion et de l’agitation.

    Nous avons constaté pendant nos quelques balades que les travaux de construction des pylônes du tracé qui reste encore à réaliser dans la zone de Gérone (qui va de Bescanó jusqu’à Santa Llogaia d’Àlguema) avancent rapidement. Dans certains endroits, la construction des bases en béton des pylônes va très vite. Dans le cadre de ces travaux, d’autres points du tronçon sont débroussaillés et de nouveaux chemins sont ouverts ici et là

    En ce qui concerne l’interconnexion des luttes, nous avons eu l’opportunité de nous retrouver avec des compagnon-ne-s venant de luttes passées comme de luttes présentes sur le territoire français. Ils et elles nous ont présenté les mouvements contre la THT et le nucléaire en Normandie, ainsi qu’une lutte actuellement en cours contre les parcs éoliens prévus en Ariège. Une autre discussion a aussi eu lieu à propos de la destruction de l’Amazonie péruvienne par des entreprises pétrolières, dont entre autres Repsol [un genre de Total espagnol]. Tout cela a conduit à des débats très intéressants autour des possibles stratégies et pratiques, à partir de la confrontation des expériences.

    Les habitant-e-s des villages de la zone nous ont exprimé leur solidarité quand nous étions présent-e-s sur les marchés alentours. A celles et ceux qui disent que la MAT est déjà faite et qu’elle ne peut pas être arrêtée, nous insistons sur le fait que les seules luttes qui se perdent sont celles qui s’abandonnent.

    La situation change d’un jour à l’autre. Les ouvriers travaillent tous les jours de la semaine, même si ils en sont pas toujours sur le même pylône. Il est évident que les entreprises veulent terminer le plus rapidement possible. Il est donc important que soit maintenue une participation nombreuse et prolongée pour continuer à mettre des bâtons dans les roues à cette machine destructrice, sachant que chaque jour de retard constitue un dommage économique.

    Nous vous invitons à participer aux assemblées qui se tiennent chaque jour à dix-neuf heures au campement, ainsi qu’aux balades vers les zones de travaux. Nous vous invitons également à venir pour les journées prévues le vendredi 30 et le samedi 31 août. Mais au-delà, nous voulons souligner l’importance de porter la lutte contre la MAT et son monde dans chaque recoin de cette société électrifiée.

    Quelques-unes des entreprises qui participent à la construction de la MAT :

    Red Eléctrica de España (REE)
    Rotella
    Promsa
    Garoc
    Vinci
    Eulen
    Grues Güell
    Estabanell
    Intelgir
    Terroca Treballs
    Elecnor
    Monfo S.L.
    Siemens

    Nous voulons aussi mettre en lumière le sale travail qu’opère le syndicat Unió de Pagesos [le plus grand syndicat agricole en Catalogne], lequel fait pression sur les personnes vivant sur les terrains affectés pour que celles-ci acceptent les propositions d’achat, sous la menace d’expropriations sans aucun type de compensation financière, en leur faisant croire que la possibilité de continuer à lutter jusqu’au dernier moment n’existe pas.

    Rien n’est fini.

    Nous nous verrons entre les ombres.

Laisser un commentaire

 

BARAKA |
Les Moniteurs d'Ateliers e... |
Les professionnels du negoc... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | immobilierachat
| jechangetout
| SIVOS - Mondreville / Tilly