• Accueil
  • > Actualités
  • > - Lors d’une présentation à Paris, le Département a mis en avant les événements forts qui devraient faire l’été en Isère.

- Lors d’une présentation à Paris, le Département a mis en avant les événements forts qui devraient faire l’été en Isère.

Posté par admin le 22 avril 2014

Lors d’une présentation à Paris, le Département a mis en avant les événements forts qui devraient faire l’été en Isère.

 

Les explications de Christian Pichoud, vice-président du Conseil général et président d’Isère tourisme.

Quelle est votre ambition pour cette nouvelle saison ?

Depuis plusieurs années, la fréquentation touristique de l’Isère est à la hausse. C’est une grande satisfaction. Les professionnels ont fait un travail remarquable. Nous souhaitons continuer à les encourager. C’est un pôle important de l’économie iséroise. Aujourd’hui, l’économie est au cœur de nos préoccupations. Nous voulons créer des emplois dans tous les domaines. Quand on a la chance d’avoir un outil touristique comme l’est le territoire du département de l’Isère, aussi vaste, aussi important, nous savons que nous avons une chance inouïe, qu’il faut le mettre à profit…

Un objectif économique, donc ?

L’Isère est à l’image de la France. La France, première destination touristique mondiale, qui reçoit beaucoup de monde, mais qui aujourd’hui ne commercialise que très peu : nous faisons peu de chiffre d’affaires par touriste. Eh bien, en Isère c’est pareil. Nous pensons avoir une capacité supplémentaire largement sous-utilisée aujourd’hui, qu’il faut cultiver, pour créer des emplois, notamment dans les territoires, c’est-à-dire pas forcément en ville. C’est pourquoi nous soutenons notamment un projet comme celui du Center Parcs dans la forêt de Chambaran.

Ce projet a beaucoup de difficultés à naître, non ?

Il a beaucoup de difficultés mais il avance, et je peux vous assurer que nous sommes à un moment crucial, nous n’avons jamais été aussi près du premier coup de pioche qui commencera le chantier.

Quelle est votre priorité ?

Aujourd’hui, la mise en valeur de ce qui existe déjà, doit être renforcée. Elle montre un dynamisme certain puisque les événements que nous présentons ont une ancienneté, une solidité, une amélioration permanente et une notoriété qui en font des piliers de la promotion de notre département. Ces événements très forts, les anciens et les nouveaux – les nouveaux, ce sont ceux de Regards de mémoire 1914-2014, par exemple, les anciens ce sont Jazz à Vienne, le Festival Berlioz, c’est aussi les Rencontres Brel ou la Mégavalanche, parce qu’elle doit avoir plus de 20 ans – nous devons continuer de les soutenir.

Cette présentation de saison a lieu deux fois par an. Un scoop pour la prochaine ?

Le scoop, ce sont les excellentes idées, en permanence. C’est la programmation de Berlioz, celle de Jazz à Vienne, les invités prestigieux… Comme Quincy Jones à Vienne ! C’est ça le cœur des choses.

Et le public est toujours au rendez-vous ?

Oui, ces dernières années, nous avons progressé parce que nous sommes devenus la troisième destination de montagne en France. Les chiffres de la Sofres montrent une hausse constante. Si on apporte à nos manifestations une aide constante, il n’y a pas de raisons que ça s’arrête…

Par Propos recueillis par Virginie MONTVIGNIER-MONNET | Publié le 22/04/2014 à 06:00 Vu 4 fois

Source:
http://www.ledauphine.com/isere-sud/2014/04/22/lors-d-une-conference-de-presse-organisee-a-paris-le-departement-et-son-l-ete-va-s-appuyer-sur

Laisser un commentaire

 

BARAKA |
Les Moniteurs d'Ateliers e... |
Les professionnels du negoc... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | immobilierachat
| jechangetout
| SIVOS - Mondreville / Tilly