• Accueil
  • > Actualités
  • > - La municipalité de SaintSorlin en Valloire contre le Center Parcs et l‘extension des Grises

- La municipalité de SaintSorlin en Valloire contre le Center Parcs et l‘extension des Grises

Posté par admin le 8 juin 2014

La municipalité contre le Center Parcs et l‘extension des Grises

Saint-Sorlin-en-Valloire

Le conseil municipal s’oppose aux projets du Center Parcs et d’extension des Grises

A près la présentation du projet Center Parcs par le maire Louis Julien et le rappel de la charte constitutionnelle de l’environnement, le conseil municipal s’est opposé à l’unanimité lors de sa dernière réunion.

Ce en l’état actuel des connaissances à la réalisation de ce Center Parcs, le conseil souhaite l’ouverture d’un véritable débat avec les élus, les usagers de l’eau et les associations de protection de l’environnement de la Drôme ayant été complètement exclues de toutes les discussions pendant l’intégralité de la phase d’élaboration de ce projet.

Autre sujet épineux : le projet d’extension des Grises de 13, 5 hectares. À ce sujet, l’adjoint Xavier Duffaud a donné lecture d’un texte mentionnant que depuis près de 40 ans (1976), la commune accueille les poubelles sur le site des Grises au lieu-dit « La forêt de Mantaille ».

Au fil des ans, des règles ont été mises en place pour aboutir aujourd’hui à une ISDND (installation de stockage de déchets non dangereux). Ce sont aujourd’hui 432 communes qui approvisionnent le site, soit 450 000 habitants répartis sur 18 structures intercommunales. Les riverains se plaignant depuis longtemps de problèmes d’odeurs pestilentielles et persistantes.

Une opposition massive

De plus, les sources d’eaux provenant du site, ainsi que l’eau des puits paraissent selon eux polluées. Alors qu’il y a tout lieu de prendre des mesures conservatoires pour permettre aux gestionnaires de maitriser réellement les procès industriels, tant des CVO que du centre d’enfouissement, le Sytrad propose de doubler la surface du site et de doubler la capacité annuelle de stockage de 30 000 tonnes à 60 000 tonnes. Lors d’une réunion publique, les 215 personnes restant au moment du vote se sont prononcées : 11 abstentions : 11, 3 “pour”, et 190 “contre”. Après tous les échanges d’arguments, Louis Jullien a proposé de voter contre le projet d’extension. Le conseil municipal, après en avoir délibéré s’oppose au projet : 15 sur 19 sont contre, et 4 s’abstiennent. Par ailleurs, au sujet de ‘laide d’urgence, le maire a expliqué au conseil municipal que, suite à l’incendie d’une habitation le 3 avril dernier sur le territoire communal, une aide d’urgence d’un montant de 240, 98 euros a été débloquée pour un administré.

La conseillère municipale d’opposition Christiane Brenier de demander pourquoi l’association d’aide aux familles en difficultés n’avait pas été consultée. Une question à laquelle le maire répondait qu’il n’avait « pas connaissance de cette association qui a d’ailleurs déposé sa démission le 10 avril. »

Laisser un commentaire

 

BARAKA |
Les Moniteurs d'Ateliers e... |
Les professionnels du negoc... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | immobilierachat
| jechangetout
| SIVOS - Mondreville / Tilly