• Accueil
  • > Actualités
  • > Autorisation du préfet Pour centetr Parcs: Les réactions des politiques

Autorisation du préfet Pour centetr Parcs: Les réactions des politiques

Posté par admin le 18 octobre 2014

Les réactions des politiques

Je suis très heureux que ce soit enfin terminé. Les élus attendaient ce moment depuis plus de sept ans. C’était une épreuve… J’ai aussi une grande pensée pour mes collègues chefs d’entreprise. Ce projet va leur donner du travail, c’est du bonheur pour eux aussi. Je ne suis pas inquiet par les actions des opposants. Pierre & Vacances a donné des garanties. Par exemple, au titre de la Loi sur l’eau, ils sont allés au-delà de ce qu’ils devaient faire.

Marcel Bachasson, conseiller général et ex-maire de Roybon

J’ai vécu le projet depuis le tout début, le 27 juillet 2007, où nous avons eu les tout premiers contacts avec le groupe Pierre & Vacances. C’est un dossier vieux de sept ans et malgré toutes les difficultés, j’ai toujours eu confiance. Les recours éventuels des opposants, je ne veux pas en entendre parler. La réalisation du Center Parcs va commencer dans les plus proches délais et il faut s’en féliciter.

Alain Cotallorda, président du conseil général de l’Isère

On s’est toujours battu pour ce dossier. La signature de l’arrêté Loi sur l’eau a débloqué les choses. Les travaux de défrichement peuvent donc débuter. C’est une bonne chose. Je ne sais pas s’il y aura d‘autres recours, mais ce serait malheureux. Tous les maires, tous les conseillers généraux, la quasi-totalité des habitants sont favorables à ce projet. Et je ne trouve pas normal que ce soit des extérieurs qui décident pour un territoire qu’ils n’habitent pas.

Nadine Reux, secrétaire départementale d’EELV 38

Malgré l’avis négatif rendu à l’unanimité par la commission d’enquête Loi sur l’eau en juillet sur le projet de Center parcs dans les Chambaran, le préfet a signé un arrêté Loi sur l’eau le 3 octobre et un arrêté espèces protégées ce vendredi. Immédiatement, la commune de Roybon a signé la vente ferme du bois des Avenières au groupe Pierre & Vacances qui annonce démarrer les travaux de défrichement dès lundi ! Cette précipitation marque un véritable mépris des règles environnementales. Jamais une opération de ce type n’avait pu démarrer après un avis négatif. EELV Isère fera tout pour faire respecter la loi et s’associera donc aux recours contre les arrêtés du préfet.

Laisser un commentaire

 

BARAKA |
Les Moniteurs d'Ateliers e... |
Les professionnels du negoc... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | immobilierachat
| jechangetout
| SIVOS - Mondreville / Tilly