• Accueil
  • > Actualités
  • > - La valse des directeurs généraux se poursuit chez Pierre et Vacances

- La valse des directeurs généraux se poursuit chez Pierre et Vacances

Posté par admin le 23 octobre 2014

La valse des directeurs généraux se poursuit chez Pierre & Vacances

C’est au tour de Françoise Gri de quitter le groupe après avoir occupé le poste de directrice générale pendant 22 mois. Son fondateur Gérard Brémond en reprend seul les rênes. Ce mouvement inattendu a été très mal accueilli par les investisseurs.

Chez Pierre & Vacances Center Parcs, les tandems dépassent rarement les trois ans. Après Éric Debry (2006-2008), Sven Boinet (2010-2012), c’est au tour de Françoise Gri de quitter le groupePierre & Vacances Center Parcs après avoir occupé le poste de directrice générale pendant 22 mois. Et une fois de plus, c’est le président fondateur et principal actionnaire de la société, Gérard Brémond, qui reprend le rôle de PDG à 77 ans.

Pourtant, Françoise Gri n’a pas démérité. Avant même sa prise de fonction officielle, l’ancienne patronne de Manpower France et Europe du Sud s’était immergée dans cette activité nouvelle pour elle qu’était le tourisme. Une arrivée qui a malheureusement coïncidé avec l’annonce des premières pertes opérationnelles du groupe (7 millions d’euros sur l’exercice 2011/2012). Un résultat qui s’est amélioré dès 2013 (+2,6 millions d’euros) même si le groupe est resté plombé par ses coûts de restructuration, affichant des pertes nettes qui se creusent à 47,5 millions d’euros.

Spécialiste du digital

Spécialiste de l’univers digital, active notamment sur son blog et sur Twitter, Françoise Gri s’est donné pour principale mission la mutation numérique du groupe. Baptisé Win2016, son plan d’action, en dopant les ventes en ligne notamment, devait ramener le ratio résultat opérationnel courant sur chiffre d’affaires entre 5 et 6% dès la fin de l’exercice 2015/2016.

Dans le communiqué annonçant le départ de Françoise Gri, le groupe souligne la «dynamique», la «mutation digitale» et la «croissance des activités touristiques» insufflés par son passage. Cela n’empêche pas le document de préciser que ce plan «étant dorénavant en phase de réalisation opérationnelle», la fonction de directrice générale n’avait plus lieu d’être.

Pour l’instant, nulle trace de critique de l’action de Françoise Gri alors que Gérard Brémond ne s’était pas privé de reprocher à son prédécesseur de ne pas avoir mis en œuvre le plan de restructuration et de redressement qui avait été prévu. Au final, la direction générale tourisme du groupe, fonction qui avait disparue, est recréée et confiée à Martine Balouka-Vallette. Cette fidèle, présente depuis 12 ans dans la société, est également promue au sein du comité de direction en attendant de rejoindre le conseil d’administration.

Ce mouvement inattendu a très mal été accueilli par la Bourse de Paris où le titre perdait plus de 6%. «Le départ de Françoise Gri est une véritable surprise ainsi qu’une mauvaise nouvelle tant elle personnifiait le plan Win2016 et les économies de coûts nécessaire au développement du groupe», estime dans une note le courtier Gilbert Dupont.

Source:
http://www.lefigaro.fr/societes/2014/10/22/20005-20141022ARTFIG00177-la-valse-des-directeurs-generaux-se-poursuit-chez-pierre-amp-vacances.php

Laisser un commentaire

 

BARAKA |
Les Moniteurs d'Ateliers e... |
Les professionnels du negoc... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | immobilierachat
| jechangetout
| SIVOS - Mondreville / Tilly