• Accueil
  • > Actualités
  • > -  » Les promesses non tenues  » de Center Parcs; Les propagandistes locaux face aux mensonges opportunistes du groupe

-  » Les promesses non tenues  » de Center Parcs; Les propagandistes locaux face aux mensonges opportunistes du groupe

Posté par admin le 24 octobre 2014

Nous n’avons pas vocation à savoir qui travaille réellement sur les chantiers du prédateur Pierre et Vacances-Center Parcs, si cette entreprise est morale, ou si elle ment à chaque fois qu’elle ouvre la bouche par ses communicants interposés.
Nous sommes assez amusés de voir que l’association qui devait supporter ce projet et le défendre, composée pour beaucoup d’artisans et commerçants locaux, doit, au lieu de se dissoudre, puisque son but est atteint, reprendre du service pour devenir le contrôleur des engagements de Center Parcs !!!

 » Les promesses non tenues  » de Center Parcs

24/04/2014 05:34
Le bureau de l'association a été réélu à l'unanimité. - Le bureau de l'association a été réélu à l'unanimité.Le bureau de l'association a été réélu à l'unanimité.

Le bureau de l’association a été réélu à l’unanimité.

Quatrième assemblée générale pour « L’avenir du canton, j’y crois », l’association de soutien à l’implantation du Center Parcs. Le président André Delagouttière a ouvert la séance, en présence de Dominique Réant conseiller général, avec des mots assez durs envers le groupe Pierre & Vacances : « Beaucoup de promesses n’ont pas été tenues », affirme-t-il.

Les réunions fréquentes au début du projet sont maintenant difficiles à obtenir, selon lui.« Sur le chantier il y a beaucoup de travailleurs étrangers, malgré les promesses de privilégier la main-d’œuvre régionale », assure également le maire.
Dominique Réant tempère : « 70 % du travail sont effectués par des entreprises locales, les 30 % restants nous échappent, c’est le fait des entreprises sur lesquelles nous n’avons pas d’influence. Pour le fonctionnement, ce sera uniquement de la main-d’œuvre française. »

Problèmes de circulation

Sont également évoqués les problèmes de circulation sur les routes autour du chantier.« Cette gêne est momentanée, les riverains doivent être patients, c’est un gros chantier qui va révolutionner la vie du secteur », affirme Dominique Réant. Les entreprises doivent tenir les délais, sinon une pénalité de 50.000 € par jour de retard est infligée. Bernard Sonneville, secrétaire de l’association, détaille le déroulement des travaux depuis 2010, date de présentation du projet. Le défrichement, la pose des réseaux, la voirie, la clôture, les fouilles archéologiques, la protection de la faune et de la flore, la mise en place des cottages au rythme de 4 par jour, la « renaturation » du Bourdigal, le début des travaux du centre village (Aqua-Mundo, serre tropicale, boutiques, restaurants). Tout devrait être terminé pour une ouverture en mai 2015. Les réunions d’informations pour le recrutement ont accueilli 3.200 personnes. Une boutique permettra de présenter les produits locaux.
Le président souhaitait dissoudre l’association après l’ouverture du parc. A la demande générale, cette décision est suspendue. L’association compte 351 adhérents depuis sa création.

Laisser un commentaire

 

BARAKA |
Les Moniteurs d'Ateliers e... |
Les professionnels du negoc... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | immobilierachat
| jechangetout
| SIVOS - Mondreville / Tilly