• Accueil
  • > Actualités
  • > - PROJET CENTER PARCS LE ROUSSET : UN COLLECTIF D’OPPOSANTS, « LE GEAI DU ROUSSET », INFORME HONNETEMENT LES CONTRIBUABLES

- PROJET CENTER PARCS LE ROUSSET : UN COLLECTIF D’OPPOSANTS, « LE GEAI DU ROUSSET », INFORME HONNETEMENT LES CONTRIBUABLES

Posté par admin le 1 novembre 2014

PROJET CENTER PARCS LE ROUSSET : UN COLLECTIF D’OPPOSANTS, « LE GEAI DU ROUSSET », INFORME HONNETEMENT LES CONTRIBUABLES

- PROJET CENTER PARCS LE ROUSSET : UN COLLECTIF D'OPPOSANTS, Un collectif départemental s’oppose à ce projet pour son impact global sur l’environnement mais aussi pour des considérations économiques, sociales, d’aménagement du territoire rural et d’eco-développement du tourisme.

Saône & Loire – Le Rousset 71220

courriel - Voir le site Web

 

Le groupe multinational Pierre & Vacances, en difficulté financière et voulant renflouer ses comptes, cherche à s’implanter en France en profitant d’une niche fiscale et lance simultanément, en mettant les collectivités en concurrence, plusieurs projets : celui de Chambarans( Isère), celui de Poligny (Jura), celui du Rousset( Saône & Loire). Il fonde son entreprise sur la propention des élus, sous le prétexte de création d’emplois, à préférer des projets hors-sols, rapidement montés, à leur élaboration démocratiquement réfléchie. Tout en « verdissant » sa présentation. Echéance : 2018.

La CAPEN est opposée à ce projet d’un Center Parcs sur le territoire de la Commune du ROUSSET ( voir Points Noirs ) . Les votes favorables du Conseil Général de S&L et du Conseil Régional pour ce projet coûteux et sans intérêt public, imposé sans débat démocratique, n’empêchent pas les lois d’exister ni n’exemptent les collectivités de les respecter, ainsi que les procédures préalables. A moins d’admettre que les enquêtes publiques soient inutiles , que la loi sur l’eau n’existe que pour être contournée ( comme à ST GENGOUX ou ST MARCEL.. ), bref, que les beaux discours sur l’environnement ne soient une fois de plus qu’une façade. La CAPEN a donc cherché d’abord à avoir une connaissance approfondie du projet, des conditions du contrat,  son impact économique et social, les éléments pour faire respecter le droit de l’environnement.

Retour sur les arcanes d’un projet sans fondement démocratique

Loi de finances 2014 : un amendement du gouvernement du projet de loi de finances 2013 a prolongé un dispositif fiscal, dit « CENSI-BOUVARD », défendu par CAHUZAC, ex-ministre du budget, peu après qu’il ait rencontré le PDG de « Pierre & Vacances »….Le système le ferait bénéficier d’un avantage fiscal pour des intérêts privés sans aucune évaluation sérieuse de son bilan sur la nature et l’emploi local.

La CAPEN a donc   écrit aux députés de S&L, au président du Conseil Général du département, a-priori favorables à ce projet, en leur demandant de faire abroger ce dispositif gaspillant de l’argent public qui serait mieux employé – en matière de création d’emplois dans le tourisme rural, notamment – en optimisant les richesses naturelles et patrimoniales du Mâconnais-Clunisois. Après les municipales, la CAPEN a écrit aux mairies concernées et a édité un tract d’informationavec l’association locale Action Solidarité Rurale ( asr@laposte.net).

Elle reçoit le 16 décembre 2013 une longue réponse de Rémi CHAINTRON, Président du Conseil Général de S&L, proposant de rencontrer la CAPEN et l’ASR en janvier 2014. Cette proposition de rencontre nous est parvenue le 22 avril. Le conseil d’administration de la CAPEN a opté pour refuser cette rencontre estimant avoir été mis devant le fait accompli par une propagande ( presse locale, magazine du Conseil Général..) qui ne correspond pas à notre conception d’un débat démocratique, pour lequel nous estimons indispensable d’avoir au prélable accès à tous les documents de ce projet. Ce qui n’est pas le cas.

Après avoir rencontré les associations jurassiennes opposées au même projet sur POLIGNY  ( P&V fait monter les enchères entre les 2 sites potentiels), pris contact avec les autres sites en France pour un retour d’expérience partagé, la CAPEN a voté à l’unanimité une motion d’opposition à ce projet inutile lors de son AG à SALORNAY S/GUYE le 22 février.  La députée européenne ( EELV) Sandrine BELIER vient le 18 avril rencontrer les opposants au projet sur le site et leur apporter son soutien.

L’ASR a adressé le 5 mai 2014 au Conseil Général de Saône & Loire une lettre ouverte explicitant son refus – comme celui de la CAPEN – de participer à une rencontre qui avait été proposée pour le 22 avril dernier, estimant essentiellement que la publicité faite par le CG dans son dernier magazine « Saône & Loire infos » présentait ce projet comme un fait acquis. La CAPEN écrit à la Maire du Rousset le 30 mai, l’interrogeant sur un PLU en gestation.

MAI 2014 : CREATION DU COLLECTIF « LE GEAI DU ROUSSET »

Une première réunion  se tient le lundi 19 mai à GENOUILLY dont les participants décident de lancer un collectif. Le 20 juin, le Conseil Général valide à l’unanimité le projet. Le 23 juin, à JONCY, le collectf se donne le nom de « le geai du Rousset », avec pour objectif « d’informer en toute clarté et indépendance les citoyens et contribuables sur le projet, d’organiser un débat public et de proposer des alternatives ». Il s’organise en commissions de travail thématiques. Le 3O juin, Nicole ESCHMANN, élue régionale EELV, intervient au sein du Conseil Régional.Le 11 juillet, à l’initiative de la préfecture de S&L, les associations environnementales sont invitées à entendre la présentation du projet par P&V. Le 27 juillet, le collectif organise un pique-nique sur le site,et prend l’engagement « de chercher à empêcher, par tous les moyens légaux disponibles, la réalisation de ce projet. » . A la fin du mois de septembre, le collectif s’engage à organiser des réunions publiques d’information et de débat pour contrer la propagande et l’absence de processus démocratique. Il décide de la création d’un site internet. Edite un tract grand public. Une association locale est fondée au Rousset.

Au mois d’octobre, le collectif s’est étoffé et dénonce prioritairement le pillage des fonds publics en période d’austérité imposée aux citoyens et contribuables. Il attire l’attention des citoyens sur le fait que l’argent public pourrait être mieux utilisé.

UN TRAVAIL DE MUTUALISATION AVEC LES AUTRES SITES : 

Le collectif est en relation avec d’autre collectifs qui se sont créés :

-   l’association « Pour les Chambarans sans Center Parcs«  qui coordonne l’opposition depuis 2013 ( liane.center.parcs@gmail.com )

-  l’association le Pic noir pour lutter contre un  Center Parcs à POLIGNY (39), qui a organisé une première visite/rassemblement du site le dimanche 25 mai.i

Le collectif enquête sur le fonctionnement des Center Parcs existant ( Moselle, Vienne…) : retombées économiques réelles, nombret et nature des emplois créés, conséquences sociales ( impôts, prix de l’eau..), conséquences environnementales…

Pour comprendre l’enjeu forestier, regarder Center Parcs de Moselle : http://www.youtube.com/watch?v=6gqS4Xiy5gA

Rien n’est inéluctable.! La lutte ne fait que commencer. Pour nous faire part de votre avis et nous rejoindre :  contact@capen71.org etgeaidurousset@gmail.com

MEMBRES ACTUELS DU COLLECTIF :   des citoyens, contribuables et/ou usagers ;  DES ASSOCIATIONS :  ACE ARCONCE – Action Solidarité Rurale – ATTAC 71 – Autun Morvan Ecologie - CAPEN 71 -  Des partis politiques : Europe Ecologie Les Verts – Parti de Gauche – Syndicats : Mouvement National des Chômeurs et précaires

 

DOCUMENTATION :

ECONOMIE & SOCIAL

fiche économie

 fiche tourisme

  Environnement :

 biodiversité

-  assainissement

riviere ARCONCE

-  eau

-  PLU le Rousset

-  Forêt

Juridique :

-  Charte de l’environnement

-  Guide d’étude d’impact

Administrations :

-  Accord Conseil Régional

-  Présentation Conseil Général

Dans les médias :   http://www.tracesecritesnews.fr -    Reporterre  -  le miroir

Source:
http://www.capen71.org/__actualites/fiche.asp?idModele=14

Laisser un commentaire

 

BARAKA |
Les Moniteurs d'Ateliers e... |
Les professionnels du negoc... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | immobilierachat
| jechangetout
| SIVOS - Mondreville / Tilly