- Center Parcs peine à recruter des femmes de ménage

Posté par admin le 17 mai 2015

D’après les défenseurs des différents projets de Center Parcs, commerçants, artisans et politiques, les populations environnantes n’auraient qu’un but dans leur vie et pour le futur, aller récurer les chiottes des cottages pour un peu plus de 300 euros pas mois …
Nous n’avons à ce jour jamais entendu parler d’un « collectif de chômeurs pour Center Parcs », mais en plus les articles de presse pointant les difficultés du groupe à recruter ses esclaves sont nombreux dans la presse. Voici le dernier en date:

Center Parcs peine à recruter des femmes de ménage

16/05/2015 05:46
Les femmes de ménage seront notamment chargées du nettoyage des 800 cottages. - Les femmes de ménage seront notamment chargées du nettoyage des 800 cottages. - drLes femmes de ménage seront notamment chargées du nettoyage des 800 cottages. - dr

Les femmes de ménage seront notamment chargées du nettoyage des 800 cottages. – dr

Les Trois-Moutiers, c’est loin de Chinon pour des emplois à temps partiel payés au Smic… A cinq semaines de l’ouverture, 218 postes sont encore à pourvoir.

 De notre rédaction de Poitiers

Lydie est ravie. A 56 ans et avec trente années d’expérience dans l’hôtellerie, cette habitante de Bressuire vient de retrouver un emploi de gouvernante dans le Center Parcs du Nord-Vienne. Elle a même décidé de louer un studio à Loudun pour honorer ce poste à responsabilité et à temps complet. « Je n’aurais pas déménagé pour un temps partiel », avoue-t-elle.

C’est tout le problème. A cinq semaines de l’ouverture du village de vacances, une grande partie des 218 postes à pourvoir dans les métiers du nettoyage est encore vacante. S’il préfère ne pas avancer de chiffre exact, Pascal Lhermitte, responsable du développement au sein des ressources humaines, n’élude pas la question : « Nous sommes toujours en cours de recrutement », dit-il.

Des lignes de bus supplémentaires à l’étude

Huit mois après le lancement de la campagne de recrutement, le constat s’impose : ces contrats de 9 heures à 29 heures hebdomadaires (*), tant décriés par les syndicats, n’intéressent pas suffisamment de candidats. « Le taux horaire est celui du Smic mais c’est mieux que le Smic dans la mesure où on ajoute un treizième mois payé en deux fois », précise Pascal Lhermitte.
Les horaires de plus petits contrats ont pourtant été adaptés : « De 10 h à 15 h, le lundi et le vendredi, pour les femmes de ménage chargées du nettoyage des 800 cottages, pour pouvoir déposer les enfants à l’école le matin et aller les rechercher l’après-midi. »
La direction de Center Parcs a aussi mis en place quatre lignes d’autocars à ses frais, ces jours-là, au départ de Thouars (Deux-Sèvres), Saumur (Maine-et-Loire), Chinon et Loudun.
Cela reste manifestement insuffisant pour intéresser 218 demandeurs d’emplois dans un secteur qui plus est, est peu peuplé et éloigné des grands centres urbains de Poitiers, Angers et Tours.
Que faire ? « Nous étudions la possibilité de mettre en place deux lignes de bus supplémentaires au départ de Châtellerault et Poitiers, mais il faudrait que ce soient des trajets directs parce qu’on ne peut pas passer plus de deux heures dans les transports par jour », explique le responsable des ressources humaines. « Le nettoyage, c’est toujours compliqué lors d’une ouverture mais il est vrai que nous avons eu moins de difficulté lorsque nous avons ouvert le dernier parc en Moselle ; le bassin d’emploi de la Lorraine est plus important. »
Center Parcs espère néanmoins avoir terminé le recrutement avant la mi-juin pour être en mesure de former les dernières personnes embauchées avant le week-end de test du 20 juin. Le compte à rebours a commencé.

(*) Les candidatures sont à adresser à l’agence Pôle emploi de Loudun.

repères

Six cents postes au total

A ce jour, la direction de Center Parcs affirme avoir procédé au recrutement de 66 % de ses 350 employés sur le site du Loudunais. Le groupe Elior chargé de l’alimentation et de la restauration prévoit pour sa part d’embaucher environ 200 collaborateurs. En ajoutant une quinzaine d’emplois pour le spa et sept pour l’animation, environ six cents postes devaient être pourvus dans le village de vacances.

Laisser un commentaire

 

BARAKA |
Les Moniteurs d'Ateliers e... |
Les professionnels du negoc... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | immobilierachat
| jechangetout
| SIVOS - Mondreville / Tilly