• Accueil
  • > Recherche : privatisation center parcs

Résultats de votre recherche

- Center Parcs de Poligny, les partisans finissent par faire une réunion publique.

Posté par admin le 20 décembre 2014

Center Parcs de Poligny : « on n’était pas obligé de faire ce débat »

Publié dans Actualités, Archivage brut, Autres oppositions à Pierre et Vacances, Autres structures de Pierre et Vacances, Dans les sites et les blogs | Pas de Commentaires »

- Isère : des manifestants s’opposent à la construction d’un Center Parcs à Roybon

Posté par admin le 2 décembre 2014

.
Isère : des manifestants s’opposent à la construction d’un Center Park à Roybon Lire la suite… »

Publié dans Actualités, Archivage brut, Dans les sites et les blogs | Pas de Commentaires »

- Le bois des Avenières au deuxième jour de sa privatisation, album photo.

Posté par admin le 31 octobre 2014

Le bois des Avenières au deuxième jour de sa privatisation
Promenade non autorisée au bois des Avenières, au deuxième jour de sa privatisation honteuse par Pierre et Vacances pour le transformer en usine à fric.
Vu la présence de vigiles à l’entrée, nous avons simplement fait un petit détour, et avons pu rentrer sans problème dans ce bois pour y retrouver, le houx, les fougères, les châtaigniers, que nous connaissons bien.
Des tas de piquets numérotés ont été plantés, des arbres sont peints en bleu, d’autres en rouge, visiblement pour désigner les rescapés et les assassinés.
Les champignons étaient là aussi.
En principe, on ne donne pas ses coins à champignons, mais là, au contraire, nous vous recommandons à tous cet endroit !
Plus on sera nombreux à s’y balader « fermement », ignorant ce vil mot de Propriété privée, plus nous aurons de chance que ce Center Parcs ne puisse y être érigé.
Il faut savoir qu’ici, des champignons, on en ramasse parfois encore en décembre.
Comme ce Center Parcs ne se fera pas , puisque nous sommes si nombreux à nous insoumettre à cette volonté du système marchand, nous ne parlons pas au passé et ne prononçons pas de « RIP ».
Ce n’est pas lui qui disparaitra, c’est Center Parcs qui s’en ira, la queue entre les jambes …
Foi d’opposantes et d’opposants.
Nous sommes volontairement sortis face aux vigiles, avant de rentrer de cette ballade.
L’un d’eux est venu vers nous nous demander ce que nous faisions là et par ou nous étions rentrés. Nous avons simplement narré une habituelle cueillette de champignons, dans un coin que nous avons l’habitude de fréquenter.
Le vigile était affable, il nous a courtoisement prévenu que ce dimanche était le dernier jour de tolérance et qu’à partir de lundi,  » les gros engins arrivaient » et que donc plus aucun accès ne serait autorisé ..
Plus aucun ?
Chiche !!!

IMG_0362 IMG_0363 IMG_0364 IMG_0365 IMG_0366 IMG_0367 IMG_0368 IMG_0369 IMG_0370 IMG_0371 IMG_0373 IMG_0374 IMG_0375 IMG_0376 IMG_0377 IMG_0378 IMG_0380 IMG_0382 IMG_0383 IMG_0384 IMG_0385 IMG_0386 IMG_0387 IMG_0388 IMG_0389 IMG_0391 IMG_0392 IMG_0393 IMG_0394 IMG_0396 IMG_0397 IMG_0399 IMG_0400 IMG_0402 IMG_0403 IMG_0404 IMG_0405 IMG_0406 IMG_0409 IMG_0411 IMG_0412 IMG_0413 IMG_0414 IMG_0415 IMG_0416 IMG_0417 IMG_0418 IMG_0419 IMG_0420 IMG_0421 IMG_0423 IMG_0425 IMG_0428 IMG_0429 IMG_0430 IMG_0431 IMG_0432 IMG_0433 IMG_0435 IMG_0437 IMG_0438 IMG_0439 IMG_0441 IMG_0442 IMG_0443 IMG_0444 IMG_0445 IMG_0446 IMG_0447 IMG_0448 IMG_0449 IMG_0450 IMG_0451 IMG_0452 IMG_0454 IMG_0458 IMG_0459 IMG_0461 IMG_0462 IMG_0463 IMG_0464 IMG_0466 IMG_0467 IMG_0472 IMG_0473 IMG_0475 IMG_0480 IMG_0481 IMG_0482 IMG_0483 IMG_0484 IMG_0485 IMG_0486 IMG_0487 IMG_0488 IMG_0491 IMG_0493 IMG_0495 IMG_0497 IMG_0498 IMG_0499 IMG_0500 IMG_0501 IMG_0502 IMG_0503 IMG_0504 IMG_0505 IMG_0506 IMG_0507

Publié dans Actualités | Pas de Commentaires »

- Roybon, Center Parcs et les élus choisissent le coup de force et la brutalité.

Posté par admin le 19 octobre 2014

Brutalité, froide détermination, cynisme et violente mise devant le fait accompli. Lire la suite… »

Publié dans Actualités | 1 Commentaire »

- Un projet de Center Parc dans le Jura est vivement contesté

Posté par admin le 6 avril 2014

Un projet de Center Parc dans le Jura est vivement contesté.

Lire la suite… »

Publié dans Autres oppositions à Pierre et Vacances, Autres structures de Pierre et Vacances | Pas de Commentaires »

- Center Parcs dans les Chambarans, utopie ou cauchemar touristique ? – Entretien avec Henri Mora

Posté par admin le 8 mai 2013

 

Lire la suite… »

Publié dans Dans les sites et les blogs, Emploi, Les partis, les associations et Center Parcs, lois, défiscalisation, Presse, sites et blogs, Textes et affiches | Pas de Commentaires »

- La privatisation de la marchandise papillon par Center Parcs

Posté par admin le 16 janvier 2013

Lire la suite… »

Publié dans Autres structures de Pierre et Vacances, Communication Pierre et Vacances, Dommages collatéraux, Le tourisme vert, Presse nationale | Pas de Commentaires »

- Pierre et Vacances-Center parcs dans le rouge: restructuration vigoureuse et plan social

Posté par admin le 8 décembre 2012

Lire la suite… »

Publié dans Pierre et Vacances, Pierre et Vacances bilans et gestion | Pas de Commentaires »

- André Vallini va s’attaquer à la loi sur l’eau qui dérange son projet de Center parcs.

Posté par admin le 13 octobre 2012

Lire la suite… »

Publié dans Actualités, Communication des institutionnels, lois, défiscalisation | 1 Commentaire »

Présentation

Posté par admin le 5 août 2012

 

 

De l’implantation d’un Center Parcs en Isère

 

 

et du choix imposé

 

 

entre une forêt et sa vie sauvage

 

 

et une usine à loisirs 

 

 

 

 

 

Isérois et amoureux de la forêt et de la vie sauvage qu’elle abrite, je déteste l’idée qu’un marchand de loisirs ultra-rentables à la mode vienne, après avoir utilisé toutes les aides de l’état et de la région possibles, massacrer une forêt et en déposséder les riverains et promeneurs traditionnels, attachés à ce qu’elle représente de beauté gratuite, de calme, de sérénité, de poésie, de liberté, de surprises, d’émotions ou de nourriture. Dans le consensus apparent sur l’installation de ce dernier, je ne vois pas une approbation massive et réfléchie de la population locale, mais le résultat d’une désinformation savante et de chantages à l’expansion économique par le tourisme et à ses emplois attachés. Dans un souci d’information plus libre et réfléchie, je souhaite tenter de remettre les choses à leur juste place, nos responsables locaux me paraissant pour le moins plutôt aveuglés par leurs rêves d’expansion possible de la région.

 

La société Center Parcs

Une des “marques” phare du groupe “Pierre et Vacances”, entreprise capitaliste moderne, aux méthodes de gestion d’un opportunisme scientifique. “Pierre et Vacances” c’est le “capital sans risque” et à très grande rentabilité. Grande adepte du pillage des ressources naturelles, financières et humaines des régions sur lesquelles elle jette son dévolu, cette structure est passée maîtresse dans l’art de l’utilisation maximale de toutes les aides que peuvent lui verser l’état, les régions et autres municipalités. Ce leader reconnu dans l’art de faire payer par la communauté et des investisseurs privés alléchés par des campagnes de communication sophistiquées, ses frais d’installation et de fonctionnement est aussi précurseur dans l’art du mensonge écologiste moderne, le nouveau capitalisme vert, dont il a, avec l’appui peu regardant du WWF, été un des premiers à découvrir et faire prospérer la très juteuse rentabilité. Prospérant sur la misère sociale, cette société aux arguments de communication élaborés a aussi l’art de s’auto-proclamer sauveteuse et créatrice d’emplois, pour imposer insidieusement ses nuisances en spéculant sur la peur du chômage et le leurre de travail intéressant créé, qu’elle oublie de définir et quantifier clairement. La crise et la peur de l’avenir sont là et la population angoissée et fragilisée est mure pour se vendre à n’importe quel importateur de promesse de richesses touristiques, de revitalisation de villages, de sauvetage de petits commerces et de créations d’emplois.

 

Ses parcs de loisirs

Ce sont des usines à parquer le touriste, véritables monstres dévoreurs d’espaces encore un peu sauvages, libres et gratuits, pour lesquels les autorités, après en avoir accepté en notre nom notre dépossession, vont devoir créer des infrastructures, notamment de transports et d’assainissement, colossales non justifiées jusque-là. Ce sont des routes et autres usines à transport dont la finalité n’est que les déplacement de touristes vers ces temples modernes de consommation compulsive et obéissante.
C’est l’hyper-activité stérile et payante, mais en définitive passive en lieu et place de la détente, du repos, de la découverte humble et de la contemplation gratuite. C’est l’infantilisation et l’ aliénation de leurs clients et des populations environnantes transformés en gogos décervelés dépensiers. C’est la société marchande entrant en force dans l’espace de liberté du temps arraché au travail. Ce sont des loisirs à la chaîne, de la “multi-activité”, avec en pivot central, “l’aqua-mundo” sorte de gigantesque piscine avec ses saunas, solariums et autres fabriques de vagues artificielles,  en permanence bondé et dévoreur inutile d’énergie.  C’est  aussi ” le paradis subtropical”, pâle et stupide illusion de nature sauvage, avec déplacements et mises sous cloche d’espèces tropicales non viables dans nos régions et nécessitant un entretien coûteux et gourmand en énergie (gestion de la température, du taux d’hygrométrie, et renouvellements réguliers).
Et cela, en lieu et place de points d’eau, faune, et flore existant, adaptés, autonomes et …. gratuits.
C’est le début de la fin de la vie sauvage des Chambarans.

 

Ses créations d’emplois

A y regarder de plus prés, les déclarations euphoriques des communicants sont à relativiser. Les chiffres annoncés sont à modérer en tenant compte du très grand nombre d’emplois à temps partiel, pouvant ne représenter que 10 heures par semaines.
Pour les emplois à temps complet, l’amplitude des horaires de certains postes est difficilement conciliable avec une vie privée normale. Les salaires sont dans les plus bas de ce type d’emplois. Les aides d’état associées à ces emplois seront importantes.
Et les titres ronflants associés aux postes de travail gagneraient à être simplifiés et remplacés par du vocabulaire plus honnête:
Femmes de ménage, balayeurs, plongeurs ….. Il n’y a certes pas de sots métiers, mais appeler les tâches par leur nom permet de mieux en appréhender la réalité. Et l’avenir de la jeunesse et sa “fixation” dans la région (argument entendu régulièrement) sont-ils là? Il est à noter que le taux de démissions semble très important dans les center-parcs existants, et quelques recherches sur des sites de “réseaux sociaux”, avec “Center Parcs” en mot clé nous le confirme aisément.

 

Un impact économique ?

L’étude des Center-Parcs existants montre surtout une structure faisant vivre sa clientèle en autarcie  et c’est d’ailleurs ce que vantent ses publications. Le touriste y est capté et tout est fait pour l’inciter à consommer sur place.
Center-parcs est une entreprise et, comme telle, n’est pas là pour faire du sentiment, mais du chiffre. Elle n’a aucun intérêt à favoriser une concurrence. Il est intéressant de noter que l’ on trouve sur internet ou dans des brochures tant de center-parcs que des autorités diverses, de multiples articles nous incitant à croire à des retombées futures au moment de convaincre les populations. Etudes prospectives bizarement  très “chiffrées” et voeux pieux se côtoient  dans une admirable consensualité très positive. Mais lorsqu’on essaie de trouver ce qui se passe réellement après, on ne trouve plus rien. Aucune étude postérieure à l’installation de ces structures n’est disponible, alors que les premières créées sont déjà anciennes. Les promesses seraient-elles surestimées et ne seraient-elles que de la propagande ? D’autre part, par le chantage à l’emploi et à la Sainte-Croissance, on continue inlassablement à nous vendre de la consommation à outrance et de la destruction d’espaces, alors que tous les indicateurs écologiques et sociétaux sont au rouge, et de cela nous ne voulons pas. Si le problème du chômage est réel, devons nous pour autant aliéner encore et toujours nos existences à l’acceptation du chantage permanent à celui-ci et ses cortèges de misère associés, ou bien devons nous enfin poser la question du travail dans la société humaine d’une autre façon, non reliée à la rentabilité outrancière et destructrice des lois de la société marchande ?

 

Un impact dans notre quotidien ?

Après, un projet d’une telle ampleur, qui peut nous dire ce que vont devenir les Chambarans ? Center-parcs ne va-t-il pas essayer d’agrandir encore son domaine en utilisant la forêt proche pour des activités rattachées ? Compte tenu de l’afflux potentiel de touristes “en activité”, les autorités ne seront-elles pas contraintes d’encadrer ces lieux par des arrêtes restreignant la liberté d’y circuler ? D’autres structures appâtées par la masse de clients déjà présents, ne vont-elles pas à leur tour venir rogner encore cet espace ? la région ne va-t-elle pas se retrouver prise dans le grand délire de la “vitrine touristique” ?
Les routes créées ne vont-elles pas inciter une population citadine à venir construire des résidences secondaires, dont une partie importante en lieu et place de la forêt ? Est-on en train de laisser entrer le loup dans la bergerie ?
Si aujourd’hui nous offrons une main, demain n’est-ce pas le bras entier qu’on nous prendra ?

 

Un investissement rentable de nos impôts ?

La révision à la baisse, par le conseil régional de sa subvention (de 15 millions d’euros initialement prévus, elle passe brutalement à 7 millions ), oblige, dans l’urgence, les différents bailleurs à revoir leurs participations réciproques. Il semble clair que les 8 millions manquants seront pris dans les caisses des communes environnantes mises devant le fait accompli. Si tel est le cas ce “hold-up” sera douloureusement subi par les populations sans recours.L’argent versé par les commune sera-til retiré aux associations locales ? Si, pour avoir droit à du loisir payant, les habitants des communes victimes perdent des subventions à leurs propres associations, cela ne pose-t-il pas un problème moral? Cela semble par ailleurs indiquer, à minima, un manque d’enthousiasme récent à financer la structure. La somme initialement prévue, et dont tout le monde sait qu’elle sera de toute façon dépassée, comme à chaque fois dans ce type d’investissement, ne semble plus aujourd’hui faire l’unanimité. Des informations ou études récentes inciteraient-elles une partie des autorités à plus de prudence ? Et, en tout état de causes, nos impôts “sorte de pot commun”, sont ils dans une utilisation normale, lorsqu’ils sont destinés à être offerts à une entreprise privée aux bénéfices colossaux, dés lors qu’elle nous fait l’honneur de nous offrir ses nuisances. Le mot “rentabilité” n’est-il pas censé être exclu des finances publiques ?

 

Un projet écologique et durable ?

La communication de Pierre et vacances est friande de ces mots si « tendances » aujourd’hui et si prompts à faire taire toute réserve ou opposition. L’expression « éco blanchiment » (ou greenwashing), qui décrit les entreprises adeptes du mensonge écologiste à des fins mercantiles  a un sens et il s’applique particulièrement à cette société qui en est une des meilleure représentante.
Quels sont les domages co-latéraux des center Parcs ?
Destructions et privatisation des centaines d’hectares de forêts, de par le monde.
Urbanisation massive au sein des derniers espaces libres.
Aseptisation opportuniste des restes épargnés, qui en sont la valeur ajoutée.
Déplacements de centaines de touristes en voiture.
Gaspillage énergétique stupide et délirant par, entre autre, le maintien d’une température de 29° dans le gigantesque paradis équatorial ludique sous bulle.
Destructions de corridors écologiques.
Destructions de l’âme des lieux par l’importation massive de plantes exogènes, propres à attirer le touriste en mal d’exotisme.
Gaspillage invétéré des ressources en eau.
Spoliation des promeneurs traditionnels de ces espaces marchandisés de leurs derniers territoires naturels libres.
Destructions avouées d’espèces, en voie de disparition ou non, par la destruction de leur habitat.
Aliénation des territoires voisins, et autres destructions liées, par des infrastructures routières dédiées.
Ce bilan non exhaustif serait « écologique » ?

 

Et si ça ne marche pas ?

Depuis déjà longtemps, le système capitaliste, pour respecter ses impératifs de croissance nous invente des “bulles”, novatrices, modernes, adaptées aux nouveaux et sans cesse renouvelés ” besoins de l’homme”.
Bulles Internet, bulles des nouvelles technologies, et autres bulles sporadiques annonciatrices de bonheur humain par des  créations de richesses et d’emplois ont une fâcheuse tendance à s’effondrer.
En dehors de l’aspect très contestable de ce détournement mercantile et de ces fuites en avant désespérées, force est de constater que ces bulles explosent les unes après les autres et ne tiennent pas les promesses défendues par leurs instigateurs.
Une de ces bulles très à la mode en ce moment, c’est l’industrie des loisirs, avec, là aussi, multiples promesses et tapage médiatique servile, notamment le très prometteur et très hypocrite “tourisme vert “, unanimement proclamé sauveur à la fois de l’écologie et de la crise.
Cette bulle, comme les autres, attire et fait rêver nos spéculateurs habituels qui voient là des milliers de possibilités de faire ronfler les tiroirs-caisse et ne lésinent pas sur les moyens de nous convaincre d’y participer et de l’accepter comme un progrès, voire un sauvetage de nos régions durement touchées par le chômage.
Mais cette bulle qui nous vend, dans un système étonnant, à la fois le travail et le loisir est, elle aussi, susceptible d’exploser par la multiplication délirante de ses structures alors que parallèlement la “crise” affaiblit de manière notable le niveau de vie, et donc, la capacité à dépenser.
Si au bout de 2 ou 3 ans la structure ne tient pas ses promesses et doit s’arrêter, qui nous rendra la forêt détruite pour rien, qui nous débarrassera des ruines, qui nous soignera des rêves brisés et des espoirs une fois de plus déçus ?
Réfléchissons avant de nous faire dévorer par ce monstre qui après nous avoir fait subir 3 à 4 ans de monstrueux chantier pour s’installer, ponctionné les finances locales, et modifié inexorablement les équilibres passés, aura les mains libres et s’assoira sur des promesses qui n’engagent que ceux qui y croient, ou s’auto-détruira et nous laissera un champs de ruine en lieu et place d’une forêt qui, elle, a toujours tenu ses promesses.

 

 

 


detroitruins.jpg

 


 

LES RAISONS DE NOTRE

OPPOSITION AU PROJET DU

CENTER PARCS

 

 

Nous refusons d’admettre qu’un bien commun, comme le bois des Avenières à Roybon, soit accaparé par et pour l’intérêt privé de la société Pierre et Vacances


Nous refusons d’admettre que ce projet d’intérêt privé soit financé par la collectivité qui ne bénéficiera d’aucun avantage


Nous condamnons le fait que Center Parcs devienne la vitrine des Chambarans


Nous défendons notre attachement à un lieu (un territoire) inexploité et sans valeur marchande


Nous dénonçons la propagande faite par la société Pierre et Vacances et par certains élus qui présentent la destruction de plus de 50 ha de forêt comme du développement durable


Nous dénonçons le développement durable comme moyen de propagande et comme nouvelle pierre angulaire de la société industrielle

 

 

Nous vous invitons à dénoncer ce projet et à donner vos raisons en les affichant

 

 

Quelques opposants à Center Parcs

 

(Affiche collée en juin 2009)

 

 

Publié dans | Commentaires fermés

- Center Parcs recherche femmes de ménage désespérement

Posté par admin le 24 juin 2012

 

 

Lire la suite… »

Publié dans Actualités, Emploi, Presse, sites et blogs | Pas de Commentaires »

- La cour d’appel de Lyon rejette la demande d’annulation de l’autorisation de défrichement accordée pour les travaux du futur Center Parcs de Roybon

Posté par admin le 28 avril 2012

Nouvel échec pour L’association  » Pour les Chambaran Sans Center Parcs », dans sa tentative d’obstruction judiciaire du projet de center Parcs de Roybon.

Comme nous le pressentions, La cour d’appel de Lyon n’a pas retenu ses arguments environnementalistes et ne l’a, comme celle de Grenoble, pas suivie dans sa demande d’annulation de l’autorisation de défrichement accordée par l’autorité préfectorale.

Plus que jamais nous invitons les opposants à ce projet autoritaire et destructeur de marchandisation et de privatisation des territoires à le combattre sur le terrain politique et par tous les moyens qu’ils jugent appropriés et utiles afin d’empêcher la prospère société Pierre et Vacances et ses complices politiciens locaux de droite et de gauche de détruire irrémédiablement ce bois aujourd’hui libre.

 

Suivent:

1 le mémoire de la demande de l’association

2 le jugement du 24 avril 2012

 

Lire la suite… »

Publié dans Actualités, Communication des institutionnels, Les partis, les associations et Center Parcs, Presse, sites et blogs | Pas de Commentaires »

- Pierre et Vacances essaie de racheter Bélambra et échoue

Posté par admin le 10 avril 2012

Lire la suite… »

Publié dans Archivage brut, Echecs de Pierre et Vacances, Pierre et Vacances | Pas de Commentaires »

- Affiche de QoCP, Quelques opposants à Center Parcs, avril 2012

Posté par admin le 9 avril 2012

Lire la suite… »

Publié dans Actualités, Textes et affiches | 1 Commentaire »

- Center Parcs Vienne, Ségolène Royal se sent obligée de verser elle aussi au bassinet des cadeaux

Posté par admin le 14 janvier 2012

Lire la suite… »

Publié dans Autres structures de Pierre et Vacances, Communication des institutionnels | 1 Commentaire »

- Center Parcs Roybon c’est reparti, la lutte aussi.

Posté par admin le 31 décembre 2011

Lire la suite… »

Publié dans Communication des partisans, Textes et affiches | 1 Commentaire »

- Le travail rend libre

Posté par admin le 17 décembre 2011

Lire la suite… »

Publié dans Actualités, Textes et affiches | 1 Commentaire »

« Le psychopathe des centres commerciaux, lui, a évidemment une super idée : y implanter un Center Parcs »

Posté par admin le 5 août 2011

Lire la suite… »

Publié dans Actualités, Autres structures de Pierre et Vacances | Pas de Commentaires »

En Angleterre aussi, Center Parcs est contesté, mais finit par arriver à ses fins

Posté par admin le 4 août 2011

Lire la suite… »

Publié dans Autres oppositions à Pierre et Vacances, Méfaits du tourisme | Pas de Commentaires »

Le permis de construire du Center Parcs de Roybon annulé par la justice

Posté par admin le 24 juin 2011

Lire la suite… »

Publié dans Actualités | Pas de Commentaires »

Embouteillages 2 jours par semaines subis toute l’année par les riverains de Center Parcs Sarrebourg

Posté par admin le 14 juin 2011

Lire la suite… »

Publié dans Actualités, Autres structures de Pierre et Vacances | Pas de Commentaires »

Center parcs et justice et maintenant….

Posté par admin le 11 juin 2011

Lire la suite… »

Publié dans Actualités | Pas de Commentaires »

« Les habitants de la Vienne sont traités comme des vaches à lait et s’apprêtent à financer le prochain Center Parcs »

Posté par admin le 5 avril 2011

Lire la suite… »

Publié dans Autres structures de Pierre et Vacances | Pas de Commentaires »

Petites analyses d’un tract-pétition de partisans au projet de Center Parcs à Roybon.

Posté par admin le 24 octobre 2010

Lire la suite… »

Publié dans Actualités | 1 Commentaire »

Mr Vallini Président du Conseil Général de l’Isère Méprise dans un interview à la presse les opposants à Center Parcs et ment grossièrement sur le dossier

Posté par admin le 19 septembre 2010

Lire la suite… »

Publié dans Actualités, Les partis, les associations et Center Parcs, Non classé | Pas de Commentaires »

Center Parcs abandonne la Loire et jette son dévolu sur la Vienne

Posté par admin le 28 août 2010

Lire la suite… »

Publié dans Actualités, Autres structures de Pierre et Vacances | Pas de Commentaires »

« L’ami des riches et des puissants » est le notaire de Gérard Brémond le pdg de pierre et Vacances .

Posté par admin le 21 août 2010

Lire la suite… »

Publié dans Non classé | Pas de Commentaires »

Privatisation du bonheur

Posté par admin le 9 mai 2010

Lire la suite… »

Publié dans Dans les sites et les blogs, Non classé | Pas de Commentaires »

- Quelques questions et leurs réponses relevant nos griefs contre la construction du Center Parcs de Roybon

Posté par admin le 14 avril 2010

Lire la suite… »

Publié dans Textes et affiches | 1 Commentaire »

Center Parcs, Mr Soulage assume ce projet « respectueux de l’environnement et bon pour le bilan carbone »

Posté par admin le 11 janvier 2010

Lire la suite… »

Publié dans Actualités, Presse locale | Pas de Commentaires »

Mr Queyranne se « réjouit de l’implantation de Center Parcs »

Posté par admin le 13 octobre 2009

Lire la suite… »

Publié dans Actualités, Communication des institutionnels, Dans les sites et les blogs | Pas de Commentaires »

Vincent Bolloré, actionnaire « avisé » de Pierre et vacances (à 6%).Qui est Mr Bolloré ?

Posté par admin le 6 août 2009

Lire la suite… »

Publié dans Dans les sites et les blogs, Pierre et Vacances, Presse nationale | Pas de Commentaires »

L’espace Séminaires et Congrès de Center Parcs Domaine des Hauts de Bruyères

Posté par admin le 28 juillet 2009

Lire la suite… »

Publié dans Autres structures de Pierre et Vacances, Communication Pierre et Vacances, Dans les sites et les blogs | Pas de Commentaires »

Communiqué de Myriam Combet, conseillère régionale du NPA.

Posté par admin le 26 juillet 2009

Lire la suite… »

Publié dans Les partis, les associations et Center Parcs | Pas de Commentaires »

 

BARAKA |
Les Moniteurs d'Ateliers e... |
Les professionnels du negoc... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | immobilierachat
| jechangetout
| SIVOS - Mondreville / Tilly